1. // Pays-Bas – Eredivisie – Présentation de la saison

L'Ajax, pour un premier 4 à la suite ?

Le championnat hollandais millésime 2013-2014 débute ce week-end. Le casting est connu et toujours aussi bien gaulé : premier rôle pour l'Ajax, PSV éternel rival, Feyenoord en troisième larron, une poignée de seconds rôles et un gros paquet de figurants. Quant au scénario, il devrait encore méchamment buter. Attention, ça va canarder !

Modififié
0 6
Le favori

Quand un gros club du style Chelsea, le Real, City ou le Bayern cherche son entraîneur, vient toujours à peu près la même liste de candidats pouvant prétendre au poste : Mourinho, Mancini, Ancelotti, Guardiola… Dans ce cercle très fermé, il faudra un jour songer à inclure le nom de Frank de Boer. Car ce que réalise l'entraîneur de l'Ajax est assez remarquable. Promu sur le banc de son club de cœur en 2010, il a depuis raflé tous les titres en Eredivisie ! Soit trois consécutivement, alors que le dernier datait de 2004. C'était la crise dans la maison ajacide, il y avait de la morosité, de la déprime, des mauvais choix stratégiques et alléluia, l'ancien défenseur est arrivé et tout s'est arrangé. En revenant aux fondamentaux de jeu qui ont fait ses succès passés, en s'appuyant sur l'excellent centre de formation et sans faire de folies sur le marché des transferts, l'Ajax est redevenu une machine à gagner. Naturellement, l'objectif de cette saison va donc être de poursuivre cette série à succès et d'essayer d'atteindre les quatre titres de rang, ce qui serait une première dans l'histoire du club. Si les partants annoncés – Christian Eriksen, Siem de Jong et Toby Alderweireld – restent jusque la fin du mercato, c'est encore mieux. Et si ce n'est pas le cas, la relève a déjà les dents qui rayent le parquet : Viktor Fischer, Davy Klaassen, Lucas Andersen… Avec les recrues Mike van der Hoorn et Bojan (pour une énième relance), il y a de quoi encore bien cartonner.

Le rival n°1

Le PSV va bien sûr vouloir contester la domination de l'Ajax. Très actif à l'intersaison sur le marché des transferts, le club d'Eindhoven a eu à déplorer la perte inéluctable de joueurs cadres des dernières saisons : Dries Mertens, Jeremain Lens, Kevin Strootman, Erik Peeters, sans oublier la fin de carrière de Mark van Bommel. Avec la (grosse) maille collectée, les dirigeants ont été capables de recruter pour compenser – ne serait-ce que numériquement – ces départs. Jeffrey Bruma, Stijn Schaars, Santiago Arias sont arrivés, mais surtout Adam Maher, le prodige d'Alkmaar, que l'Ajax convoitait. Les prouesses du milieu offensif sont très attendues du côté du Philips Stadion. Trop ? C'est à voir. Reste qu'avec les départs de Van Bommel, mais aussi de Wilfried Bouma, l'effectif a beaucoup rajeuni. Seule l'arrivée récente de Park Ji-Sung vient apporter un peu d'expérience. Et dans le staff aussi, c'est jeune. Phillip Cocu a été promu entraîneur, tout comme une palanquée d'autres anciens du club (façon Ajax) : Van Nistelrooy, Ooijer, Faber, Zenden… C'est couillu, mais ça peut fonctionner, en tout cas à moyen terme. Pour l'instant, ça sent quand même la saison de transition…



Le revenant

Le 24 octobre 2010 à Eindhoven, Feyenoord se faisait violer 10-0 par le PSV. Une grosse claque pour le troisième club le plus titré du pays, qui connaissait alors l'une des pires saisons de son histoire, terminée au bord de la relégation. Mais à l'été 2011, Ronald Koeman est promu sur le banc et depuis le renouveau est en marche. Il a pourtant fallu vendre, composer avec des finances borderline et faire confiance aux jeunes, mais ces derniers ont parfaitement su répondre présent, avec une 2e place en 2012 et une 3e au printemps dernier. Pour débuter le nouvel exercice, Koeman dispose d'un effectif inchangé qui peut espérer aller chercher un titre qui fuit le club depuis 1999. Stefan de Vrij, Bruno Martins Indi, Terence Kongolo, Jordy Clasie, Tonny Vilhena, Jean-Paul Boëtius… Les talents de demain de la sélection oranje sont à Rotterdam.

Les mal-en-point

Trois bonnes équipes de la saison dernière débutent la nouvelle considérablement affaiblies. C'est le cas du Vitesse Arnhem, qui a perdu Wilfried Bony (Swansea) et Marco van Ginkel (Chelsea). C'est aussi le cas de Twente, qui a laissé filer Nacer Chadli (Tottenham), Leroy Fer (Norwich) et Douglas (Dynamo Moscou). Sinon Utrecht, excellente surprise de l'année passée, a dû voir partir Mike van der Hoorn à l'Ajax. L'absence du prometteur défenseur s'est d'ailleurs déjà cruellement fait sentir, Utrecht se faisant humilier par les Luxembourgeois de Differdange en Ligue Europa, avec 5 buts encaissés en deux matchs (1-2, 3-3). Vitesse Arnhem, FC Twente, FC Utrecht : trois bêtes blessées pour qui ça devrait nettement moins rigoler cette saison-ci. Une quatrième équipe est également mal en point : AZ Alkmaar, déjà peu brillante l'an dernier (une 10e place finale au printemps) et qui va devoir composer sans Jozy Altidore ni Adam Maher, rien de moins que son meilleur buteur et son meilleur passeur du précédent exercice !



Les poils à gratter

Après une première moitié de saison dernière très délicate, la formation d'Heerenveen, emmenée par Marco van Basten, est montée en puissance à partir de la fin de l'hiver. De quoi laisser entrevoir de belles perspectives pour cette saison, d'autant que son attaquant islandais Alfred Finnbogason, bien que pas mal convoité à l'étranger, est toujours là. Enfin que peut-on espérer du FC Groningue ? Pas forcément grand-chose, mais certainement encore de quoi s'incruster dans la première moitié de tableau d'Eredivisie, comme c'est le cas presque toujours depuis huit saisons.

Le tiers état

Roda JC, Heracles, ADO La Haye, NAC Breda, NEC Nimègue, PEC Zwolle, RKC Waalwijk, Go Ahead Eagles, SC Cambuur. Pour ces neuf formations, soyons clair : la saison promet d'être difficile, la perspective de descendre à ne pas ignorer et l'objectif le plus élevé à viser sera d'essayer de figurer en milieu de tableau, au mieux.



Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les Pays-Bas, à tout jamais le plus grand pays de foot du monde, de l'univers et du cosmos réunis ! Sinon c'est certain que Franck de Boer est, avec Klopp, le quadra le plus coté pour squatter les bancs des + grands clubs européens ces 10/15 prochaines années. Hup Ajax !
Prière par ailleurs de parler du championnat néerlandais, et non hollandais. La base, quoi.
Cherif n'a pas vu le match du PSV avant-hier!
Le championnat est pour eux!
Ils sont gagnants au change et se retrouvent avec une équipe bien plus forte, j'ai halluciné en voyant les Rekik, Bakkali, Depay ( futur CR7 ou Denilson?)Bernet, Maher.
Si cette équipe peut conserver son effectif, elle peurt faire un BVB dans 3 ans
Pas mal du tout ce maillot du Feyenoord
Et pas un mot sur Bakkali, le jeune du PSV? A quand un papier sur lui?
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
Si Ruud04 en a parlé.
Je dois regarder en tout et pour tout en cumulé 90 minutes d'Euredivise par saison, bref je ne connais pas du tout, mais il est clairement intéréssant à suivre, chaque année l'Ajax refait le coup et reprend la place numéro 1 au PSV à 4-5 journées de la fin.
J'ai hâte de voir éclore cette future génération de rage batave dont on nous parle tant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6