En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Ajax Amsterdam-Lyon (4-1)

L'Ajax nettoie l'OL

Plus que faible en défense, l'OL a subi la loi de l'Ajax, qui a surpassé son adversaire et a déjà un pied en finale de la Ligue Europa. Si Valbuena a inscrit ce fameux but à l'extérieur, les Français se sont montrés trop limités pour espérer un score positif en vue du retour.

Modififié

Ajax Amsterdam 4-1 Lyon

Buts : Traoré (24e et 70e), Dolberg (33e) et Younes (49e) pour l'Ajax Amsterdam // Vabuena (66e) pour Lyon

Quand on joue une demi-finale de Coupe d'Europe, la première de son club depuis 2010, la première tout court en Ligue Europa, on peut s'attendre à proposer de la détermination. De l'envie. Du sérieux. Du talent. Surtout quand il s'agit du match le plus important de la saison. Sauf que l'Olympique lyonnais n'a rien offert de tout ça. Et a donc complètement manqué son rendez-vous avec l'histoire, malgré un certain caractère qui leur permet encore de croire à un improbable retournement de situation au retour. En déplacement à Amsterdam, Maxime Gonalons et ses potes n'ont jamais été à la hauteur et ont coulé devant une Ajax jeune. Une Ajax ambitieuse. Une Ajax qui mérite totalement sa victoire. Une Ajax qui a montré que sa place en finale ne serait pas hasard.

Quand concentration ne rime pas avec Lyon


Avec Fekir en pointe et Lacazette un peu juste et sur le banc, Lyon allume une première mèche par Cornet au quart d'heure de jeu. Sauvée par une madjer involontaire d'Onana, le portier hollandais. De quoi s'enthousiasmer ? Pas vraiment, puisque les occasions se font très rares. Les jeunes Néerlandais n'osent pas franchement se porter vers l'avant dans un premier temps, et seul Traoré offre un peu de spectacle. Fekir, lui, enchaîne les mauvais choix pendant que Morel se fait martyriser sur son côté gauche. Et sur un coup franc évitable provoqué par le latéral, l'Ajax ouvre le score, Traoré déviant d'un bout de crête le centre néerlandais juste après avoir provoqué la faute. 1-0, tout va bien pour Amsterdam. Un peu moins pour l'OL, qui ne trouve pas les gestes adéquats sur le plan offensif pour porter le danger dans la surface adverse, ni sur le plan défensif où Jallet et Morel souffrent face au dynamisme des locaux. En réalité, les Rhodaniens ont beaucoup de mal à digérer le pion encaissé. La preuve ? Sur un dégagement en cloche imprécis de Lopes, les Français perdent les duels, se replacent mal (notamment Diakhaby) et laissent Dolberg doubler la mise. Avant de voir Lopes sauver le troisième but. Quelle fébrilité...

Un espoir nommé Valbuena ?


Les Hollandais ne perdent pas leur efficacité en seconde période. Dès le retour des vestiaires, Younes fait de nouveau trembler les filets après avoir profité des horribles largesses de l'arrière-garde lyonnaise. 3-0 avant même l'heure de jeu. Bim. Fekir a beau offrir une impression de révolte, le constat est fatal pour lui et les siens : l'OL est terriblement inférieur à son ennemi du jour. Lopes, exceptionnel, doit même s'employer à de nombreuses reprises pour éviter un score encore plus humiliant. Dans ce contexte, qui pourrait donc redonner un peu d'espoir aux Gones ? Valbuena, évidemment. Souvent présent dans les gros matchs, l'ancien Marseillais balance une cartouche au fond des filets et réduit l'écart. Un but à l'extérieur utile en vue du retour dans une semaine ? Pas sûr, vu que Lyon, qui jette toutes ses forces vers l'avant dans une deuxième mi-temps folle, multiplie les errements derrière et encaisse encore un caramel. Il faudra donc gagner au moins 3-0 au Parc OL pour atteindre une première finale européenne. Ce qui est certain, c'est qu'afficher ce visage-là ne sera pas suffisant.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9