1. //
  2. // Eredivisie
  3. // 30e journée

L'Ajax en quatrième Vitesse !

Après son 3-0 face au FC Groningue, l'Ajax cingle vers son quatrième titre consécutif. Une fois de plus, c'est grâce à leur talent, mais aussi grâce à la déconfiture récurrente de leurs concurrents que les Ajacides devraient être couronnés. Après le FC Twente et le PSV, autrefois, Vitesse s'est sabordé cette saison. À la plus grande joie des Amstellodamois…

Modififié
0 5
Ajax über alles ?

Quand vous ferez des pronostics pour le titre de champion en Eredivisie en début de saison, cochez « Ajax » , puis cochez « par défaut » : ça marche à tous les coups ! En gros, vous attendez le dernier quart ou le dernier tiers de championnat et vous constaterez que l'Ajax se placera en tête et la conservera jusqu'au bout. Ne vous fiez pas aux bonnes perfs du PSV, de Twente ou du Feyenoord : à la fin, c'est l'Ajax qui gagne. Cette saison, ce fut plus expéditif : à la trêve hivernale, le concurrent le plus dangereux, Vitesse, a craqué et Ajax en a profité en faisant le trou avec quelques points de sûreté. Twente a bien fait illusion fin février-début mars, mais a lâché lui aussi, nous privant d'un suspens haletant. Et pourtant, l'Ajax avait fait deux nuls récemment : avec 2 points sur six, c'était encore jouable pour les poursuivants. Sauf que Vitesse a encore perdu deux fois et fait nul samedi (2-2 à dom contre Heerenveen), le PSV revenu en second avec une série de six victoires a trébuché chez lui face au FC Groningue (2-3) et Twente était déjà allé perdre face au petit Go Ahead Eagles (0-1) ! Du coup, Ajax s'est énervé hier en pliant ce pauvre Twente 3-0 à l'Arena. Avec 29 matchs (donc à cinq rencontres du final), Ajax leader avec 62 points possède 8 unités d'avance sur Feyenoord (54 points, 29 matchs aussi). Suivent Vitesse et PSV (53 points, 30 matchs) et enfin Twente (52 points, 29 matchs).

On connaît la chanson : « Mathématiquement, rien n'est joué… » Mais la formule est fausse. C'est plutôt « arithmétiquement » que rien n'est joué. Car au niveau des matchs, les paramètres demeurent invariables : la dynamique est ajacide et la concurrence est inhibée. Il n'y avait qu'à voir comment l'Ajax a sorti le grand jeu face à Twente hier après-midi pour mettre KO une Eredivisie qui bougeait encore. Après une superbe tête décroisée de Denswill (1-0, 29e), Schöne a inscrit LE but libérateur, probablement celui du titre (2-0). Une explosion de joie dans les tribunes, sur le banc de touche (chaudes effusions entre FDB, Bergkamp et les autres) et bien sûr sur la pelouse où les Ajacides se sont longuement étreints… Twente s'est alors liquéfié sur le terrain, en sachant que rien n'arrêterait la « Machine » cette saison encore. Preuve à nouveau du charisme destructeur de l'Ajax pour ses adversaires : le non-match absolu du génial Dušan Tadić, vaincu dès qu'il eut foulé la pelouse de l'ArenA... Bojan achèvera Twente d'une frappe punitive à la 65e (3-0) sous les chants de triomphe redoublés d'un stade en fusion… Le tout sous les yeux d'un Guus Hiddink anticipant sa charge prochaine de futur sélectionneur des Oranje après le Mondial 2014 (c'est désormais officiel).

Seul prono qui compte : la 2e place !

On dressera plus tard le bilan de la saison qui verra très certainement le quatrième triomphe ajacide (une première pour le club d'Amsterdam). Anticipons quand même un peu sur l'avenir… Si Frank de Boer (FDB) avait annoncé en janvier les départs probables de Siem de Jong et de Moisander cet été, pourrait-on aussi ajouter celui du gardien Vermeer ? Numéro 2 derrière Cillessen, il a été excellent à l'AZ en demies de Coupe des Pays-Bas, mercredi soir (1-0, finale contre PEC Zwolle le dimanche 20 avril). Il pourra difficilement faire une autre saison sur le banc… Mais « the big issue » ( « la grosse affaire » comme disent les Anglais), c'est le cas Daley Blind. Il a prolongé jusqu'en 2016, mais il devient de plus en plus énorme de match en match qu'il va être quasiment impossible à garder. Hier, brassard au bras en l'absence de Siem de Jong, il s'est littéralement démultiplié en ratissant dans toutes les zones de jeu et en relançant avec une facilité déconcertante. FDB souhaiterait enrôler un joueur expérimenté cet été, au moins au milieu, que Blind parte ou non. On parle du retour de Van der Vaart à Amsterdam (31 ans). Il faut dire que son club, Hambourg, file tout droit en Bundesliga 2 (D2 allemande). À suivre... Pour anticiper le probable départ de De Jong, l'Ajax vient de signer la petite perle du FC Groningue, Richairo Živković, un 9 néerlandais baraqué et surdoué de 17 ans et demi qui a déjà planté 7 buts cette saison ! En attendant, c'est le jeune attaquant Kishna qui pallie plutôt pas mal à gauche l'absence de Fischer, blessé et out jusqu'à la fin de la saison. Imaginez un peu la ligne d'attaque de l'an prochain : Kishna (19 ans), Živković (18 ans), Fischer (19 ans)… Enfin, juste un mot sur Bojan, excellent hier en 9 sur le papier, en 9 et demi et en 10. Toujours prêté par le Barça, il s'inscrit à 23 ans de mieux en mieux dans le collectif ajacide. Au point qu'on jurerait presque, à l'image du super match qu'il a réalisé hier, qu'il marche dans les pas du génial Christian Eriksen (parti cette saison à Tottenham). Tout ça pour souligner à nouveau la gémellité de jeu entre Barça et Ajax et laisser entendre à nouveau que la cote de Frank de Boer ne cesse de monter en Europe et qu'une future « destination catalane » est plus que jamais envisageable…

Voilà pour Ajax (quasi) champion… La seule question qui importe désormais dans une Eredivisie aussi prévisible que la Bundesliga ou le championnat écossais (Bayern et Celtic champions « d'office » ) est de savoir qui finira deuxième ! La place de dauphin assure une place très enviée en tour préliminaire en C1. Ceci dit, les clubs néerlandais giclent systématiquement à ce stade depuis plusieurs saisons, alors à quoi bon ? C'est l'Ajax qui se retrouve toujours tout seul à « défendre les couleurs » en Ligue des champions. Alors : Feyenoord, Vitesse, PSV ou Twente ? Pas facile de répondre… Peut-être que le charisme de l'entraîneur va faire la différence. À ce petit jeu, Ronald Koeman est le mieux placé. Souhaitant quitter le Feyenoord sur une qualif en C1 (il partira à la fin de la saison), il a aussi l'avantage de compter dans ses rangs beaucoup de postulants à la sélection oranje qui disputera le Mondial brésilien. Le club de Rotterdam est sur une série de trois victoires, dont un 5-0 qui tabasse face à Go Ahead Eagles, ce weekend. Et sans Graziano Pellè, toujours suspendu suite à une agression idiote sanctionnée après coup par l'inflexible KNVB (quatre matchs au trou !). Au PSV, Phillip Cocu a subitement été opéré d'une tumeur maligne au dos jeudi dernier, laissant l'effectif à son adjoint Ernest Faber. Au Vitesse, le coach Peter Bosz est devenu aussi impuissant que colérique sur sa ligne de touche, ne sachant plus comment relancer une équipe sublime avant la trêve. Enfin, à Twente le bon Schreuders (non diplômé, mais « couvert » par son adjoint Janssen, diplômé, lui) manquera peut-être de l'expérience indispensable que possède un roué Ronald Koeman. Ajax et Feyenoord, donc ? Toujours le Klassieker…

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jamais Ajax a réussit 4 titre d'affilée dans sa riche histoire , et avec un match en moins et une partie contre Vitesse , le club a son destin entre ses mains !
De ce plus finaliste de la coupe , ils pourraient réussir le doublé !

Maintenant cet perpétuel question de ce palier en coupe d'Europe revient constamment , comment avec un budget limité par rapport aux autres clubs de Ligue des Champions , et ces départ quasi systématique ou immédiat de joueurs qui brillent , peuvent ils ressusciter sur la scène continentale ?

Je pense que malheureusement meme pour les plus historiques des clubs , si t'a pas d'argent pour bien recruter , tu existe plus dans cette compétition !
La formation de la meilleure école de foot continental est un modèle hélas caduque .

Coupe des Champions , ton temps est bien révolu .
KillerCroc Niveau : CFA
Heureusement que l'Ajax reste le meilleur centre de formation du monde, sinon ils n'ont plus aucun argument pour attirer des joueurs rodés du circuit européen. Quel dommage car avec quelques bons joueurs pour encadrer les Klaassen, Fischer, Kishna, Serero et autre Veltman, ce serait une equipe d'un tout autre calibre.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Tadic est un sacré joueur,il devrait partir dans un club plus huppé,sinon en bas du tableau le nec nimègue va certainement descendre,et roda jc qui est entrainé par jon dahl tomasson,file en barrages de la nacompetitie.Alfred Finnbogason meilleur buteur avec 25 buts,suivi de Graziano pellè 20 buts
Il n'a pas le droit à une majuscule fischer ?
Belle ambiance dimanche à l'Arena, en effet ! Petite remarque : le championnat hollandais n'est pas plus prévisible que d'autres. Par exemple, Ligue 1 (qui à part PSG, et Monaco ?), Italie (juventus, et les autres), Espagne (Barça, Real, Atletico) ... L'argument pour objectiver une appréciation négative sur le niveau de l'Eredivisie ne tient pas. En revanche, il est vrai que l'absence de moyens financiers au niveau de la petite douzaine de clubs européens le plus riches rend le combat sans espoir sur une saison (lire : http://ajaxfr.com/analyse_cruyff.html ). Sur un match, on a montré que l'on pouvait encore battre Manchester City (l'an dernier), voire Barcelone (cette saison, au match retour).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 5