1. // Les restes du monde

L'Ajax au top, les Rangers au fond

Au programme cette semaine, un pot-pourri de l’actu dans les championnats mineurs européens : les Rangers sous assistance respiratoire en Ecosse, le come-back de l’Ajax aux Pays-Bas, le Dynamo Kiev renaissant en Ukraine et la belle surprise Servette FC en Suisse.

0 6
Ecosse – Premier League
Un mot d’abord pour évoquer la situation des Rangers, qui, on le rappelle, ont été placés en redressement judiciaire suite à des dettes insurmontables. En attendant l’arrivée d’un éventuel investisseur, le club le plus titré d’Ecosse a été mis sous la tutelle d’administrateurs privés, qui ont convenu avec les joueurs de l’actuel effectif de réduire de moitié voire de 75 % leurs salaires. Une décision drastique qui permet de garder quasi tout le groupe pro et les employés, mais cette décision d’urgence a été prise à une condition, lourde de conséquences : la plupart des joueurs sous contrat ont reçu l’autorisation de quitter le navire en flammes en fin de saison. Comme si ça ne suffisait pas, le club pourrait se voir interdire de participer à une coupe européenne la saison prochaine, même en cas de qualification à la régulière. Bref, les Gers restent en vie, mais on ne voit vraiment pas comment ils pourraient se remettre d’une telle crise… Sur le plan sportif, le Celtic est désormais seul au monde mais n’est plus en lice pour un triplé. En effet, si les Bhoys vont remporter le championnat et restent en course pour remporter la Coupe d’Ecosse (qualifiés pour les demis), ils ont défavorablement surpris leurs fans ce week-end en s’inclinant 0-1 face à Kilmarnock en finale de la Coupe de la Ligue. C’est leur première défaite en 26 rencontres en Ecosse. Ils peuvent néanmoins se racheter dès dimanche, avec un Old Firm face aux Rangers à Ibrox Park en perspective et un titre de champion officialisé en cas de résultat favorable. Vu la panade actuelle de leurs meilleurs ennemis, un tel scénario est fort probable.

Pays-Bas – Eredivisie
L’Ajax a profité d’un calendrier favorable pour signer une série de six convaincantes victoires de suite. Les hommes forts du moment de l’entraîneur Frank de Boer se nomment Jan Vertonghen, Siem de Jong, Christian Eriksen et Lorenzo Ebecilio. Du coup, les Amsterdammers se positionnent en seconde position, à seulement une unité de l’AZ Alkmaar, qui donne quelques signes de faiblesse (0-0 à domicile contre NAC Breda dimanche). Ce n’est rien comparé au PSV Eindhoven, qui a vécu des jours agités, après une série de lourdes défaites. Comme souvent dans ce cas, c’est l’entraîneur qui a pris : Fred Rutten a été prié de dégager pour laisser la place à Philip Cocu. Pour ses débuts sur le banc, l’ancien joueur du club au nez en trompette a vu son équipe se reprendre brillamment en écrasant 5-1 une formation d’Heerenveen capable du meilleur comme du pire. De son côté, Twente, large vainqueur du PSV début mars, ne parvient pas à enchaîner, subissant par la suite deux défaites consécutives, la dernière 0-2 face à Feyenoord, qui reste au contact. Ce week-end, la 27e journée est marquée par un choc à Amsterdam entre l’Ajax et le PSV.

Suisse – Super League
Etrillé lors du retour de C1 par le Bayern, le FC Bâle est sans rival en Suisse. Le club d’Alexander Frei a disposé début mars de son plus solide rival, Lucerne (3-1) et on voit mal comment un troisième titre consécutif pourrait lui échapper. D’autant plus que derrière, ça piétine : Lucerne enchaîne les contre-performances et se retrouve désormais relégué à 11 points (avec deux match en plus). Troisième avec 14 points de retard, les Young Boys de Berne ne semblent pas non plus en mesure de viser autre chose qu’une place d’honneur (comme d’hab). Le vent de fraîcheur de la saison vient de Genève. Promu, le Servette réalise une saison remarquable, malgré un contexte extra-sportif plus que délicat. Rappelons que suite à la gestion catastrophique du propriétaire iranien Majid Pishyar, le club romand avait été contraint de déposer le bilan. Lueur d’espoir néanmoins, le Canadien Hugh Quennec, respecté propriétaire du Servette Hockey Club, a décidé de prendre les choses en main. Il lui faut néanmoins relever la difficile mission d’assainir les finances du club. Le 19 avril, on saura si le club est mis en faillite ou pas. L’autre formation romande, Lausanne Sports, vit aussi une saison délicate, mais sur le terrain : incapables d’inscrire un seul but depuis le début de l’année 2012 (l’attaquant se nomme Matt Moussilou, hasard ou coïncidence ?), les Lausannois restent en bas de tableau sous la menace du FC Sion qui est récemment repassé en positif (le club avait été pénalisé de 36 points !) et n’est plus qu’à 11 points de sortir de la zone rouge.

Ukraine – Premier League
Avant d’organiser SON Euro, l’Ukraine connaît une saison classique de championnat, avec le désormais traditionnel duel de haut de classement entre l’historique Dynamo Kiev et le nouveau riche Shakhtar Donetsk. C’est pour l’instant le premier nommé qui fait la course en tête, avec trois points d’avance sur son adversaire à sept journées de la fin. Le club de la capitale a redémarré la saison en mars comme il avait terminé l’année 2011 : en pleine bourre. Il en est actuellement à neuf victoires de suite, aucune défaite de toute la saison et seulement huit petits buts encaissés. L’éternel gardien de but Oleksandr Shovkovsky, 37 ans, est toujours performant et sera logiquement au rendez-vous à la fin du printemps pour défier la France, l’Angleterre et la Suède à l’Euro avec la sélection. En attaque, le Dynamo a aussi du talent, avec l’ancien sochalien Ideye Brown (10 buts), l’international Artem Milevsky (4 buts, 9 passes) et surtout la révélation Andrei Yarmolenko (12 buts, 6 passes), qu’on annonce avec insistance du côté d’Arsenal. Pour tenter de combler son retard d’ici la fin de saison, le Shakhtar s’appuie de son côté sur sa colonie brésilienne, notamment Willian, Fernandinho, Alex Teixeira, Douglas Costa et Luiz Adriano. La saison pourrait se jouer le 7 avril prochain, avec le choc entre les deux rivaux à la Donbass Arena de Donetsk.

Par Régis Delanöe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
article pour le moins intéressant et très surpris qu'il n'y ait pas le moindre commentaire!

à croire que les championnats "mineurs" intéressent moins (pour ne pas dire pas du tout) que d'autres sujets du football, même les plus frivoles... à se demander si ce genre d'article est lu... certains semblent l'avoir lu à la lueur des votes apparaissant sous le titre, à moins de ne voter qu'à la simple lecture du titre "L'Ajax au top, les Rangers au fond" et hop un petit vote! ;-)

pourtant il se passe des trucs importants en Ecosse avec la situation délicate des Rangers (un grand club qui plus est!) et en Suisse (même si pour le coup c'est un championnat qui a toujours été un championnat mineur) au niveau des dérives financières du foot...

aux Pays-Bas aussi, il se passe des trucs intéressants (un pays qui a bcp donné aux différentes Coupes d'Europe jusque récemment - vraiment bcp, aussi bien au niveau du palmarès que de la façon d'envisager le foot -)...

et puis l'Ukraine c'est aussi un championnat intéressant (même si je comprends que ça puisse ne pas intéresser après tout) avec un très bon club comme le Shakhtar, un club en 1/4 de l'Europa League, et un club historique comme le Dinamo de Kiev!

à croire que le foot ce n'est plus que le Real, le Barça, le Qatar et je ne sais quoi d'autre... ah ça oui, il y en a des "supporters" du Real, du Barça, du Milan AC et d'Utd sur So Foot! et puis vaut mieux être gentils avec certains d'entre eux pour ne pas se faire insulter! ;-)
Pour faire plaisir à DTC-DMC même combat, je réponds. Nan plus sérieusement, les championnats dits mineurs produisent des grands joueurs comme les espoirs Eriksen à l'Ajax ou certains joueurs de Feyernood
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
C'est vrai que ce genre d'articles sont rarement relevés par les lecteurs, et c'est dommage, c'est ce genre d'articles qui te classe Sofoot au dessus des médias tels que l'Equipe ou France-football. On ne parle jamais de ces ligues dites "mineures" ailleurs que sur Sofoot, au même titre que la Bundesliga d'ailleurs, sans doute beaucoup moins glamours que le fameux trio. J'ai remarqué que ca traitait très souvent du championnat belge par contre, sans doute pour répondre à une forte fréquentation de lecteurs belges et aussi parce que c'est un pays plus ou moins francophone. Tant mieux.

Allez, concernant l'article, c'est vraiment dommage ce qui arrive aux Gers, on assiste presque à la mise à mort de la premier league écossaise. C'était déjà moribond sportivement depuis pas mal de temps, avec des éliminations honteuses face à des sans-grades, mais là ca sent le roussi, et il y a fort à parier que le Celtic tentera tout pour s'incorporer à la fédération anglais(ce que les deux clubs de Glasgow tentent vainement depuis des années) vu l'allure à laquelle le championnat écossais dégringole à l'indice UEFA. Ce serait pas mal de voir enfin un public de fous furieux dans cette premier league de touristes aseptisée, même si leur niveau actuel est plus celui d'une bonne équipe de Championship. D'ailleurs, si intégration du Celtic il devrait y avoir, je vois mal les clubs anglais accepter de voir le Celtic directement en Premier league.

Concernant la ligue hollandaise, ca reste un des championnats les plus agréables à suivre, (merci ma chaine sport) même si certaines équipes ne ressemblent à rien. J'ai même l'impression qu'on y retrouve beaucoup plus de jeunes pépites que dans notre L1. Au hazard, Eriksen, ola john, Mertens, Labyad, Vertonghen, Elm, Chadli, etc... Je dirais que leurs gros clubs ne sont pas vraiment inférieurs aux nôtres mais leurs clubs plus modestes font peine à voir par contre, c'est même pas le niveau L2. Et l'Ajax reste vraiment un club mythique. Le nombre de jeunes perles qu'ils parviennent à sortir, y a pas beaucoup de clubs qui en sont capable en Europe, Le Barça, Sporting, Juve, Dortmund, pour moi, ils sont du même calibre au niveau de la formation. Mais bon, l'arrêt Bosman a tué les grands clubs hollandais et belges. Avant on ne voyait qu'eux.

Le championnat Ukrainien, moins médiatisé certes, mais pour ce qui est des équipes visibles en coupes d'Europe, elles montrent de belles choses, avec une grosse main d'oeuvre étrangère tout de même. Mais ca donne des résultats et du beau jeu en plus, ce que demande le peuple finalement.

Pour ce qui est du championnat Suisse, très peu médiatisé, malgré la belle série du Fc Bâle. Pour avoir travaillé en Suisse un long moment, je peux dire que les Suisses ne sont pas des acharnés du ballon rond. Hormis le fc Bâle qui joue dans un beau stade bien ambiancé, le reste des stades est souvent parsemé, et en plus on dirait bien que les clubs suisses ont été envahi par les dirigeants véreux, du coup, vu d'ici, ca ressemble à un beau bordel.
@Dimitri t'es un peu dur :

en Suisse, y'a pas un gros emballement comme dans les pays latins, mais à certains endroits, les clubs locaux sont très suivis (même si je le reconnais, c'est relativement récent, une dizaine-quinzaine d'années), avec l'arrivée de la culture ultra.

On observe un clivage entre allémaniques et romands, à vrai dire. Les fans bourbines sont plus passionnés. Côté Romand, y'a Sion qui se défend bien, parce qu'ils réunissent tout le Valais (donc le canton), sinon Lausanne (d'où je viens) et feu-Xamax c'était 0. Servette a un kop respectable mais on peut pas parler d'engouement populaire de la ville. Par contre dès qu'on franchi la barrière de rösti, c'est autre chose. Bâle s'est fait sa réput européenne en terme de fans, ils ont bénéficié de leur nouveau stade. Mais les premiers vrais ultras en Suisse c'est St-Gall, ils sont actuellement en 2e div mais vont remonter, ils sont assez impresionnant et y'a un gros soutient dans la ville. Idem pour Lucerne qui fait le plein à domicile chaque journées ou presque et pour Berne et les deux clubs zurichois.

Disons que les gens vivent pas pour ça mais dans certaines villes, y'a quand même un soutient populaire important.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Y a pas eu de journée de championnat en Turquie et au Portugal pour qu'on parle de l'Ukraine et de la Suisse?

ca va, ca va, je charrie =)
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
intéressant ton point de vue Dimitri sur le Celtic jouant un championnat "british" avec les Anglais... même si c'est un sujet délicat que l'on soit côté anglais ou écossais d'ailleurs...

mais clair que par tradition le Celtic et les Rangers (y compris à la lueur de leurs pbs actuels) mériteraient de jouer dans un championnat plus relevé...

mais c'est un sujet complexe! financièrement, culturellement, historiquement parlant, et j'en passe...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6