Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Auxerre/Brest (4-0)

L'AJ Auxerre déglingue Brest

Match 100% maintien et gros carnage à l'Abbé-Deschamps. Dans une partie à sens unique, les Auxerrois ont surclassé en une mi-temps des Brestois complètement absents. Pour ses débuts sur le banc breton, Corentin Martins a vécu un cauchemar.

Modififié
Auxerre - Brest : 4-0
Buts : E.Cissé (5eme), Kapo (17eme) A.Traoré (28eme) et Contout (39eme) pour Auxerre

Brest était une jolie anomalie en Ligue 1. Un petit club attachant drivé par un coach sympathique avec un projet cohérent. Au soir de la 34ème journée, quatre mois après la vente de Nolan Roux, trois jours après le licenciement de Alex Dupont et juste après une rouste reçue en Bourgogne, Brest est entre la vie et la mort. Auxerre, toujours sous morphine, peut encore croire au maintien.

Tonnerre de Brest

Corentin Martins prend place sur le banc brestois, et le match démarre rapidement. Corner de Haddad, Alain Traoré rate sa reprise, Edouard "Doudou" Cissé bien placé est tout heureux d'être là. Il récupère la balle, croise sa frappe et trompe Elana. Les Icaunais respirent, persistent et enchaînent les corners. Souvent mal négociés. Brest a beaucoup de mal. Pour ceux qui en doutaient, ça joue bien le maintien. Zebina rate son contrôle, Contout contourne la défense brestoise, et centre en retrait pour Kapo qui double la mise au quart d'heure de jeu. Les Bretons attendent leur "fameux choc psychologique" tandis que Chafni, Haddad et Kapo combinent derrière Contout, placé en pointe, et font tout ce qu'ils veulent. Traoré manque le 3-0 sur une frappe ratée. Note pour plus tard. A la demi-heure de jeu, la réaction brestoise ne vient toujours pas, Alain Traoré s'amuse devant la défense et triple la mise. Trop facile. La fin de la mi-temps ne change pas la donne d'une partie au scénario déjà acté : Auxerre s'entraine contre des plots. Traoré touche la barre sur coup-franc, la balle tombe dans les pieds de Contout qui marque à son tour. 4-0.

Que dit l'autopsie ?

Brest débute son match en deuxième période. Jemaa s'aventure vers la surface bourguignonne et décide de tomber tout seul. Dommage. Auxerre manque de peu le 5ème but sur un gros cafouillage. Le Stade Brestois est moins ridicule, les Icaunais ont un peu levé le pied et le match se poursuit sur un petit rythme de sénateur. Brest tient plus la balle, s'approche plus du but, sans pour autant se procurer d'occasions franches. Jemaa, Grougi, Ben Basat tentent leur chance. Sans effet. Les Bretons croient réduire le score à dix minutes du terme mais Paul Baysse est signalé hors-jeu. Il ne l'était pas. Sur un coup-franc de Grougi, Sorin relâche la balle, et Jemaa croit marquer. Mais non. Le score en reste à 4-0. Auxerre remonte à deux points des Brestois et peut croire au miracle. Brest continue sa descente aux enfers.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall