En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

L'aigle de Benfica en cage

Modififié
Si l'aigle de la Lazio, Olympia, vole depuis le début de la saison, ce n'est plus le cas de sa grande sœur, Victoria. Le rapace de Benfica est resté à terre depuis le début du mois de décembre, et il semble qu'elle ne reprendra plus son vol.



En effet, lors des deux dernières rencontres à domicile de Benfica (face au Sporting Lisbonne et à Rio Ave), Juan Barnabé, l'homme qui assure les spectacles des aigles, a été interdit de stade. Mais pourquoi donc? Plusieurs hypothèses planent, mais aucune n'a été confirmée par voie officielle. La première, c'est que l'homme a également signé un contrat avec la Lazio, ce qui enlève "l'exclusivité" au club portugais. Chose que les dirigeants lisboètes n'ont guère appréciée.



La seconde, c'est que Benfica a d'énormes dettes envers la société de Juan Barnabé, Eagle and Victory, et que le club souhaite donc rompre le contrat pour éviter de les rembourser. Mais dans ce cas-là, il semble impossible d'éviter une confrontation au tribunal.


En attendant, Victoria ne vole plus. Benfica non plus d'ailleurs.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 il y a 1 heure Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 2 il y a 2 heures Un entraineur espagnol s'énerve en conférence de presse 2
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 21 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8
À lire ensuite
Vieri va bientôt débuter