Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'agression de Menez

Modififié
Hier, la presse relatait du clash entre Jérémy Menez et Vincenzo Montella. Tous parlaient d'une engueulade suite à des reproches tactiques de l'entraîneur. Mais il manquait un bout de l'histoire. L'élément déclencheur.



En réalité, tout commence mardi soir. La Roma perd à domicile contre l'Inter en Coupe d'Italie. Après la rencontre, Menez part du stade à bord de sa Smart avec son frère Kévin. Un scooter passe alors devant eux, en mode éclaireur. Quelques mètres plus loin, ce dernier s'arrête, attend le convoi Menez, et lui jette une pierre. Puis il s'enfuie. Les frangins, choqués, continuent leur chemin pour rentrer chez eux. Mais l'homme sur le scooter n'en a pas fini. A un carrefour, il leur balance une énorme pierre de près de 40 cm, qui bousille une partie de la voiture. Cette fois-ci, Jérémy et son frère descendent de la voiture, mais le scooter prend la fuite. Le joueur n'en dort pas de la nuit.



Le lendemain matin, il refuse d'aller à l'entraînement. «  Je n'en peux plus, c'est une ville de fous, je veux me tirer d'ici » dit-il à Gian Paolo Montali, le directeur technique du club, qui finit par le convaincre et vient le chercher pour l'amener à Trigoria. « C'est une ville de merde, comment peut-on vivre ici ? » déclare-t-il, juste avant de partir, à la police.



Arrivé à l'entraînement, encore sous le choc, Menez est confronté à Montella, qui ne prend pas de pincettes avec lui et l'engueule ouvertement pour sa non-implication. Puis l'engueulade. Puis les cris. Puis la rupture. Addio ?


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur