1. //
  2. // Demies
  3. // Juventus-AS Monaco

L'affaire Benatia

Interviewé par la Rai samedi après le derby de Turin, Mehdi Benatia a indiqué avoir entendu une insulte raciste à son encontre proférée dans son oreillette. Pourtant, trois jours plus tard, la chaîne de télévision italienne nie toujours tout lien avec l'incident. Et le football transalpin renoue avec ses vieux démons. Une fois de plus.

Modififié
Ça devait être une simple interview en zone mixte. Une formalité expédiée en cinq minutes, où Mehdi Benatia devait revenir avec des journalistes sur le dernier derby della Mole. Mais subitement, le défenseur de la Juventus s'interrompt. Visiblement choqué, il demande à plusieurs reprises « Qui a parlé? » avant de préciser « qu'il a entendu une insulte » . Selon la Gazzetta dello Sport, une voix non identifiée dans l'oreillette vient alors de le qualifier de « Marocain de merde » . La journaliste de la Rai esquive la question, puis met soudainement fin à l'échange avant de poursuivre son émission. Comme si de rien n'était. Depuis, Benatia et la Juve cherchent le coupable. Un type qui s'avère décidément très dur à coincer.

Mystère TV


Du côté de la Rai, le comportement plutôt suspect des journalistes en plateau peut instiller le doute quant à la responsabilité directe de la chaîne dans l'incident. Visiblement prise de cours, la journaliste en plateau se hâte de mettre fin à l'échange avec le joueur marocain en prétextant à plusieurs reprises qu'il y a eu « un incident technique » . Bon. Le lendemain, le vice-directeur de Rai Sport tente lui aussi de dédouaner la chaîne. Et avance qu'après enquête, « aucun technicien de la Rai n'a été impliqué dans l'incident. C'est certifié. Absolument sûr » . La chaîne publie également un communiqué d'excuses où elle explique ne pas être responsable des insultes proférées à l'encontre du joueur. Alors qui ? Qui a proféré ces saloperies d'insultes racistes à Mehdi Benatia en direct à la télévision ? Alors que la Juve se prépare à affronter Monaco en demi-finale retour de la C1, la question reste en suspens. Si ce n'était pas un employé de la Rai, une des hypothèses les plus régulièrement soulevées est qu'il pourrait s'agir d'un technicien externe, qui était en charge d'assurer la liaison avec le Juventus Stadium. Une investigation qui semble encore légère et n'est bien sûr pas de nature à satisfaire Benatia qui s'est exprimé sur les réseaux sociaux. « Je tiens à confirmer les mots que j'ai entendus dans mon oreillette. Ce qui est arrivé est terrible, mais la chose la plus incroyable, c'est que personne ne reconnaît cette erreur... L'Italie est un pays dans lequel je vis depuis des années, mais malheureusement, il y a toujours une minorité d'intolérants... »

Vidéo

Paradoxe encombrant


Une minorité encore trop bruyante. L'affaire Benatia rejoint en effet un autre cas de racisme avéré en Serie A dont a été victime dernièrement Sulley Muntari. Visé par des insultes racistes à Cagliari le 30 avril dernier, le joueur décide de quitter la pelouse. Il avait signalé les cris dont il était victime à l'arbitre, qui lui avait adressé un carton jaune, puis un autre carton après que le joueur a quitté le terrain. Une sanction ahurissante, dans un premier temps maintenue par la commission de discipline de la Serie A, avant que les pressions de la FIFPro et de plusieurs associations n'incitent la Ligue à annuler la suspension du Ghanéen. Cette saison, outre Muntari, on peut citer les cas de Kalidou Koulibaly face à l'Inter et d'Antonio Rüdiger contre la Lazio, eux aussi victimes de broncas racistes.

Entre 2015 et 2016, les violences visant les footballeurs en Italie ont augmenté de 125%


Presque paradoxal, alors que le football transalpin semble enfin prêt à amorcer le tournant de la modernité. Derrière la Juve, qui a pris une avance considérable sur la concurrence, les projets de nouveaux stades, comme celui de la Roma, émergent enfin, des formations comme le Napoli et le Torino jouent à fond la carte de l'offensive et les deux clubs de Milan, forts de nouveaux investisseurs, ont l'espoir de retrouver les moyens de leurs ambitions. Seule la xénophobie dans les enceintes sportives semble immuable, comme un anachronisme sale et encombrant, qui, au vu de la multiplicité des incidents enregistrés, n'est de toute évidence pas assez combattue par les instances dirigeantes. Selon un rapport de l'association des footballeurs italiens, les violences visant les footballeurs en Italie, parmi lesquelles sont compris les actes racistes, ont augmenté de pas moins de 125% de 2015 à 2016. Et la Fédération italienne de football a récemment vu réélire à sa tête Carlo Tavecchio, un type qui avait déclaré en 2014 que « on a des Opti Poba qui, avant, mangeaient des bananes, puis qui deviennent tout d'un coup titulaires à la Lazio » , dans ce qui ressemble à une référence pas franchement subtile à Paul Pogba. Un contexte permissif, au sein duquel Mehdi Benatia attend néanmoins toujours qu'on lui désigne un coupable. Et pourrait malheureusement bien attendre encore longtemps.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ne vous inquiétez pas, ce genre d'affaire est bien trop juteux pour les associations "de défense" pour qu'elle le laisse trainer à la dérive. Puis après, pour savoir qui est raciste et qui ne l'est pas c'est simple, on est tous des racistes, même si tu ne le penses pas. C'est bien plus rentable comme ça.
Oh oui c'est bien connu que la lutte contre le racisme est un business juteux, c'est pour ça que tout le monde se lance dedans.

Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme conneries des fois.
Oui, alfadir, en France en tout cas, la lutte anti-racisme est un business juteux ^^ (pour les postes à responsabilité)

Regarde les Julien Dray, Harlem Désir, Malek Bouthi (et d'autres...) qui ont récupéré de jolis postes, suite à leur carrière dans ces assos..

Alors certes, le propos de départ est certes complètement démagogique et puéril, mais nier les liens très fort entre les assos anti-racistes et le PS (au hasard) est de l'aveuglement ;)
 //  18:04  //  Passionné du Valenciennes
Pour le PS, c'est surtout vrai avec SOS Racisme en fait, auquel tu fais référence sans doute en évoquant Julien Dray et Malek Boutih.
D'ailleurs, Dominique Sopo qui est président de cette association depuis une bonne dizaine d'années (avec des interruptions je crois) est le fils d'une maire PS d'une petite ville à côté de Valenciennes.
Je me trompe peut-être, mais j'ai pas l'impression que toutes les associations antiracistes aient des liens avec des partis, SOS Racisme mis à part, j'ai plus l'impression que pour beaucoup d'entre elles, certains de leurs membres les plus charismatiques préfèrent s'encarter et se faire élire pour pouvoir continuer de se battre pour leur cause de manière efficace, certains de manière désintéressée, d'autres moins.
J'aurai aussi pu citer Fadela Amara et Loubna Méliane ancienne de "ni putes ni soumises" qui ont eu aussi un poste au PS (même si leur combat dépasse l'anti-racisme je te l'accorde ;) Benoit Hamon recruté parmi les militants de "touche pas à mon pote" etc...

Je ne connais pas leurs motivations personnelles, donc je me garderai d'en juger, mais les motivations du PS, elles, sont assez claires et connues:

S'assurer un soutien de poids lors des manifs ou autre mouvements populaires et s'enraciner dans des zones urbaines ou ils n'ont pas forcément gain de cause juste avec des parades télévisuelles; des hommes et femmes de terrain en gros pour garder le lien social sur ces terrains là, qui est (était?) la base de l'électorat du PS.
Ce commentaire a été modifié.
 //  14:31  //  Passionné du Valenciennes
Note : 10
Commentaire inopportun ici. Un joueur se fait traiter de "Marocain de merde" et toi tout ce que tu trouves à nous dire c'est "bouh les méchantes associations antiracistes elles font que nous embêter" ?
S'il est parfois vrai que certaines associations ont tendance à crier au racisme un peu vite, je vois pas trop le rapport avec la situation présente.
Zizinho de ......et puis non t'es trop con pour que je rentre dans le jeu...
floyd pink Niveau : CFA
Moi j'ai une question. Et je n'essaye vraiment pas d'être agressif ou arrogant.

Pourquoi ça serait du racisme ? l'insulte est sur le fait qu'il soit Marocain. Si on dit Américain de merde ou italien de merde ce n'est pas du racisme non ?
Benatia parle seulement d'une insulte. Mais ça peut vite se transformer en tempête dans un bénitier.
 //  17:12  //  Passionné du Valenciennes
Si tu t'en tiens à la définition stricto sensu, non ce n'est pas du racisme.
Après, si tu considères qu'insulter sur la nationalité est du racisme, alors là ça en est, quelle que soit la nationalité en question.
floyd pink Niveau : CFA
Donc on est d'accord ce n'est pas du racisme. Et c'est quand même assez grave d'utiliser ce mot pour cette histoire.

Sans vouloir dédramatiser cette affaire hein, parce que c'est tout simplement une faute professionnel grave du journaliste...
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
C'est une insulte qui vise les origines marocaines de Benatia et qui insulte non seulement la personne mais aussi la nationalité de cette personne.

C'est vraiment de l'enculage de mouche de commencer à dire si c'est raciste ou pas, puisque le fait d'insulter quelqu'un selon son origine ou en fonction de sa race est puni de la même manière.
11 réponses à ce commentaire.
Annabella Niveau : DHR
Deux choses:
- Il ne s'agit malheureusement plus d'un anachronisme. Il est temps de s'apercevoir de la dérive populiste des états européens, amorcée déjà depuis trop longtemps.
- Ce n'est pas un problème qui concerne seulement la serie A. Il faut arrêter de stigmatiser l'Italie, de faire passer ce pays comme le vilain petit canard qui ne ferait pas le nécessaire pour juguler ce fléau.
Le problème est global et transversal. Il ne se résoudra qu'en prenant en compte cette dimension.
Enfin un message intelligent
Coucou, tu veux voir ma... Niveau : District
Sur le sujet du racisme, l’Italie est victime de délit de faciès :)
La question n'est pas de savoir s'il y a plus de racisme en Italie (ou pas) qu'ailleurs.

Le problème, c'est que la direction du football italien lutte mollement contre le racisme. On est bien plus pro actif sur le sujet en Angleterre ou en France par exemple. La réélection de Tavecchio, malgré les propos dégelasses qu'il a tenu sur les noirs puis les homos (oui, oui), en est un exemple parlant
Mr. Anderson Niveau : DHR
Entièrement d'accord, le couple modernité / fin du racisme ne tient pas une seconde. Et les nouveaux stades, symbole du foot comme pointe avancée du néolibéralisme, n'y feront rien.
Jeune quille Niveau : CFA
 //  15:11  //  Socio de la Suisse
Note : 1
Bonjour,

On écrit "Etat" quand on parle de l'institution. Ensuite il serait pertinent d'expliciter pour moi le lien "évident" entre le soit-disant populisme des "états" européens et le fait qu'un technicien ou journaliste a priori xénophobe orientation sud-méditerranée (exclusivité non confirmée à ce stade) se soit gouré en n'activant pas le bouton "mute" de son micro avant de se lâcher sur ce pauvre Mehdi Benatia - qui a d'ailleurs bien raison de ne pas laisser passer.
La réaction de la Rai est d'ailleurs intéressante : il ont tous entendu, et savent probablement qui a merdé, mais couvriront. Le coupable sera écarté discrètement par la suite, pour "protéger l'institution".

Sur le fond, le fait d'en tirer de grandes conclusions générales sur le football, l'Italie ou les Etats européens me semble ridicule, sauf à vouloir faire feu de tout bois pour renouveler une accusation facile et/ou noyer le poisson. Tentative qui se matérialise si je comprends bien au niveau du "le problème est global est transversal. Il ne se résoudra qu'en prenant en compte cette dimension."

On comprend donc que le problème de la xénophobie plus ou moins mâtinée de racisme (je conchie ainsi fort logiquement les belges et les haut-marnais, mais ils sont d'un phénotype strictement identique au mien) est donc un problème global et pas spécifiquement italien ? Merci Sherlock. Mais surtout qu'on ne le résoudra que globalement et transversalement ou pas du tout. Et donc on fait quoi ? On monte en pelote les dérives des autres pour bien montrer que tout le monde est raciste de toute manière ou on engage la lutte à un niveau supra-national "transversal et global"(ah ça existe déjà et ça s'appelle les campagnes gnangnan de l'UEFA) ?
Ou alors on pointe aussi la récurrence (toute relative, et non exclusive) de ce genre de faits lourdingues dans le football italien, ainsi que la mollesse de ses instutions pour lutter contre le phénomène (relevée par Galan plus haut) et on espère voir les choses changer petit à petit pour le mieux. Ce qui n'est malheureusement pas garanti mais est plus productif que l'attente du grand soir.

En 2003-04, j'entendais les ouh-ouh-ouh en provenance de la Boulogne rouge à chaque fois qu'un adversaire de type africain touchait la balle. On n'entend plus ça aujourd'hui. C'est mieux d'avoir tué la possibilité de reproduction grégaire de ce comportement ? Oui. Le problème a disparu et tout est parfait ? Non.
Jeune quille Niveau : CFA
 //  15:12  //  Socio de la Suisse
Réponse à Annabella, mal placée, m'excuse.
Annabella Niveau : DHR
Le lien entre le populisme des "états" et le fait divers raciste est justement la déresponsabilisation de ces même états. La RAI n'assume pas sa faute, les journalistes parlent d'anachronisme existant dans bizarrement, seulement les pays voisins.
Je ne suis pas si sûre que le mécanisme intellectuel consistant à dénoncer le fait divers (avec précaution i.e. en accusant une personne, un pays, un type de club) suffise à "éveiller" le supporter lambda. Parfois, je me demande même si ce n'est pas le contraire.
Il faut simplement que les sanctions soient prises, que la justice fasse son travail sans plus de commentaires que le rappel pur et simple de la loi.
Rud Sükur Niveau : DHR
Tout à fait d'accord. Dénoncer tous ces délits au travers des médias, dans les réseaux sociaux, etc... contribuent à banaliser la gravité ces actes. De plus, la stratégie qui consiste à parler de désastre si cette minorité qui les commet devenait une majorité n'effraie plus. Au contraire, je pense que certains sont convaincus que le "désastre" est un mal nécessaire pour parvenir à leur vision de ce qui serait leur société.
Qui stigmatise la Serie A?
comme le dit Galan, ce qui est incroyable, c'est la mollesse de la réponse de la Fédération italienne.
Du racisme, il y en a en France, on le sait tous. Mais quand un imbécile fait des cris de singe dans les tribunes s'il est choppé il prend cher (cf supporter messin il y a quelques années) sinon c'est le club qui prend cher (Bastia cette année). Donc on ne stigmatise pas, on constate.

Et je suis d'accord pour dire que c'est un phénomène en recrudescence parce plein de facteurs ("transverses" comme tu le dis). Cependant il ne faut pas confondre causes et conséquences. Et la dessus, Muntari et Benatia sont bien placés pour parler des conséquences d'être raciste ou de le subir en Italie: aucunes. Et c'est bien ça le problème, l'impunité.
La question du racisme/xénophobie est avant tout lié à une question culturelle et surtout économique.

Tous les régimes populiste/xénophobe/totalitaire (ça va souvent de pair) naissent sur les cendres de l'éducation et de la culture.

Mais ces cendres proviennent de difficulté économiques, quand on peine a finir ses fins de mois, que l'on doit travailler 60/70h par semaine, on a d'autre problèmes à régler que s'éduquer, se cultiver, rencontrer, se confronter à des idées différentes etc..

C'est dans le confort et la sécurité matérielle que l'Humain s'élève, dépasse ses instincts grégaires, ses réactions épidermiques et sa facilité à désigner un bouc émissaire à la moindre difficulté rencontrée, pas dans la survie.

La dérive populiste est toujours liée a une perte de confort économique, qui provoque une érosion culturelle et une incapacité à prendre du recul, à réfléchir, à se poser les bonnes questions car trop occuper à la survie de la tribu (famille).

Augmenter la durée du temps de travail du peuple est un moyen comme un autre d'éviter qu'il ne réfléchisse trop de manière personnelle et indépendante, et qu'il se contente de pensées tribales et grégaires.
jojolecrado Niveau : CFA2
Nous avons connu une élévation du niveau de vie et de confort quasi constante.
Avons-nous élevé notre niveau de morale en conséquence? Non

Les grandes idées, les belles idées, sont-elles toutes nées dans la soie? Non

Je vois ce que tu veux dire. J'aurais même tendance à être instinctivement d'accord. Mais c'est faux.
Les 30 glorieuses ont produit les années 70 avec tous les mouvements sociaux qui en découlèrent, les krach boursier de 1929 ont amené les politiques que l'on a bien connues en europe...etc...

Affirmer que le niveau de vie a augmenté est faux, c'est une lecture de statistiques, qui veulent dire ce que l'on veut leur faire dire, le niveau de vie des années 1960 ne prenait pas en compte:
- plusieurs voitures par foyer (avec le coût de carburant qui en découle)
-Internet, les portables, les abonnements divers aux chaines de TV, les ordinateurs etc... qui sont quasi obligatoire aujourd'hui ne serait-ce que pour les études.
-la dépendance aux jeux a gratter (encouragée fortement par l'état a travers la française des jeux, on parle de milliards..)
-le coût des maladies longue durée qui prolifère aujourd'hui (Cancers particulièrement...)

Je pourrais continuer longtemps à énumérer les différences de postulats pour ce "calcul de niveau de vie" qui arrange ceux qui le calculent, pas ceux qui le subissent..

L'Histoire montre que chaque période de prospérité économique entraîne une élévation des consciences et de responsabilité individuelle dans le projet collectif.
A l'inverse la chute d'empires ou crises majeures, entraîne comportements grégaire et épidermiques, qu abaissent notre niveau intellectuel général et individuel.
12 réponses à ce commentaire.
quelle déception, j'ai cru qu'on allait parler de nabila et de ses ballons...
Hein, tu parles de ces 2 horribles ballons ?
Note : 8
Ça fait un bout de temps que je ne suis pas allé au zoo, ça a l'air d'avoir bien changé. Il semble y avoir de nouvelles espèces.
Jeune quille Niveau : CFA
 //  15:14  //  Socio de la Suisse
Note : 8
Un écartement mammaire considérable, qui va à l'encontre de la théorie de Newton sur la gravitation.

Des nibards quantiques donc ? Je n'ose y croire.
Paradigm Shift Niveau : National
C'est la route de la soie entre les deux nibards ?
désolé, mais je ne pourrai pas faire le derby de la Mole si j'étais joueur.
5 réponses à ce commentaire.
luigidibiagio Niveau : DHR
Ce qui m'énerve c'est qu'on remue toujours le couteau dans la plaie de la Serie A alors que le racisme n'est pas une spécialité italienne, il est très répandu dans les stades des 5 grands championnats européens (au hasard l'épisode Chelsea-Metro/Bastia/Banane-Alves...). J'ai l'impression que ça plait à certain de remettre en doute le renouveau qui est en train de s'amorcer en Italie. Des cons il y en a toujours eu et il y en aura toujours, partout.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
La grosse différence c'est que ça ne provient pas de 3 abrutis dans les tribunes ou dans le métro (ça effectivement ça peut arriver dans beaucoup d'endroit).

Là ce sont des journalistes d'une chaîne de télé qui a pignon sur rue et dont les responsables n'assument même pas la responsabilité de l'affaire et tente de noyer le poisson.

C'est du niveau d'un Thierry Roland dans ses mauvais moments.
Meme Thierry Roland n'aurait pas osé sortir un truc pareil....

Franchement la reaction de Benatia me fait mal, le mec est clairement choqué (a juste titre) par l'insulte... Par contre la reaction des presentateurs de la RAI est honteuse, hop je te noie le poisson ni vu ni connu...
On voit bien que tu ne connais ni la RAI, ni les journalistes qui y travaillent. Ce sont des gens qui ne sortent pas d'une forme de discours aseptisé depuis des lustres. Jamais un mot plus haut que l'autre, des propos souvent fades, sans réelle profondeur; la bonne vieille tv de grand-papa qui n'a pas évolué depuis des décennies et qui s'adresse, avant tout, à une certaine frange de la population Italienne qui elle aussi semble être figée dans le temps. Ce n'est pas la Tv de Berlusconi ou les dizaines de petits émetteurs éparpillés dans le pays, qui eux, pourraient parfaitement employer des personnages pour qui le savoir-vivre et la décence ne sont nullement les priorités, y compris sur leur lieu de travail.
3 réponses à ce commentaire.
Le racisme n'est pas un anachronisme, une incongruité qui n'attendrait que son destin, retourner d'où elle vient.
C'est un mal contemporain, qui trouve ses racines dans le présent et dans nos responsabilités.
Bizarre cette histoire comme même, si c'est c'est qlq'un sur le plateau qui balancer ça c'est chaud, en plus c'est le début d'itw, il a même pas le tps de faire une phrase qu'il se fait insulter
Jean Culassec Niveau : CFA2
C'est vrai que c'est bizarre d'écrire "comme même.
Tu m'as crevé un oeil ^^
2 réponses à ce commentaire.
Il y a plusieurs points à remarquer dans cette histoire.

1)Pas de réaction de la fédération ou de la ligue.
2)Pas de réaction de la ligue.
3)La RAI qui tente de rejeter la responsabilité sur la Juventus puis qui après avoir encaissé la communiqué du club se contente de dire que le problème ne vient pas de chez eux alors que la journaliste sur le plateau ricane avant de couper Benatia, signe qu'elle a du entendre quelque chose sur le plateau.
4)L'absence quasi totale de réaction au niveau presse alors que la semaine précédente, lors de l'affaire Muntari, réactions il y avait eues.(encore heureux) Mais les "journalistes sportifs" italiens ne vont surement pas se combattre entre eux.
Je viens de prendre connaissance de ton commentaire seulement après avoir posté le mien, un peu plus haut. J'avoue qu'à la lecture de ton argumentation, on peut, en effet, être interpellé par plusieurs points plutôt bizarres mais néanmoins, je continue à refuser de penser qu'au sein de la vénérable RAI, on puisse trouver des personnages injurieux et lâches de surcroît.
Enfin, c'est peut-être moi qui suis trop naïf dans cette histoire et notre société est sans doute encore plus noire qu'il n'y parait.
Franchement, je n'ai plus guère de doutes à ce sujet, au moins en ce qui concerne les personnages qui peuplent les talks shows consacrés au sport et singulièrement au foot.
Ceci dit, ceux que tu décris dans ton commentaire, surranés et confits dans une posture figée depuis des décennies existent encore.
Mais pour ce qui est du foot, entre veline et journalistes tifosi, c'est vraiment pitoyable. (Varriale, Pistochi etc..)
2 réponses à ce commentaire.
Du racisme en Italie ? N'importe !
Et pourquoi pas de l'évasion fiscale en Liga tant qu'on y est !
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
 //  19:16  //  Tifoso de l'AC Milan
Et de la pédophilie en Angleterre ?
Ce commentaire a été modifié.
Merde, j'ai voulu le rajouter, tu m'as pris de vitesse ! Salaupiaud !§
2 réponses à ce commentaire.
Totichantti et georgesleserpent vous diront que tout cela est faux que l'Italie est un pays très respectable où il n'y jamais de racisme!!
C'est quand même bizarre que ce pays qui connu des départs massifs des siens vers d'autres cieux (Etats-Unis,France)soient aussi intolérants!!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
 //  19:19  //  Tifoso de l'AC Milan
Note : 2
Je voudrais vraiment pas me montrer désagréable, mais c'est pas parce que tu sais manifestement pas où mal lire qu'il faut diffamer, cher ami.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
 //  19:22  //  Tifoso de l'AC Milan
Note : 2
De la même manière que moi, je vais pas m'amuser à te traiter de sale con parce que tu traites de fasciste un pays et un peuple entier. Et ce alors même que tu vis dans un pays dont justement, plus du 1/3 de la population soutient une fasciste avérée.

Je te laisse le bénéfice du doute, dirons nous, sorte de présomption d'innocence.
Ce commentaire a été modifié.
 //  19:23  //  Aficionado du Salvador
Ils n'ont jamais dit ça, ils ont simplement dit qu'il y avait du racisme comme partout ailleurs, la connerie humaine n'ayant pas de frontières

tu devrais apprendre à lire correctement
Ils relevaient surtout la tendance française à donner des leçons de savoir-vivre sans se regarder dans une glace...

Ce qui est incontestable ^^

Par ailleurs, ton post pue l'ignorance car ce n'est pas l'émigration qui rend tolérant mais l'immigration et la mixité sociale:

En gros quand tu comprends que face a toi, il y a aussi un être humain, pas si différend de toi.

A contrario, la consanguinité sociale enferme les gens dans des préjugés et des certitudes d'un autre temps. De même que le communautarisme d'immigration.
4 réponses à ce commentaire.
Rivellino Niveau : CFA2
Je me fais juste une petite reflexion: tout d'abord, pour moi, l'insulte "Marocain de merde" n'a rien de raciste. Si on avait dit "Francais de merde", on aurait aussi parlé d'insulte raciste? J'en doute.
Le racisme, c'est pour moi de classer les Hommes dans des catégories de races, comme les Noirs, les arabes les jaunes... Et de les classer pour en faire des hommes supérieurs/inférieurs.

S'il avait dit "arabe de merde", là oui, mais "Marocain de merde" touche à la nationalité, pas à la race.

Donc du coup, dire que "Marocain de merde" est une insulte raciste, c'est donc dire que "Marocain" est une race. Et du coup, c'est raciste.

Donc l'auteur de la breve est raciste.

Voilà, juste une petite reflexion.

Bonne soirée
il y a 1 heure La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 1 heure Une remontée historique des Seattle Sounders 15
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 2 Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 17 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21