L'AFE et son combat pour le droit des footballeurs espagnols

Depuis huit ans, que ce soit par sa Roja ou sa Liga, l'Espagne règne sur la planète du ballon rond. Son football n'en reste pas moins le symbole des inégalités qui frappent la société d'outre-Pyrénées. Des disparités contre lesquels se bat à plein temps l'Association des footballeurs espagnols.

Son avenir s'annonçait radieux. International avec toutes les catégories de la Roja, Jorge Pina devait prendre la relève de ses aînés du Real Saragosse et, pourquoi pas, rêver d'un destin doré avec la Selección. Quatorze ans après ses débuts professionnels, le constat renvoie l'image d'un échec : « Je joue actuellement dans une équipe de troisième division, en Estrémadure. Avant cela, j'ai connu une période d'un an de chômage qui a pris fin lorsqu'un autre club de la région, le Villanovense, m'a recruté en 2013. » Cette précaire situation, le joueur de l'Arroyo CP la partage avec nombre de ses collègues. Quelques milliers de footballeurs qui, au gré de la crise économique et du laisser-aller des autorités du ballon rond, galèrent à décrocher le graal : un contrat. Un panorama qui inquiète autant qu'il peut surprendre, tant la Roja comme la Liga dominent scènes européenne et mondiale. Depuis désormais cinq ans, l'Asociacion de Futbolistas Españoles se bat aux côtés des ouvriers du football d'outre-Pyrénées en tentant de faire bouger les lois. Et en profitant de soutien de poids que sont Xavi, Iker Casillas, Sergio Ramos ou encore Andrés Iniesta.

En 2011, 70 millions d'euros de salaires impayés


Le 7 mai dernier, l'Espagne se découvre de nouveaux délégués syndicaux. En bons camarades, les stars de la Roja viennent soutenir Luis Rubiales, président de l'AFE depuis mars 2010, face à un décret gouvernemental sur la centralisation des droits télés qui leur semble tronqué. De par leur présence, ils pointent du doigt une énième décision qui ne prend pas en compte les droits des footballeurs. En soi, un sujet redondant qui a poussé à la création de ladite association en 1978. La première direction de l'AFE, menée par l'ancien international Quino, souhaite alors mettre fin à l'omnipotence des clubs, coupables de retenir à vie certains joueurs. « Nous sommes une association au service des footballeurs, rembobine Jesus Diaz, secrétaire général d'une organisation aux 8000 adhérents. Nous promouvons l'union entre les joueurs, nous défendons le développement de leur carrière sportive et nous garantissons le respect de leurs droits sociaux. Les valeurs d'AFE sont : l'union, la proximité, la transparence, l'intégrité et la fermeté. » Dans ses tout nouveaux bureaux de Gran Via, son discours se veut ferme et ses ambitions essentielles.

A contrario de son cousin français qu'est l'UNFP, l'AFE doit, elle, se battre, presque seule, contre un cadre légal qui relègue le footballeur au rang de salarié de seconde zone. Ce combat, elle l'a véritablement entamé en 2010, lorsque la Junta Directiva de Luis Rubiales prend les rênes d'un syndicat à la coquille vide. « Lorsque nous avons pris les commandes, la situation était très, très compliquée, confirme ce même secrétaire général. Avec la crise économique, nous avons dû prendre des mesures drastiques, comme le fait d'annoncer une grève lors de la première journée de la saison 2010 en soutien des joueurs de Segunda B. Plus de 200 joueurs attendaient 4 millions d'euros de salaire… » Une dégradation du marché du travail que confirme Jorge Pina : « La situation des joueurs est pire qu'avant. Il n'y a plus autant d'argent qu'avant, les contrats sont moins importants, et il y a toujours plus de joueurs. En soi, l'économie du football espagnol est à l'image de celle de l'Espagne dans sa globalité. » De fait, en 2011, le montant des impayés, pour plus de 200 joueurs, grimpe à 70 millions d'euros. Une année qui marque, par là même, le premier succès important de l'AFE.

Jesus Diaz : « Les joueurs n'ont pas les mêmes droits que les salariés lambdas »


« La situation du Rayo Vallecano nous a pressés à faire bouger les choses, relance Jesus Diaz. À la fin de cette saison 2011, les joueurs rayistas attendaient que la direction leur règle sept mois de salaire, ce qu'elle a fait. Le club ne pouvait pas être inquiété par la loi, puisqu'à la fin de la saison, il n'avait pas d'impayé. Nous avons réussi à obliger les clubs à payer leurs joueurs à la fin de chaque mois. » Un changement qui prête à sourire, mais qui permet à des centaines de joueur de percevoir des mois d'émoluments en attente. De même, l'association change le règlement de la Fédération : chaque joueur ayant au minimum trois mois d'impayés peut rejoindre un autre club sans pour autant faire une croix sur son dû. Les joueurs au chômage, eux, peuvent profiter des « séances de l'AFE » . « Elle a mis en place des stages durant l'été et l'hiver, avant chaque période de mercato, pour les joueurs sans club, confirme un Jorge Pina qui, en 2013, a retrouvé un club après l'un de ses stages. Ils organisent des stages comme le font les clubs, mettent en place des matchs contre des équipes étrangères pour que les entraîneurs qui le souhaitent viennent nous superviser. »

Remplie d'intentions louables, l'AFE se heurte à des obstacles de poids. Car ses trois interlocuteurs principaux, la Ligue - qui gère la première et la seconde divisions -, la Fédération - en charge des troisième et quatrième - et le Conseil des Sports - l'organisme gouvernemental en charge des sports -, ne rament pas dans son même sens. « Nous avons un rôle plutôt désagréable pour les instances du foot, regrette à demi-mot le secrétaire général. Nous sommes dans une époque où le chômage atteint 25% de la population, où les travailleurs perdent des droits ou luttent pour les conserver. Les joueurs sont affectés par cette situation et, pire, n'ont pas de droits sociaux comme les salariés lambdas. » D'où le recours aux stars du ballon rond espagnol chez qui la solidarité ne fait pas défaut. Suffisant pour inverser le rapport de force ? Jorge Pina reste dubitatif : « Si l'on caricature, nous avons plus de droits, mais aussi plus de problèmes à trouver un club. À mes débuts, il y avait des dizaines et des dizaines de possibilités. Tous les clubs étaient prêts à recruter, ils proposaient des salaires très attractifs. » Le combat de l'AFE s'annonce encore long et semé d’embûches.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Roland Gland Niveau : DHR
Tant qu'il n'y a pas plus de solidarité dans la répartition des droits TV en Espagne. Les joueurs continueront à faire face à ses problèmes socio-économiques.

Le Barca et le Real étouffent la Liga en captant 50% des droits TV. La ligue et l'Etat souhaitent garantir des performances européennes de premier plan pour contenter la population mais le désastre économique est patent. Les clubs espagnols sont surendettés, les communautés abandonnent leurs créances sur les cotisations sociales : ce qui permet aux clubs de survivre.

C'est un véritable gâchis et cela montre bien les limites de l'implication des politiques dans le sport professionnel.
Sur la photo le gars avec le maillot du Levante n'est absolument pas Rubiales, un mec charmant qui a fini ses études de droit tout en étant footballeur.
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par Roland Gland
Tant qu'il n'y a pas plus de solidarité dans la répartition des droits TV en Espagne. Les joueurs continueront à faire face à ses problèmes socio-économiques.

Le Barca et le Real étouffent la Liga en captant 50% des droits TV. La ligue et l'Etat souhaitent garantir des performances européennes de premier plan pour contenter la population mais le désastre économique est patent. Les clubs espagnols sont surendettés, les communautés abandonnent leurs créances sur les cotisations sociales : ce qui permet aux clubs de survivre.

C'est un véritable gâchis et cela montre bien les limites de l'implication des politiques dans le sport professionnel.


Je sais pas si une meilleure répartition des droits TV résoudra tous les problèmes, mais de toutes façons, comme le Barça ne jouera plus en Liga quand la Catalogne sera indépendante, le modèle économique devra forcément être revu..
Le problème n'est pas tellement les joueurs de première division mais les autres. Les pro de deuxième et troisième division qui sont bien plus nombreux et qui galèrent. Et là, les droits TV n'y changent rien. Tant que l'Espagne ne sortira pas de la crise, les petits clubs souffriront et les footballeurs qui ne sont en liga auront les mêmes difficultés que n'importe qui.
Roland Gland Niveau : DHR
Les clubs de Ligue 2 français arrivent à l'équilibre budgétaire grâce à la solidarité de la ligue 1 vers la ligue 2 (pres de 15% des droits de la ligue 1 vont vers la ligue 2). Il y a des tensions manifestes issues de cette situation (implosion de l'UNFP, création du syndicat Première Ligue) mais on peut voir que les clubs français du deuxième échelon sont en bonne santé.

Donc je pense que la solidarité en Espagne doit s'exprimer bien entendu en Liga mais aussi en segunda division
il y a 11 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10 Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11
Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11