1. //
  2. //
  3. // Départ de Puyol
  4. // Billet

L’adieu au roi Carles Puyol

L’équipe la plus talentueuse de ces dix dernières années avait pour capitaine un homme qui ne s’embarrassait pas de bonnes manières. Carles Puyol a décidé d’arrêter parce qu’un roi part quand il veut. L’Espagne lui doit bien ça.

Modififié
Celui qui a vécu comme un fou a bien le droit de perdre un peu son temps. De rêvasser à l’ombre des jeunes filles en fleurs. De se remémorer des souvenirs oubliés. À l’heure des honneurs, il rêverait des jours bénis où il était fort, où il était beau. Il aurait le droit de se dire qu’après autant d’années passées à courir après les autres, à chasser les rivaux qui le provoquent, à défendre les couleurs d’un maillot de plus en plus serré, c’était maintenant l’heure de s’asseoir, de regarder le passé dans les yeux et puis de s’alanguir un peu au milieu des courtisans. Carles Puyol aurait pu se faire désirer et faire grandir la rumeur. Il l’aurait nourrie de messages contradictoires. Il y aurait eu ceux qui auraient juré qu’ils savaient, mais qui n’auraient rien dit. Et puis il y aurait eu tous les autres. Ceux qui ne savent jamais rien, mais qui parlent toujours. Carles aurait pu nous faire mariner un peu. On l’aurait regretté un peu plus. On aurait fini par se dire que c’était de notre faute s'il partait. Mais Carles Puyol n’est pas de ceux-là. Il a des choses plus importantes à faire que d’agencer les mots de façon harmonieuse. Son langage à lui n’a besoin que d’une minute quarante-cinq (en catalan) pour tout dire : il quittera le Barça à la fin de la saison, il renonce aux deux ans qui lui restent, il ne sait par encore ce qu’il fera le 30 juin prochain, il organisera une conférence de presse à cette occasion, les questions y seront autorisées. Puyol, c’est clair, c’est net, c’est ça.

La ligue des patrons

Puyol, c’était le cœur, l’esprit, le visage, la jambe, le genou, les cheveux, le coude, la pommette, le sang, le corps de Barcelone. Une quarantaine de blessures, six opérations, un nombre infini de sauvetages, de visages ensanglantés, de tacles rageurs, de courses généreuses, d’envies de sauter encore plus haut, de rugir encore plus fort, de bramer encore plus dur. Les yeux fixes et l’air appliqué, Piqué, Messi, Abidal, Valdés, Alvés, Thiago n’étaient que des écoliers disciplinés à côté de celui qui n’était ni grand, ni beau, ni même doué. Mais il pouvait leur en gueuler, des choses. Jamais ils ne mouftaient. Personne ne répond à un roi. Même pas Messi. Surtout, il y avait Gerard et ses montées irresponsables : « Sur le terrain, je passe mon temps à parler et à donner de la voix. Une fois sur deux, c’est pour vérifier qu’il est bien attentif... Et il l’est. Je m’entends tellement bien avec lui sur le terrain que, parfois, on a même le temps de rigoler un peu. » Puyol n’avait rien de ces êtres misérables qui sont chefs comme ils seraient flics ou percepteurs. Puyol n’était pas le boss parce qu’il courait plus que les autres, ni non plus parce qu’il était entré au Barça comme ailier pour finalement se retrouver arrière central. Pourquoi au milieu d’une équipe de magiciens aux traits raffinés et aux manières policées, c’était un emmerdeur à perruque longue qui portait le brassard ? Les Culés le savent bien. C’est parce que tous ont rêvé au moins une fois de se faire engueuler par Carles Puyol.

Le siècle d’or

À Madrid aussi, Puyol est aimé. Au moins autant que Philippe IV, le roi d’Espagne à la tête de chou (le Henri IV espagnol). Peint par Velázquez, artiste de cour qui campait les nains et les fous comme des rois, le descendant des Habsbourg a les mêmes trais gras, les mêmes lèvres charnues, les yeux rapprochés, les mêmes cheveux blonds, le même air de victoire que Puyol. Tous les gamins espagnols qui défilent dans les longs couloirs des galeries consacrées au peintre andalou savent qu’au musée du Prado (le Louvre local), des salles entières sont ainsi tapissés de leur héros : Carles Puyol à la cour, Carles Puyol à la guerre, à la chasse, Carles Puyol sur son cheval, Carles Puyol et sa descendance. Au Prado, il n’y en a pas encore de Carles Puyol soulevant la Coupe du monde, mais il y en a de ses trophées de guerre. La ressemblance est troublante, un peu comme si chez nous Laurent Blanc avait des airs de Louis XVI. Puyol n’a pas que des allures de roi. Il en a aussi les manières et les valeurs. L’homme qui a marqué le deuxième but le plus important de l’histoire du foot péninsulaire (contre l’Allemagne en demi-finale du mondial 2010) est parti d’un coup sec. Parce que le corps du roi ne disparaît jamais et qu’il survit dans les mémoires de chacun de ses sujets. Puyol tapisse les murs de tous les musées imaginaires des Espagnols. Mais le roi a dit qu’il restait encore trois mois à jouer. Qu’il ne fallait pas s’apitoyer. Qu’il fallait jouer. Alors jouons.



Par Thibaud Leplat, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Merci Carles, à force de transpirer la classe à tous les matchs, t'as fini par puer le football. Ou l'inverse je sais plus.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Message posté par samotraki
Merci Carles, à force de transpirer la classe à tous les matchs, t'as fini par puer le football. Ou l'inverse je sais plus.


Toi tu pues des cheveux

Quant à Puyol, c'est vraiment le gars qui devait en chier un maximum dans le travail foncier et avoir une hygiène de vie 100% pro (ou alors je comprends rien).

Ca m'étonnerait pas qu'il ait un physique de décathlonien à la Briegel.

Très très bon à la coupe du monde, surtout vers la fin, là encore ça montre qu'il avait un temps d'avance sur tout le monde pour ce qui est d'avoir la fraicheur physique au moment le plus important.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Le dernier Led Zeppelin, rien que pour sa coupe de cheveux, j'adorais ce joueurs.

Bon vent, y a un escalier pour le paradis des footballeurs qui t'attend (le Qatar à ce qu'il parait) !
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.
Nerazzurro Niveau : CFA2
Apatride, tu n'es qu'un con*.
Oui, un rempart du foot comme on l'aime tant qui s'en va.
Comme les Nedved, Zidane et Figo. Et avant les Pirlo, Buffon, Giggs et Trezeguet.
Désolé pour ceux que j'ai oublié.
Message posté par Apatride
Bon il va y avoir combien d'articles sur ce farfadet ?

C'est pas non plus le joueur du siècle hein.



En effet, ce n'est pas le joueur du siècle.

Mais c'est un joueur comme on en voit très très peu. Un mec fidèle à son club, qui aura oeuvré pour celui-ci, un putain de guerrier, un mec qui a humilié les plus grands dans sa carrière, avec comme simple exemple, un certain Ronaldo Luis Nazário de Lima. Puis au-delà de tout ça, même si ça me semble déjà bien, Puyol c'est surtout le fair-play à l'état pur. (http://www.youtube.com/watch?v=XwRCkUOSPj4)

Bref, un mec qui aura marqué le football de son empreinte, et pas seulement à cause de sa coupe de cheveux !
Paulgeorge Niveau : DHR
Putain tout fout le camp
La lettre d'adieu de Piqué à Puyol :

« Mon ange protecteur,

Le jour est arrivé. Tu t'en vas. Même si c'est la loi de la vie, il m’est impossible d’imaginer un Barça sans toi. Si je regarde dans le rétroviseur, je me souviens de Paris (Ligue des champions 2006 ndlr) ou de Rome (2009), la première image qui me vient en tête c'est toi en train de lever la Ligue des champions. A Wembley (2011), tu as laissé cet honneur à Abi, un détail qui te rendra toujours plus grand.
Ma génération et les suivantes ne savent pas ce qu'est un Barça sans "Puyi" en défense, avec le brassard et le numéro "5" dans le dos. J'imagine que désormais, plus rien ne sera comme avant. Je t'ai côtoyé presque six ans. Tu étais le capitaine et l'emblème du club et moi un jeune qui arrivait pour dévorer le monde.
Depuis le premier jour, on a eu une grande relation, autant sur le terrain qu’en dehors. A tes côtés, je me suis senti protégé, je savais que si un jour je me ratais, tu serais derrière pour me sauver. Tu es mon ange protecteur. Je veux que tu saches que tes discours dans le vestiaire vont me manquer, tes conseils et surtout, tes coups de gueule sur le terrain. Tu es unique et irremplaçable. Ça me fait rire d'entendre qu'on parle de recruter un "nouveau Puyol". Qu'on continue de le chercher car jamais nous le trouverons.
Merci pour tout Puyi. »
il y a 6 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 12 minutes Callejón calme les Niçois
il y a 7 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 100 il y a 8 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 8 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 10 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 10 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19