1. //
  2. // Disparition
  3. // Mustapha Zitouni

L’adieu à Mustapha Zitouni

Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde à la fin des années 50, Mustapha Zitouni est mort dans la nuit de samedi à dimanche chez lui à Nice à l'âge de 86 ans. Outre le grand joueur de l’AS Monaco et des Bleus qu’il a été, c’est aussi son engagement politique au sein de l'équipe du FLN 1958 qui laissera une empreinte exemplaire.

Modififié
« La meilleure équipe du monde... »

Il y a un peu plus deux ans, j’avais rencontré l’immense Rachid Mekhloufi pour évoquer avec lui L'Équipe du FLN 1958. Une équipe composée de joueurs franco-algériens de D1 et D2 française partis dès le 13 avril 1958 à Tunis rejoindre le GPRA, le gouvernement provisoire d’une Algérie pas encore indépendante. Ce « Onze de l’Indépendance » représenterait un État en gestation, du fait que l’Algérie était encore colonie française. Parmi tous ces cracks algériens, trois joueurs étaient susceptibles de jouer en juin 58 la Coupe du monde en Suède avec l’équipe de France : Abdelaziz Bentifour (Milieu de l’AS Monaco), Rachid Mekhloufi (attaquant de l’ASSE) et le libéro de l’AS Monaco Mustaphe Zitouni. Ces deux derniers avaient été présélectionnés pour le Mondial… Rachid m’avait donc parlé de ces Bleus 58 : « On m’a souvent demandé si avec Ben Ttifour et moi la France aurait pu battre le Brésil en Coupe du monde 58… Je crois que noooon. Tout ça c’est des spéculations. (Rires) On aurait peut-être apporté un plus. C’était quand même une très belle équipe de France : Kopa, Fontaine, Piantoni… C’était le top des tops. Mais il y avait des matchs où on aurait peut-être pu intégrer Zitouni, il avait sa place : il était titulaire, il avait joué contre l’Espagne au Parc des Princes, c’était magnifique. Jonquet était un peu en fin de parcours. » L’hommage à Mustapha Zitouni a jailli naturellement. Et comment ! Le 13 mars 58, Mustapha dispute son 4e match international contre l’Espagne au Parc des Princes. En face : la paire atomique Di Stéfano-Kubala. L’Équipe saluera sa brillante performance au terme d’un match splendide (2-2) : il réussit à museler, avec son compère axial J-J Marcel, le grand Alfredo du Real !

À bientôt 30 ans, Mustapha est au sommet de sa carrière : patron de la défense monégasque, il est en passe de reléguer sur le banc le grand Robert Jonquet, axial du grand Stade de Reims et capitaine des Bleus. Mieux ! Rachid Mekhloufi racontera que juste après ce match contre l’Espagne au Parc, « le président du Real Madrid, Santiago Bernabéu, s’était présenté à lui à la sortie des vestiaires et lui avait proposé un chèque en blanc pour rejoindre le Real. Contre l’Espagne, il avait complètement étouffé Alfredo Di Stéfano, meilleur attaquant au monde à l’époque. Le patron du Real a estimé qu’un défenseur qui réussit à museler son meilleur joueur mérite de jouer pour son équipe. » Un autre compère du « Onze du FLN » , Ammar Rouaï, corroborera cette proposition madrilène en ajoutant que Di Stéfano lui-même avait aussi approché Zitouni pour tenter de le convaincre de venir au Real Madrid « Jouer dans la meilleure équipe au monde  » , comme il le lui répétait. Ce à quoi Mustapha Zitouni lui répliqua : « Ne vous en faites pas, je vais bientôt jouer dans la meilleure équipe au monde. »

Et si Mustapha avait été là ?

Car dans sa tête, le choix de Mustapha était déjà fait : il avait déjà donné son accord au pacte ultra secret qui verrait bientôt tous les cracks franco-algériens de D1 et D2 quitter la France pour Tunis à partir du 13 avril… Le match contre l’Espagne fut son dernier en Bleu. De nouveau sélectionné pour le dernier match précédant la Coupe du monde, le 16 avril face à la Suisse, il préféra s’éclipser. L’hommage de Mekhloufi n’en fut que plus solennel : « Pour l’Algérie, il avait renoncé à une Coupe du monde où il allait être titulaire avec la France et avait même décliné cette offre du Real Madrid. Il a refusé, préférant défendre la cause de l’Algérie combattante. Voilà un vrai geste patriotique. » Le départ de ces footballeurs algériens provoquera un coup de tonnerre politico-sportif dans la France coloniale de la IVe République agonisante… Le dimanche 13 avril 1958, le FLN réussit un coup de maître : la sale guerre d’Algérie occultée par les autorités françaises, et malgré les centaines de milliers d’appelés envoyés là-bas depuis 1956, explose à la figure du peuple français. Car en France, la dénomination officielle de « Guerre d’Algérie » attendra 1999... La fuite organisée de joueurs connus et admirés pour la cause de l’indépendance algérienne lui fait mieux prendre conscience du conflit qui se déroule de l’autre côté de la Méditerranée. La Coupe du monde en Suède va démarrer le 11 juin et les Bleus seront amputés de trois très bons joueurs : Mekhloufi, Bentifour et Zitouni. C’est surtout contre le Brésil, en demies (2-5), qu’on regrettera l’absence de Zitouni : Robert Jonquet (33 ans), victime d’une fracture au péroné sur un tacle de Vava, jouera le match sur un jambe. À l’époque, il n’y avait pas de remplacement possible en cours de match et face à une Seleção déjà monstrueuse, les Bleus jouèrent pratiquement à 10 contre 11… Mais comme l’a rappelé le sage Rachid Mekhloufi, on ne refait pas l’Histoire.

Rachid, Mustapha et tous ceux du Onze du FLN s’étaient envolés vers d’autres cieux, vers une autre grande aventure politico-sportive… Entre avril 1958 et novembre 1960, ils seront 32 joueurs à avoir quitté la France et son championnat, partis rejoindre cette « équipe du FLN » (Front de Libération Nationale). Ils se feront ambassadeurs en crampons de la République algérienne en gestation en participant à des tournées mondiales. Non reconnue par la FIFA, cette sélection jouera essentiellement des matchs dans les « pays frères » , socialistes d’Europe de l’Est et d’Asie, ainsi que du Maghreb. C’est contre ces pays d’Europe de l’Est que l’équipe du FLN démontrera des qualités footballistiques de haut niveau, au point de battre la grande Yougoslavie 6-1 à Belgrade en mars 1961. Une formation algérienne de fins techniciens avec derrière, quand il fallait aller au charbon, ceux que Mekhloufi appelait affectueusement « les costauds et les cisailleurs  » . Dont Zitouni (90 capes avec le Onze du FLN)… De 1958 à 1961, les diplomates du ballon rond disputeront 91 matchs, pour 65 victoires, 13 nuls et 13 défaites.

Monsieur football

À l’indépendance, en juillet 1962, Mustapha Zitouni avait atteint la limite d’âge l’empêchant de revenir jouer en pro en France, à la différence d’autres compagnons. Tel Rachid Mekhloufi, revenu à Sainté en 1963 : « Je m’étais toujours mis à la place de Ben Tifour ou de Zitouni qui étaient plus âgés que moi. Ça a dû être dur pour eux. Moi, j’avais 22 ans en 1958, j’avais espoir de repartir rejouer en France après la guerre. Pas eux… Leur sacrifice était plus grand de leur part, vu qu’en 1962, ils étaient trop âgés pour revenir jouer en France. Ceci dit, le mot « sacrifice » n’est pas le terme exact : le vrai sacrifice ce sont les gens qui sont morts. Notre sacrifice était beaucoup plus « matériel » qu’autre chose. » Mustapha poursuivit donc sa carrière au RC Kouba. Un club d’Alger, sa chère ville natale où il avait débuté en amateur… Car c’est à l’Association sportive de Saint-Eugène (première division du championnat d'Alger) que le jeune défenseur plusieurs fois retenu dans la sélection du département d'Alger s’était fait remarquer. Arrivé en Métropole à Cannes en 1953, il avait connu donc tardivement le professionnalisme à 25 ans. Mais en 1954, l’AS Monaco s’était littéralement jetée sur ce joueur alliant rigueur et puissance. Un des précurseurs de la défense moderne « en zone » , il possédait un fantastique coup d’œil qui lui permettait d’anticiper sur de nombreuses actions et un placement hors pair qui lui permettait de ne pas courir dans le vide. À l’ASM, il avait brillé pendant quatre saisons et gagné fin 1957 sa première sélection en équipe de France A (4 capes au total).

Au RC Kouba, il sera joueur-capitaine et entraîneur, se distinguant encore au point de jouer en équipe d’Algérie devenue indépendante (l'équipe d'Algérie a dû attendre 1963 pour être reconnue par la Fifa). Il dispute 7 matchs en sélection en 1963-64, dont un historique Algérie-RFA (2-0 !) à Alger le 1er novembre 1964, date anniversaire du soulèvement de 1954… Mustapha a raccroché en 1967, à 39 ans. Il coachera un peu en Algérie et en Lybie puis il s’installera à Nice où il travaillera pour la compagnie aérienne algérienne Air Algérie. C’est à Nice qu’il est décédé ce dimanche, sur cette Côte d’Azur qui lui avait tant apporté, à Cannes et à Monaco… Surnommé « Monsieur football » , il fut tardivement honoré lors de la cérémonie du Ballon d'Or algérien 2013. Lauréat au même titre que Rachid Mekhloufi et Ahcene Lalmas, d’un titre symbolique de Ballon d'Or des années 60. Malheureusement, sa maladie l’avait empêché d’être à Alger pour se faire remettre ce prix. Outre le grand footballeur qu’il aura été, on retiendra donc avant tout l’histoire exemplaire d’un homme qui avait choisi de quitter son pays d’adoption en sacrifiant sa jeunesse et une fin de carrière prometteuse. Il avait toujours justifié son engagement politique avec ces simples mots : « J'ai beaucoup d'amis en France, mais le problème est plus grand que nous. Que faites-vous si votre pays est en guerre et que vous êtes appelé ? »

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


maisouimaisnondabord Niveau : Loisir
Triste semaine pour les joueurs des années 60 avec la disparition d'Eusebio et de Zitouni. Deux grands joueurs et symboles à la fois.
Merci M.Zitouni !
gastongaudio Niveau : Loisir
Zitouni,

l'anti-eusebio.
Super article, super mentalité, super combat.
Refuser une coupe du monde, abandonner une fin carrière qui paressai magique, pour aller jouer des matchs amicaux pendant 3 ans. Chapeau bas et respect.
On dirait un peu Sarkozy
A part ça, très bel hommage.

Mais toutes ces histoires qu'on entend, les Eusubio et compagnie, c'était à une époque où jouer au football signifier vivre de sa passion. En ce temps, l'argent n'était pas un leitmotiv, au contraire, c'était abandonné des rêves de richesse pour s'adonner à son sport.

Douce époque.
Independenza ! E viva Sentenza !
Dabord un GRAND MERCI au SO FOOT pour ces articles et l'histoire sur l'èquipe de F L N,que je connaissais pas toute cette belle histoire.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 10 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30