L'absence de Ben Arfa est-elle logique ?

C'était la question majeure avant que la liste de Didier Deschamps ne tombe. Hatem Ben Arfa n'ira pas à l'Euro, sauf blessure d'un des 23. D'une logique à toute épreuve ?

478 107
Des actions individuelles folles, des buts venus d'ailleurs, quand ce n'était pas tout simplement une passe juste pour envoyer un coéquipier au but. Cette saison, Hatem Ben Arfa a régalé les amateurs de football, et fait tourner plus d'une casaque, ses plus ardents détracteurs, il y a un an, étant devenus subitement ses plus grands fans. Après une année quasiment blanche entre Hull City et une invalidation de son premier contrat niçois, le symbole de la génération 87 est en passe de conclure une saison pleine. 17 buts, 5 passes décisives et une possible qualification européenne avec Nice. Vu la manière avec laquelle le joueur formé à Lyon a marché sur la Ligue 1, le fantasme consistant à le voir mener l'attaque française à l'Euro était inévitable. Or, Didier Deschamps n'est pas un rêveur, mais un pragmatique, qui choisit non pas les joueurs les plus excitants, mais le groupe le plus à même à ses yeux de gagner un titre. Dans le cas de Ben Arfa, le premier écueil de taille, c'est la forme de la concurrence.

Trop loin de Griezmann, moins ponctuel que Payet et Coman


« Si j'avais eu des doutes, il ne serait pas dans la liste des réservistes. (…) Je compte sur lui aussi, mais il y a une concurrence en attaque qui est très forte. » Au moment de commenter ses choix, Didier Deschamps a été très clair sur ce point : si le dépositaire du jeu niçois n'est pas dans les 23, il a bel et bien fait le nécessaire pour. Mais devant lui, il y avait trop de monde, à commencer par un Antoine Griezmann intouchable avec l'Atlético de Madrid, ainsi que deux avants-centres de métier - Olivier Giroud et André-Pierre Gignac - dont la Dèche ne voulait pas se passer. Dans des registres plus proches de ce que peut apporter HBA, Dimitri Payet, Anthony Martial et Kingsley Coman avaient moins de marge. Mais chacun des trois a su allier une saison convaincante en club à des performances marquantes en Bleu : contre les Pays-Bas et la Russie pour le Réunionnais, contre l'Allemagne ou le Danemark pour le Mancunien, ou face à la Russie pour le Munichois. Tandis que Ben Arfa, alors en feu avec Nice, avait offert 45 minutes transparentes face à l'Angleterre en novembre. Dans un contexte il est vrai inadapté, mais qui a sûrement coûté cher au milieu offensif, tout comme l'invalidation de son transfert à Nice à l'hiver 2015.

Plombé par son transfert avorté à Nice il y a un an


Avec six mois de plus à son niveau de jeu actuel, Hatem Ben Arfa aurait peut être fait partie des indiscutables du groupe France. Mais à déjà 29 ans, il vient de sortir sa première saison pleine au plus haut niveau, et n'a finalement su tirer son épingle du jeu qu'en Ligue 1. Malgré un but splendide contre le PSG, ses coups d'éclat contre Rennes ou Reims ont forcément moins compté que ceux d'un Kingsley Coman en huitièmes de finale retour de Ligue des champions contre la Juventus. Le sélectionneur ne s'est d'ailleurs jamais caché de l'importance des prestations sur la scène européenne pour justifier ses choix, notamment celui d'ignorer jusqu'à ce jour Samuel Umtiti, victime du fiasco lyonnais en C1, et de prendre Jérémy Mathieu. Pour Ben Arfa, il y a de quoi regretter ces six premiers mois de 2015, où son arrivée à Nice a été annulée - un semestre qui au même niveau que sa saison 2015-2016, lui aurait sûrement donné l'opportunité de lever les derniers doutes sur son impact au plus haut niveau. Or, si à ce jour Kingsley Coman n'a pas démontré un talent supérieur à celui du Niçois, il a en revanche donné de vraies garanties dans le registre qui devrait être le sien à l'Euro : savoir être décisif en cours de match dans des rencontres de très haute intensité, être percutant sur les côtés dans une attaque à trois, quand Ben Arfa a été à l'aise dans un rôle de titulaire voire de dépositaire du jeu qui ne peut être le sien en Bleu, et le plus souvent avec une totale liberté derrière un duo d'attaquants. À l'évidence, Kingsley Coman - comme Anthony Martial qui a fait ses preuves en Premier League comme en C1 et en sélection - offre moins de possibilités mais plus de certitudes à Didier Deschamps, sur le plan sportif, mais aussi humain.

Hatem Ben Arfa, une grenade ?


Au moment de faire son choix, la Dèche a peut être repensé au choix de Laurent Blanc en 2012. Pour le précédent championnat d'Europe, le Président embarque avec lui un Ben Arfa qui a repris des couleurs et impressionne à Newcastle. Deux matchs amicaux pour se préparer, puis une débâcle face à la Suède -lors du troisième match de poule, la France est déjà qualifiée - qui voit HBA dégoupiller. Sorti à l'heure de jeu par le coach, il se venge en sortant son téléphone dans le vestiaire après la défaite. On ne saura jamais si c'était pour appeler sa maman, sa meuf ou son agent, mais Laurent Blanc confirme alors que c'était « chaud » en conférence de presse. « Ce que j'ai vu a réveillé en moi quelques démons » , ajoute Malouda, encore traumatisé par Knysna. Alors que le virevoltant milieu offensif est convoqué à la FFF pour expliquer les modalités de son forfait téléphonique, son père profite de l'occasion pour taper l'embrouille à son agent et conseiller devant le siège de la fédé, l'accusant de lui avoir « volé son fils » ... Didier Deschamps a beau marteler depuis hier soir que la non-convocation de Ben Arfa est « un choix sportif » , il ne peut pas faire comme si l'appréhension et le sentiment d'intégrer une grenade à moitié dégoupillée dans son arsenal offensif déjà bien fourni ne le refroidissait pas. Parce qu'avec Ben Arfa, il n'y a au final pas de demi-mesure, les réactions sont émotives, presque viscérales, d'amour ou de haine. Et on ne parle pas seulement de celle du joueur, un coup d'œil sur les réseaux sociaux suffisant à illustrer la sensibilité du sujet Ben Arfa. Que penser alors de ce statut de réserviste qui permet à Deschamps de garder le génie sous le coude et de prétendre avoir « confiance en lui » ? Peut être une manière pour le plus rationnel et réaliste des entraîneurs français de se fier, pour une fois, à un éventuel signe du destin : un coup du sort peut encore permettre à Hatem Ben Arfa de disputer l'Euro, et éventuellement, d'en devenir le héros.

Par Alexandre Doskov et Nicolas Jucha

Dans cet article

Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA2
Vous allez nous les briser longtemps avec la non-selection de Bernard Fa ?

Et puis jusqu'au 31 mai il est susceptible d'intégrer la liste si un Coman ou un Martial se pète donc ça suffit un peu tout ce bordel.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Note : 2
Enfin un article où on va parler de Ben Arfa !
Je respecte les compétences de Deschamps et il est vrai qu'il y a une concurrence impressionnante dans son secteur mais malgré tout...

Pour moi comme pour beaucoup l'euro est un peu fini avant d'avoir commencé.

Alors on s'y mettra, on encouragera les bleus mais bon...

C'est triste, pas de supplément d'âme, rien pour faire vibrer.
Note : 2
Juger un mec à qui on a donné sa chance sur une moitié de match où tout le monde a été nul, 4 jours après des attentats...

On dirait qu'il l'a pris en espérant qu'il soit nul juste pour pouvoir justifier qu'il soit pas dans la liste après.
Est-ce encore nécessaire de débattre d'une liste déjà sortie?
Surtout quand elle est sans surprise et cohérente dans la logique du sélectionneur?

Et franchement, c'est pas le nom du 23ème homme qui va faire la différence dans votre équipe : la France est favorite de son Euro.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
Note : 1
Et une dernière pour la forme, puisque Toof11 l'a demandé et que son pseudo me fait penser au groupe Tool...

Voilà, voilà

--------------------

Moi je l'aime bien cette équipe de France de Deschamps.
Je rappelle que la dernière fois qu'on a pas eu de grosse surprise dans une liste, c'était en 98 et en 2000. La suite, on la connaît. On va pas reprocher au sélectionneur d'avoir incorporé les potentielles surprises avant la liste finale pour les jauger ?

Gignac a été appelé deux fois, il a marqué à chaque rassemblement. Giroud c'est un but et une passe décisive en Coupe du Monde, un cadre du groupe qui pèse une cinquantaine de sélections pour une quinzaine de buts.
Martial c'est huit sélections et cinq passe décisives.
Coman trois sélections, un but.
Griezmann je pense pas avoir besoin de le défendre ni de présenter ses qualités. Depuis 2015 et le recadrement par Deschamps qui lui reprochait de choper le melon, c'est quand même cinq matches aboutis dont deux où il a vraiment marché sur l'équipe adverse (Contre la Serbie et les Pays-Bas).
Quant à Payet, là encore ce joueur aurait dû être incorporé en sélection depuis trois ans, mais il traînait une réputation de joueur irrégulier, mais il met sa dizaine de buts et de passes décisives depuis pas mal d'années.

Comparons avec Lacazette, ses dix sélections, son petit but contre le Danemark au cours de son seul match abouti en bleu, Ben Arfa qui n'a aucune référence dans des grands matches couperet en club comme en sélection (Là où Coman a participé à deux campagnes abouties de C1 avec la Juve sur le banc et le Bayern sur le terrain).

La seule injustice, c'est Gameiro, qui a toujours été sous-côté, notamment par les Parisiens qui comprennent a posteriori qu'entre lui et Cavani, ils ont peut-être perdu au change. Trois finale de C3 tout de même. Huit sélections pour un seul but, là encore il paye un passif timide en bleu. Mais il méritait sans doute un peu plus que Gignac.

Encore que les amateurs râlent parce que leur joueur préféré n'y est pas, je le conçois. Je me suis un peu arraché les cheveux sur les commentaires hier soir, constatant que nombre d'entre vous ne regardent pas les matches mais matent seulement les statistiques et/ou les articles partisans... Mais que So Foot se déchaîne contre Deschamps à ce point... Je trouve ça étrange, tant sa liste est cohérente sportivement.

Aucune sélection n'empile 23 stars. Il faut aussi effectivement des besogneux. Quant à ceux qui médisent sur la vie de groupe, désolé mais oui, quand 23 mecs et un staff pléthorique doivent cohabiter un mois et demi durant, mieux vaut un bon état d'esprit général. je vous renvoie à l'Interview de Nicolas Laspalles et de tous les joueurs qui ont connu de belles victoires. Dans 95% des cas, ils mettent en avant l'ambiance du groupe, qui engendre le dépassement de soi pour le collectif et la notion de sacrifice. Faire l'effort pour rattraper la connerie du collègue, c'est plus facile quand le collègue en question est aussi un pote. Comme dans la vie d'une entreprise en somme...

Quelle surprise de dernière minute s'est imposée en compét' ? Seulement Ribery ! Cissé en 2002 ne fait rien, pas plus que que Gomis en 2008, ou Valbuena en 2010. Le seul contre-exemple, c'est Ribery, au sein d'une équipe de trentenaires qui avait déjà quelques titres et références internationales sur le CV.

Et encore une fois, Deschamps, c'est le plus grand palmarès du football français, pas loin d'être uns des plus gros du football européen et une carrière d'entraîneur déjà bien accomplie : Finale de C1 à Monaco, six titres en trois ans à l'OM, seul entraîneur à y être parvenu depuis le titre de 1993... J'pense qu'il connaît son métier et qu'il sait juger la qualité d'un joueur bien davantage que toute la rédaction de So Foot et nous autres forumeurs réunis.

Sans oublier que tous ses entraîneurs ont toujours loué sa culture tactique. C'est pas un bon communicant ? On s'en bat les steaks ! Michel est un super communicant. Et croyez-moi, personne n'a envie de l'avoir à la tête de l'équipe de France...

Puis sérieusement, la hype... En 2012 si Marvin Martin n'avait pas été sélectionné, tout le monde aurait gueulé. Aujourd'hui, il est où "MM" ?

En 2008, Gomis qui passe devant Cissé en vertu de son doublé contre l'Equateur, s'il n'est pas sélectionné, c'est une fatwa contre Domenech. Il a fait quoi après Gomis (et pourtant, j'aime bien ce joueur) ?

En 98 pareil, y avait toute une flopée de joueurs en verve ! Des Pouget, Maurice, etc... Ils ont fait quoi après ? Guivarc'h en était, c'était le plus légitime, on a vu le résultat ! Pourtant en D1, c'était un putain de goleador dans un championnat alors deuxième européen derrière le Calcio, devant la Bundesliga et la Premiere League ! Oui, la France a connu ça fut un temps !

Que Ben Arfa sur la base d'une seule saison en club réussie dans le plus faible championnat de France de l'histoire soit réserviste, c'est déjà une belle surprise en soi !

Et pitié, stop ce cliché sur "Deschamps entraîneur" défensif. C'est le sélectionneur qui affiche la moyenne de buts la plus élevée de tous nos sélectionneurs nationaux ! Eh oui ! Vous avez oublié les cartons contre l'Australie, la Jamaïque, la Norvège, la Suisse, la Bielorussie, l'Arménie, liste non-exhaustive ? A l'OM, le 5-5 à Lyon, c'était un match fermé ? Notons que Puel s'est traîné cette sinistre réputation aussi et qu'il était son vis-à vis ce soir-là... Le Monaco de 2002-2005, c'était défensif ? J'me rappelle d'une équipe qui a pratiqué le plus beau football vu en France dans les années 2000, avec des matches spectaculaires en veux-tu en voilà. 8-3 contre la Corogne, qui était alors l'équivalent de l'Atletico Madrid à l'époque et qui cartonnera le Milan 4-0 sec cinq mois plus tard, ça vous parle ?

Deschamps est un tout-terrain qui s'adapte à son groupe. S'il a les joueurs pour jouer, il jouera. Son seul objectif est de marquer un but de plus que l'adversaire. S'il faut pour cela en prendre un de moins, il le fera. S'il faut en encaisser deux pour en planter trois, il le fera aussi.
luxe, calme et volupté Niveau : National
"Sauf blessure de l'un des 23".
euh, non... si Jallet se blesse, on ne fera pas appel à lui.
On peut plutôt parler de "sauf blessure des 4 offensifs de côté/meneur"

On peut ajouter que c'est le seul dans la liste pour remplacer Martial/Coman/Griezmann/Payet.

Alors qu'on a deux pointes en réserve pour un seul poste en pointe...
La seule concession de Deschamps à la pression médiatique.
Note : 1
Message posté par Jimmy Conway
Non, j'ai pas "la rage", je regarde simplement des matchs de football. Et j'aime bien prendre du plaisir quand je le fais.
Payet est un bon joueur de foot, mais de là à le vendre comme indiscutable en EDF et fondamentalement supérieur à Ben Arfa ... pitié. Il facture donc 9 buts (comme 3-4 joueurs de West Ham) et 12 passes décisives (dont un bon nombre de CPA), oooook, génial. Ah mais c'est en EPL, le championnat des génies du football, il est incroyable alors.


Je n'aurais pas voulu de lui avant Pays-Bas et Russie. Sur ces deux matches, il m'a juste troué et fait fermer ma gueule. C'est le fluidifieur de ballons dont l'EDF avait besoin, le mec qui fera le parfait relais entre les 3 milieux centraux et l'attaque. Il a joué ce rôle à la perfection, en plus des coups francs.
Rien ne dit qu'il fera aussi bien à l'Euro. Mais la garantie qu'il le fasse est infiniment plus grande que celle de voir un Ben Arfa faire pareil. Va falloir le comprendre.
luxe, calme et volupté Niveau : National
Message posté par Jimmy Conway
Non, j'ai pas "la rage", je regarde simplement des matchs de football. Et j'aime bien prendre du plaisir quand je le fais.
Payet est un bon joueur de foot, mais de là à le vendre comme indiscutable en EDF et fondamentalement supérieur à Ben Arfa ... pitié. Il facture donc 9 buts (comme 3-4 joueurs de West Ham) et 12 passes décisives (dont un bon nombre de CPA), oooook, génial. Ah mais c'est en EPL, le championnat des génies du football, il est incroyable alors.


T'en es encore à juger sur les stats ?
Il est tout de même dans l'équipe type de la saison il me semble.
Ce n'est pas rien.
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Note : 1
Message posté par David
Aucun critère sportif justifiant HBA à la place de Coman ?


A part une bonne entrée contre la Juve et 4 buts sur la saison en Buli il a fait quoi Coman justifiant d'être la ?


Bha voilà, il a le seul critère qui compte pour un remplaçant.
Il peut perforer une défense de haut niveau en fin de match.

Bien vu DD.
luxe, calme et volupté Niveau : National
Message posté par soswiss
Est-ce encore nécessaire de débattre d'une liste déjà sortie?
Surtout quand elle est sans surprise et cohérente dans la logique du sélectionneur?

Et franchement, c'est pas le nom du 23ème homme qui va faire la différence dans votre équipe : la France est favorite de son Euro.


Ce n'est pas le 23e, c'est le 12e.
Note : 1
Vous me faites rire les Français à dire que votre équipe va se planter à cause de la présence de Giroud ou Cabaye (joueurs qui seraient titulaires indiscutés dans plus de la moitié des équipes de cet Euro). On vous connait.
Sous prétexte que votre équipe va gagner tranquillement son match d'ouverture contre la Roumanie, on va vous voir alors fanfaronner direct que vous êtes déjà pratiquement champions.
Jimmy Conway Niveau : CFA2
Message posté par Cepseudonymeestdéjàpris
Ca se confirme, tout ce foin injustifié sur Hatem est encore une sordide affaire communautariste ou d'anti-racisme pour les neuneus..
Hatem n'est pas sélectionné car le monde est raciste.

DD pense qu'une bonne saison en L1 ne vaut rien ou presque, suffit de voir sa sélection (réservistes inclus).
Inutile de vous noyer dans votre vomi d'adolescents attardés.


Le même DD qui a fait de Valbuena le dépositaire du jeu de son EDF n'aime pas la L1. Aaaaah, ok.

Et putain, quel crime que de trouver ça con de saquer des joueurs parce qu'ils sont de telle ou telle couleur, excuse-nous. Allez remets nous un petit ballon de rouge et on en parle plus !
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Note : 1


Retourne faire tes devoirs.


Et toi retourne te faire ta soeur le consanguin.
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Note : 1
Message posté par jaimelefootenmarchant
je savais que deschamps le prendrait pas. Je me souviens d'un 8ème retour de l'UEFA au Vélodrome avec HBA et deschamps entraineur.

A l'aller à Benfica HBA avait égalisé d'un but magistral (1-1)

http://www.20minutes.fr/sport/391922-20 … om-a-porte

Pourtant au retour DD s'était privé de lui en ne le faisant rentrer qu'à 2-1 pour les visiteurs à la 91ème minute. Le mec était chaud bouillant mais il est resté sur le banc.

Résultat HBA est rentré et a peté un boulon en prenant un rouge entre la 91ème et la 93ème sans avoir touché le moindre ballon.

Voilà en substance comment DD gère le cas HBA.



C'est vrai qu'il est bizarre ce sélectionneur...
C'est le genre de souvenir qui devrait le pousser à le mettre titulaire.
Message posté par MarquisDeSade
Poste pour poste Ben Arfa est en concurrence avec Payet, Martial, Coman et Griezmann.
Griezmann est indiscutable, Coman et Martial sont les joueurs talentueux qui peuvent devenir indiscutables avant 2018, reste Payet qui a un profil et un historique similaires.

Ils ont le même age, ils sont réputés pour leur inconstance, et ils viennent de vivre la meilleur saison de leur carrière. Seule différence Ben Arfa le fait en L1 après s’être perdu pendant des saisons en premier league, quand Payet le fait en premier league et avec West Ham donc pas gagne d'avance.

Après je veux bien admettre que Ben Arfa est plus spectaculaire que Cabaye mais les équipes a 893214 attaquants incapables de défendre et de recuperer un ballon ne gagnent jamais.


Martial, perso, je l'aurais bien mis en 9, mais on m'a pas demandé mon avis... Du coup, on se passait de Giroud (au hasard, hein), et voilatypa que j'arrive à caser Hatem sur un côté (dans le système à DD), ou plutôt en 10 (dans mes rêves!). De toutes façons, mon envie de voir Ben Arfa dans les 23 tenait plus d'une vision romantique du fùtbal que d'une recherche de la gagne. Pour cette dernière, je laisse DD se dém.. Même que je lui fait plutôt confiance. Sinon, je n'ai vu la question nulle part soulevée : le championnat Mexicain, il se rapproche de l'Espagnol? Du Français? Parce que sinon, y'avait Hoarau qui fait une bonne saison en Suisse! Et merde, j'avoue: pour moi c'était Gameiro-Ben Arfa-Lacazette.. Bon, on passe à aut'chose?!

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
478 107