1. // Bilans année 2015
  2. //

L'abécédaire de la Premier League

2015, c'était Agüero, c'était Mourinho qui se casse la gueule après avoir tout cassé, c'était Leicester qui arrache tout. Mais 2015, c'était aussi le United qu'on n'aime pas, un Bournemouth qu'on adore et Stéphane Guy qui déprime. De quoi trouver 26 accents différents.

Modififié
171 4

A... comme Amateurs


Il y a quelques années, Jamie Vardy fabriquait des prothèses médicales, Charlie Austin empilait les briques, Rickie Lambert bossait dans la betterave et Troy Deeney était en taule. Ces gars pourraient être du voyage en France en juin prochain. Steve Savidan aime ça.

B... comme Biture


C'est l'une des mèches les plus surveillées du Royaume. Car si Jack Grealish est une bombe balle au pied, il a aussi la bouteille facile. L'été dernier, le gamin passait la nuit sur le bitume en Espagne, et cette saison, il a levé une coupe en boîte après une défaite à Everton (0-4). L'Angleterre des traditions.

C... comme Chute libre


Neuf défaites en seize matchs de Premier League, une sortie voilée derrière une vitre teintée, José Mourinho est passé en quelques mois du sourire à la moue. Chelsea largué, le Portugais pourrait lancer 2016 avec un costume rouge et blanc. Cœur de pierre.

D... comme Droits TV


Car sans la Premier League à partir d'août prochain, le meilleur du foot n'est plus sur Canal Plus. Que va devenir Stéphane Guy ?

E... comme Étrangers


Jamais l'Angleterre n'avait vu tant de belles gueules sur ses bancs : Quique Sánchez Flores, Jürgen Klopp, Pochettino ou encore Claudio Ranieri. Ou l'art de faire passer Tony Pulis pour un marginal.

F... comme Friedel


Sale année pour les chauves, les vrais. Brad Friedel a pris sa retraite en mai dernier, son sosie Paul O'Connell, lui, s'est fait détruire en quarts de la Coupe du monde de rugby. Et c'est Philippe Etchebest qui pleure.

G... comme Grande gueule


Il représente à lui tout seul une espèce que l'Angleterre ne voyait plus sur ses pelouses : Diego Costa est la salope de luxe, celle qui te fait basculer un match, te fait gagner un titre, te fait sombrer ton équipe ensuite et te dégage ton coach avant Noël. Diego, libre dans sa tête.

H... comme Hazard


En juin dernier, le Belge empilait dans sa chambre le titre de meilleur joueur, de champion et de meilleur jeune du championnat. Six mois plus tard, il vient d'entrer dans la définition du mot hype : une mode éphémère. Allez Eden, tu vaux mieux qu'un vieux Baby Milo.

I... comme Infirmerie


« Ce n'est pas aussi rationnel et mathématique que vous ne le pensez. Vous essayez de maîtriser tous les aspects scientifiques, mais il y a plusieurs facteurs irrationnels qui entrent en compte dans les blessures. Que pouvez-vous faire contre ça ? Rien. » En cinq ans, Arsène la science a cumulé 422 blessures avec Arsenal. Problème, il a filé le secret à Louis van Gaal et Eddie Howe. Entre autres.

J... comme Jeunesse


Le football, c'est une vie à plusieurs étapes. Cette année, pour la Premier League, c'était le bon moment de faire des gosses. Et en quelques mois, on a vu naître Dele Alli, Duncan Watmore, Eric Dier ou encore John Stones sortir ses premières dents. L'important, c'est les gamins.

K... comme Kun Agüero


Le genre de types que tu invites en soirée, qui est souvent malade mais quand il vient, il les fait toutes tomber. Par cinq même parfois.
Youtube

L... comme Loser


Comme l'étiquette qui colle aux clubs anglais après une année 2015 bien craignos. Parce que oui, un Manchester United éliminé au premier tour de Ligue des champions et un Arsenal qualifié à l'arrache après avoir perdu contre Zagreb et l'Olympiakos, ça la fout quand même bien mal.

M... comme Mostyn


Parce que Jeff Mostyn, c'est ça.
Youtube

N... comme Neville


Entraîneur adjoint d’une sélection anglaise qui a marché sur son groupe d’éliminatoires pour l’Euro, consultant télé aux analyses souvent justes et pointues, et désormais numéro 1 sur le banc de Valence aux côtés de son frère Phil… En 2015, Gary Neville a multiplié les caquettes, et avec succès. Ah oui, il a aussi laissé un groupe de sans-abris passer l’hiver au chaud dans son futur hôtel, situé dans l’ancien bâtiment de la Bourse de Manchester, racheté avec son ancien coéquipier Ryan Giggs. Bref, un chic type.

O... comme Onze


Comme le nombre de matchs d’affilée au cours desquels Jamie Vardy a inscrit au moins un but, effaçant des tablettes le précédent record détenu par Ruud van Nistelrooy. Après s’être révélé en fin de saison dernière pour sauver les Foxes, Vardy a complètement explosé à partir d’août, puisqu’il a au moins marqué ou délivré une passe décisive lors des 17 premières journées de la saison. Très très costaud.

P... comme Pardew


Un mec qui a refait de Yohan Cabaye un joueur de foot. Respect.

Q... comme Qualité de jeu


Chelsea déconfit, City, United ou Arsenal qui fonctionnent par à-coups, Liverpool en reconstruction… Pour l’instant, on a eu la confirmation que la qualité de jeu ne s’achète pas. Pour tout le reste, il y a Mastercard.

R... comme Record


Droits TV, Sterling, Martial, Vardy… En 2015, le mot « record » a été utilisé à toutes les sauces en Premier League. Tout ça pour se rendre compte qu’un mec formé au Havre marche sur le championnat. Et ça, ça vaut tous les records du monde.

S... comme Soixante et un


Soit le nombre de mètres qui séparaient Charlie Adam du but adverse lorsque l’homme au physique de cinquantenaire a décidé de lober Thibault Courtois à Stamford Bridge. Un fou. Ou un génie, c’est selon.

T... comme Thaïlande


On a tendance à l’oublier, mais la réussite de Ranieri vient d’abord du licenciement de Nigel Pearson, coupable d’avoir défendu son fils James, qui a eu l’idée de génie de se filmer avec des prostituées thaïlandaises lors d’un voyage officiel du club dans le pays d’origine des actionnaires. Very bad trip.

U... comme Upton Park


L’histoire d’amour entre West Ham et Upton Park, ou Boleyn Ground, aura duré 112 ans. 112 ans marqués par les fulgurances de Geoff Hurst, Bobby Moore, Paul Ince, ou plus récemment Rio Ferdinand, Carlos Tévez ou Scott Parker. Un stade qui aura abrité une ambiance toute particulière en Angleterre, et qui laissera la saison prochaine sa place au stade Olympique, nouvel antre des Hammers. Ciao l’artiste.

V... comme Van Gaal


Parce qu’après un an et demi sur le banc des Red Devils, on se sait toujours pas si c’est une pointure ou une pipe. Ce qui relève quand même du génie. Ou d’une grosse escroquerie.

W... comme Wembley


S’il faut sortir des clous pour évoquer Wembley, qui n’abrite aucune rencontre de Premier League, comment passer à côté du magnifique hommage rendu par l’Angleterre à la France, le 17 novembre dernier, quatre jours après les attentats de Paris ? Un hommage à la hauteur de l’enceinte : mythique, et classe. Thanks again.

X... comme X factor


Qui d’autre pour mériter cette appellation que Mesut Özil ? Revenu à son meilleur niveau, le meneur allemand a transfiguré le jeu des Gunners, et délivré 18 passes décisives en Premier League sur l’année 2015. Un putain de patron.

Y... comme Yaya Touré


Élu footballeur africain de l’année pour la deuxième fois par la BBC, Yaya Touré, 32 ans, continue de rouler sur tous les milieux de terrain de la Premier League. Une définition du football plaisir.

Z... comme Zouma


On ne va pas se mentir, c’était lui ou Zabaleta. Priorité au made in France.

Par Maxime Brigand et Paul Piquard
Modifié

Le Z est pas mal mouahahahahahaha
Lefootologue Niveau : DHR
K comme Klopp.
groslardinho Niveau : District
Ou comme Kevin de bruyne...
zinczinc78 Niveau : CFA
Y avait Z comme Zéro aussi.. pour le nombre de titres gagnés par Liverpool en 2015..

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'abécédaire de la Liga
171 4