1. // Bilans année 2015
  2. //

L'abécédaire de la Ligue 1

En un an de Ligue 1, on a vécu beaucoup de choses. Les 26 plus marquantes sont ici, dans l'abécédaire de notre championnat version 2015. N'essayez pas de le chanter, ce serait beaucoup trop long.

Modififié
429 12

A... comme Arbitrage


« Hé les gars, et si on essayait d'être encore plus nuls cette année qu'en 2014 ? » « Ah ouais, super idée, ça va pas être simple, mais on peut le faire ! » Et ils l'ont fait.

B... comme Bielsa


Huit défaites et un départ comme un voleur au soir de la première journée, qui met l'OM dans la me… dans l'embarras. Loco loco.

C... comme Canal moins


Perdre la Premier League pour récupérer la Coupe de la Ligue, c'est qu'on appelle se faire enfler.

D... comme Di María


Avec les BBC, MSN et consorts, le PSG devait se payer une troisième lettre pour assurer. Chose faite avec Ángel Di María. Contre 63 millions, Laurent Blanc a maintenant sa propre CIA.

E... comme Emiliano Sala


Franchement, les Girondins et les Caennais, c'était obligatoire tout ce tintouin à propos d'un mec qui n'arrive pas à marquer plus de deux buts en un trimestre ?

F... comme Fekir-Lacazette


Une doublette qui a réussi à enchanter tout un peuple pendant six mois, puis à le jeter aux portes de l'enfer dans la foulée. Saleté de matchs internationaux amicaux.

G... comme Gazélec


Attention, des clubs corses peuvent en cacher un autre. Sans doute la promotion la plus inattendue de l'année.

H... comme Hatem Ben Arfa


Le comeback le plus renversant de l'année, juste après celui de France Gall sur le devant de la scène. Résiste, Hatem.

I... comme Indice UEFA


À la lutte avec le Portugal et la Russie, la France termine l'année 5e, juste derrière le Big Four. Paris est magique. Allez l'OMeuh. Qui c'est les plus forts, évidemment c'est les Verts.

J... comme Jean-Michel Aulas


K... comme Kat-Kat-Deux Losange


Le football, comme les vêtements, ça suit des modes. Et celle de cette année, c'était clairement le 4-4-2 losange. Une formation qui a fait d'Hubert Fournier un coach de génie pendant six mois, avant d'en faire un gros nul très rapidement. Non, personne n'exagère dans le football.

L... comme Lucarne


Dès le mois de janvier, Palmieri s'est fait plaisir contre le PSG. Pour une victoire des Corses 4-2. Invraisemblable.

Youtube

M... comme Matmut Atlantique


La Matmut peut assurer beaucoup de choses, mais elle est bien incapable d'assurer des victoires de Bordeaux à domicile.

Heureusement, il y a pire.

N... comme Nuls


Parce que voilà, en Ligue 1, on aime bien les matchs nuls. Mais pas les 4-4, hein. Non, non, on aime les bons 0-0 bien pénibles à regarder. En tout, en 2015, 97 matchs nuls sur 380 rencontres (25,5%), dont 37 0-0, soit 9,7% de l'ensemble de matchs.

O... comme Olszewski


« L’hôtesse me dit : "Qu’est-ce que vous voulez boire ?" Je répond : "C’est possible un whisky coca ?" Elle me dit : "Oui bien sûr." Je regarde le match, à chaque fois que je vidais mon verre, elle me le remplissait… C’est tendu, je descends au vestiaire, et là, l’attaché de presse me dit : "Fabrice, c’est toi qui fais la conférence de presse." Ouah, je dis : "Je suis complètement bourré, ça craint !" » Merci Fabrice.

P... comme Pétage de plombs de Payet


Youtube

Q... comme Quadruplé


Championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue, Trophée des champions. Le PSG a tout raflé, même les trophées en chocolat. Goinfre.

R... comme Relégation


Qu'il y ait deux ou trois descentes, on se tapera toujours des Rennes-Bordeaux. Toujours.

S... comme Supporters


«  Tu savais, toi, qu'avant, y avait des supporters dans les stades ? » « Arrête tes conneries, Gégé, c'est des légendes, ça se saurait si on pouvait entrer dans les stades... »

T... comme Transfert en Premier League


Aston Villa, Crystal Palace, West Ham, Newcastle, Swansea... Le ventre mou du championnat anglais a été plutôt attractif cet été. Et ça n'a rien à voir avec l'argent, c'est le projet sportif qui compte.

U... comme Ubuesque


Comme le ratio d'actions manquées par Lucas Ocampos.

V... comme Vélodrome


Le stade où l'on peut ériger des potences. Sans aucune espèce de pression.

W... comme Waris


Majeed de son prénom, à qui on décerne la palme de la goujaterie. Faire venir Rennes à l'aéroport pour finalement monter dans la voiture de Lorient, c'est beau. Ou très moche, selon le point de vue.

X... comme Xanax


Deux maximum par jour M. Montanier.

Y... comme Yoga


Soit le sport auquel devrait se mettre Willy Sagnol, Bordelais qui débouchonne trop souvent, que ce soit contre son équipe, son budget et tout ce qui peut justifier une défaite des siens. Inspirez, respirez !

Z... comme Zlatan


Outre ses exploits sur le terrain, le Z a aussi donné des maux de tête aux profs d'anglais et aux commentateurs de So Foot. Est-ce qu'il a dit que la France était un pays de merde ou pas ? Le mystère demeure.

Par Kevin Charnay, Gabriel Cnudde et Gaspard Manet
Modifié

Dans cet article

anteouane Niveau : DHR
Tellement vrai la mode du Kat-Kat-Deux Losange. Mais n'oubliez de dire que c'est Rémi Garde qui l'a ressorti du placard.
anteouane Niveau : DHR
PS : Je suis déjà abonné à SoFoot (le magazine hein!) donc c'est pas la peine de me faire clignoter des pubs pour m'abonner!!
Et dire qu'à la même époque on se réjouissant de la ligue 1 ! Le PSG n'écrasait pas du tout le championnat, l'OM était champion d'automne avec Bielsa et du jeu comme rarement vu, Lyon aussi produisait du jeu avec sa doublette qu'on annonçait au plus haut en équipe de France, même Sagnol et Galtier recevaient quelques louanges avec Bordeaux et ASSE. Et puis, et puis, et puis, 1 an après le néant absolu, hormis le PSG.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Z....comme Zéro intérêt soit ce que je ressens pour cette ligue 1 qui est une nouvelle Jupi Ligue.
Bien joué ce petit mot doux à l'attention des arbitres. Intelligent, constructif et réfléchi..."Vite vite ! On va chier gratos sur les arbitres, on va leur mettre une pression pas possible en expliquant tous les week end combien les arbitres sont des brêles ! On ne sait jamais, ça les rendra surement meilleurs..."
Ce serait bien de comprendre l'importance des arbitres avant de commencer à les critiquer.
Dans la critique de l'arbitrage, ce qui est bien c'est de constater que la plupart des critiques n'y connaissent rien à l'arbitrage ("le rouge est sévère parce qu'il n'y va pas pour lui faire mal.", "La main n'est pas intentionnelle mais bon, comme elle augmente la surface de contact du défenseur, c'est normal." ou même Wenger "Y a pas assez faute pour siffler penalty" ah bon ?...).
A côté de ça, on juge les arbitres sur une erreur d'appréciation ou deux par match, soit 2 ou 3 secondes sur plus de 90 minutes. Ce serait comme si on chiait tous les week end sur Iniesta parce qu'il a raté un contrôle ou une passe dans son match.

Si vous attendiez d'un arbitre qu'il soit parfait, vous pouvez encore attendre longtemps je pense...
zinczinc78 Niveau : CFA
Surtout que les joueurs sont les 1er responsables des erreurs d'arbitrage.. Ça plonge, ça se roule par terre, ça lève la main pour demander le hors jeu, ça "j'ai pas touchééé"
Vous avez oublié "+/- : Le systeme de notation, qu'on vous a promis de reinstaurer sur le nouveau site, mais qu'enfait ne sera jamais remis".

BANDE DE GOUJATS !!!!!!! (goujats, ou quoi que vous soyez enfait.)

Et je valide avec.. RIEN !!


Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Le S pour Sex tape aurait été pas mal aussi mais bon parler des supporters et de tout ce qu'on leur met dans la gueule pour une poignée de brêles c'est bien.
Message posté par féliré
Bien joué ce petit mot doux à l'attention des arbitres. Intelligent, constructif et réfléchi..."Vite vite ! On va chier gratos sur les arbitres, on va leur mettre une pression pas possible en expliquant tous les week end combien les arbitres sont des brêles ! On ne sait jamais, ça les rendra surement meilleurs..."
Ce serait bien de comprendre l'importance des arbitres avant de commencer à les critiquer.
Dans la critique de l'arbitrage, ce qui est bien c'est de constater que la plupart des critiques n'y connaissent rien à l'arbitrage ("le rouge est sévère parce qu'il n'y va pas pour lui faire mal.", "La main n'est pas intentionnelle mais bon, comme elle augmente la surface de contact du défenseur, c'est normal." ou même Wenger "Y a pas assez faute pour siffler penalty" ah bon ?...).
A côté de ça, on juge les arbitres sur une erreur d'appréciation ou deux par match, soit 2 ou 3 secondes sur plus de 90 minutes. Ce serait comme si on chiait tous les week end sur Iniesta parce qu'il a raté un contrôle ou une passe dans son match.

Si vous attendiez d'un arbitre qu'il soit parfait, vous pouvez encore attendre longtemps je pense...


@féliré : Merci mille fois pour ce commentaire, 100% d'accord avec toi. Dès la lettre A, mettre ce gratos sur les arbitres, c'est d'un pathétique...
D'ailleurs je vais enregistrer ton commentaire et je le copie-collerai en te citant à l'occasion de la prochaine polémique arbitrale à deux balles
Message posté par féliré
Bien joué ce petit mot doux à l'attention des arbitres. Intelligent, constructif et réfléchi..."Vite vite ! On va chier gratos sur les arbitres, on va leur mettre une pression pas possible en expliquant tous les week end combien les arbitres sont des brêles ! On ne sait jamais, ça les rendra surement meilleurs..."
Ce serait bien de comprendre l'importance des arbitres avant de commencer à les critiquer.
Dans la critique de l'arbitrage, ce qui est bien c'est de constater que la plupart des critiques n'y connaissent rien à l'arbitrage ("le rouge est sévère parce qu'il n'y va pas pour lui faire mal.", "La main n'est pas intentionnelle mais bon, comme elle augmente la surface de contact du défenseur, c'est normal." ou même Wenger "Y a pas assez faute pour siffler penalty" ah bon ?...).
A côté de ça, on juge les arbitres sur une erreur d'appréciation ou deux par match, soit 2 ou 3 secondes sur plus de 90 minutes. Ce serait comme si on chiait tous les week end sur Iniesta parce qu'il a raté un contrôle ou une passe dans son match.

Si vous attendiez d'un arbitre qu'il soit parfait, vous pouvez encore attendre longtemps je pense...


La palme d'or revenant à bein ce week-end pour ajaccio lyon qui arrive quand même à mettre en doute la goal line technology !! Même quand tu mets des capteurs, un truc scientifique pour te dire si la balle est rentrée ou non au millimètre ils arrivent à perdre du temps pour remettre en cause les FAITS en basant sur leurs impressions à vue d'oeil !

D'ailleurs un autre exemple de gens qui ne comprennent rien et contestent sans cesse les décision d'arbitrage : un ballon c'est une boule, ce n'est pas parce que la petite partie au contact du sol est derrière la ligne que la partie la plus large, à mi-hauteur, a également franchi la ligne !
Message posté par olive69
La palme d'or revenant à bein ce week-end pour ajaccio lyon qui arrive quand même à mettre en doute la goal line technology !! Même quand tu mets des capteurs, un truc scientifique pour te dire si la balle est rentrée ou non au millimètre ils arrivent à perdre du temps pour remettre en cause les FAITS en basant sur leurs impressions à vue d'oeil !

D'ailleurs un autre exemple de gens qui ne comprennent rien et contestent sans cesse les décision d'arbitrage : un ballon c'est une boule, ce n'est pas parce que la petite partie au contact du sol est derrière la ligne que la partie la plus large, à mi-hauteur, a également franchi la ligne !


(oups c'était st-etienne angers, j'ai vu trop de matchs ce week-end :p)

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
429 12