L’abécédaire de l’Euro

C’est déjà fini. Pour le beau jeu, on repassera dans quatre ans. Pour la victoire aussi. Pour le reste, on a vécu un mois de chansons folles, de clappings et d’émotions fortes. C’était l’Euro 2016.

Modififié
1k 4
A… comme l’Âge de Renato Sanches

Buteur face à la Pologne, Renato Sanches, 18 ans, est entré dans l’histoire en devenant le troisième plus jeune buteur en phase finale d’un Euro. À moins que le costaud portugais n'ait en réalité cinq ans de plus comme le soupçonne Guy Roux ? « Sa naissance a été déclarée plusieurs années après, et sa date de naissance officielle n'est donc pas correcte. Je peux vous assurer qu'il a 23 ou 24 ans » , a affirmé le druide auxerrois sur la chaîne roumaine Dolce Sport. Mais le quotidien lusitanien Diario de Noticias s’est procuré l’acte de naissance du milieu de terrain, qui vient contredire les supputations de Guy Roux.


B... ​comme Binouzes

Entre celles un peu trop chères servies en terrasse et celles un peu trop tièdes servies en fan zone, les bières auront coulé à flots durant ce mois de compète. De quoi briser quelques abdominaux et dépouiller autant de portefeuilles. Sans oublier la fameuse mousse à 0,5% aux abords des stades. La pire.

C… comme Clapping

Vraisemblablement inventé par les Grecs au début des années 2000, popularisé par les Vikings islandais durant l’Euro, cette mode de taper en rythme dans ses mains pourrait bien devenir une habitude des enceintes françaises. En revanche, personne ne parle des dizaines de milliers de moustiques anéantis.



D… comme Dragon gallois

Pour le premier championnat d’Europe de son histoire, le pays de Galles n’a pas fait les choses à moitié. Tombeurs des Belges et demi-finalistes de l’Euro, les coéquipiers de Bale se réjouissent surtout d’être rentrés à la maison après leurs voisins anglais.

E… comme les Excuses de Titi Henry

L’Euro en chiffres

Le retour de la République d’Irlande dans l’Hexagone ramène à l’un des épisodes les plus marquants du foot français. Aujourd’hui consultant pour la BBC, l’ancien Bleu a rencontré des fans irlandais, qui l’assurent : « Il s’est excusé pour sa main. » Mieux vaut tard que trop tard.


F… comme ​Fiesta

51 rencontres disputées en 31 jours de compétition, c’est autant de raisons de sortir le pack de 16 du frigo et de se la coller gentiment entre amis ou avec des supporters adverses. C’est important de s’ouvrir aux autres cultures, merde.

G comme Grizou

Timoré lors du match d’ouverture, Antoine Griezmann s’est libéré en inscrivant le but salvateur à la 90e minute du match face à l’Albanie. Revigoré physiquement, le bel attaquant a pris les commandes du navire tricolore avec panache jusqu’à la finale. Et de six coups de Grizou’ qui en font le meilleur buteur de la compétition. Quand même.


H… comme Hooligans

Au bon souvenir du Mondial 98, sur le Vieux-Port, les premiers jours du tournoi ont été marqués par les affrontements entre hooligans russes et Anglais éméchés. Charges organisées, shorts de MMA et protège-dents : les puristes en ont eu pour leurs sous.

Youtube

I… comme Ibra

Pour ses dernières grandes sorties avec le maillot jaune, Zlatan n’aura même pas inscrit le moindre pion. Il était définitivement temps qu’il se sauve de ce pays de merde.

J… comme Jogging

Papy officiel des championnats d’Europe à plus de 40 berges, Gábor Király peut également se targuer d’avoir remis au goût du jour un vêtement devenu aussi ringard qu’indispensable : le jogging. 100% coton, évidemment.


​K… comme Karim Benzema

Querelle socio-politique, la non-sélection de l’attaquant du Real Madrid aura, un temps, cristallisé l’attention sur le vestiaire plutôt que sur le terrain. Alors qu’il suffisait simplement d’avoir confiance en DD. En même temps, qui d’autre que Deschamps peut entretenir votre groupe France ?

L… comme ​Lusophonie

Impossible d’avoir vécu cet Euro sans avoir croisé des dizaines de drapeaux rouge et vert aux balcons d’immeubles ou encore sans l’inévitable « On n'a pas le même maillot, mais on a la même passion » balancé à toutes les Portugaises avant les parties de la Selecção.

M… Money Time

Synonyme : le moment Payet. Ou plutôt le moment Eder. Eder. Eder du LOSC...

​N… comme la Nostalgie des Néerlandais

32 ans que les Oranje n’avaient pas manqué un Euro... C'était déjà en France, en 1984. Pour oublier les tristes résultats de la nouvelle génération du Plat Pays, le Café de Potdeksel à Utrecht a eu la bonne idée de remonter le moral des Néerlandais en retransmettant cet été des grandes victoires de la sélection batave. Hup Holland Hup !



O… comme « Oh le match de merde »

Pologne-Irlande du Nord, Irlande-Suède, France-Albanie, Ukraine-Irlande du Nord, Pologne-Allemagne, Italie-Suède, Croatie-Portugal, Irlande du Nord-Galles, Portugal-Galles… La vraie question, c’est quelle était la plus grosse purge ?

P… comme le Parc des Princes

Qui a vécu des matchs soporifiques, mais vibré comme ça ne lui était plus arrivé depuis plusieurs années. En un mot : vivant !

Q… comme Quick

Des dizaines de milliers de bouteilles de bière sur les trottoirs français, voilà ce qui restera du court passage des Three Lions en France. Davantage en séjour touristique qu’en compétition continentale, les Anglais repartent avec la queue entre les jambes et des coups de soleil sur le front.

R… comme Ryanair

De la République au nord de l’île, la compagnie aérienne s’est sucrée sur la qualification des deux Irlande en 8es de finale. Avant que son image n’en prenne un coup quand son rancunier de community manager décide de tacler un peu trop fort ces « enfoirés de tricheurs » . Mais puisqu’on leur a dit que Titi Henry s’est excusé !


S… comme​ Son

Derrière la surprise islandaise, un mystère : à l’exception du vétéran Eidur Guðjohnsen, absolument tous les joueurs de la Strákarnir okkar présentaient le suffixe « son » dans le dos de leur maillot. Mais pourquoi sont-ils tous des fils de ? Il y a bien une explication à cela.

T… comme Toucher rectal
Et vas-y que je me gratte l’anus, et vas-y que je mets la main à la bouche… Un entraîneur aussi peu raffiné que Joachim Löw ne pouvait décemment pas remporter l’Euro.

Youtube

U... comme Umtiti
Réserviste, puis laissé de côté au profit de Rami, puis rappelé en dernière minute, puis sur le banc, puis titulaire en équipe de France pour la première fois de sa vie en quarts/demies/finale de l'Euro, et patron de la défense des Bleus. La trajectoire folle de cet Euro.


V… comme Vatreni

« Les Flamboyants » croates ont d’abord fait honneur à leur surnom en déployant le jeu le plus alléchant de la phase de poules. Avant de sortir par la petite porte. Cruel.

W… comme Will Grigg

Quand la chanson d’un fan de Wigan devient un tube viral, repris par toute l’Irlande du Nord, puis par les supporters des quatre coins de l’Europe. En fin de compte, même pas une minute de jeu pour le vrai héros de cet Euro.


Youtube

X et Y… comme une équation à deux inconnues du premier dégré

Qui dit qualification en huitièmes pour les quatre meilleurs troisièmes, dit grosse prise de tête pour concevoir le tableau final à l’avance. En fin de compte, c’est l’Albanie et la Turquie – pourtant qualifiée jusqu’à la 85e minute de la dernière soirée (et le but de l’Irlande face à l’Italie) – qui n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer devant la télé. Et toi, tu pouvais remettre au placard cette bonne vieille calculatrice Casio Graph 35+ E.

Z… comme Zaza
Une course d’élan de clown pour clouer un spectacle plein de rebondissements. Du grand cirque Zazatta.

Youtube



Par Florian Lefèvre et Eddy Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'ai cliqué juste pour voir s'il y'allait effectivement y'avoir Jogging pour "J" et je suis heureux.
Arriver à placer les Pays-Bas dans un article sur l'Euro, belle perf. Pour une équipe toute nulle, sortie par l'Islande, la Turquie et la Rep. Tchèque en qualifs !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 4