Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Dortmund-Monaco (2-3)

Ky-Ky d'amour

Auteur d’un doublé, son premier en Ligue des champions, et d’un match complet, Kylian Mbappé a une nouvelle fois prouvé qu’à 18 ans, il était déjà prêt pour le haut niveau. Impressionnant.

Modififié
Tout le monde le savait. Tout le monde savait que l’AS Monaco, qui a passé une grande partie de la seconde période à étouffer et à faire le dos rond face à une machine de guerre allemande, aurait au moins une occasion de contre. Ils en ont eu deux. Sur la première, Falcao, lancé par Lemar, réussit son contrôle, efface Burki, mais ne parvient pas à trouver le cadre. La seconde, Kylian Mbappé se l’offre seul, à la suite d'une passe molle de Piszczek. On joue la 79e minute d’un quart de finale aller de Ligue des champions au scénario tendu, et le gamin de 18 ans file seul au but. À ce moment précis, les gouttes qui coulent sur son front ne sont pas ce que l’on croit. Kylian Mbappé ne sue pas, il transpire simplement la sérénité.


Dans un moment aussi important et à un si jeune âge, on ne tutoie pas la perfection. Au mieux, on la vouvoie. Kylian, lui, est ami avec elle. Alors il lève la tête, regarde à droite, regarde derrière lui pour contempler l’avance qu’il a sur le défenseur, puis regarde devant lui pour décider à quelle sauce il va manger Burki. Ça sera « comme d’ab, chef. Plat du pied, sauce lucarne, avec supplément célébration » . Extincteur de la vie, le football apprend chaque jour à ses amoureux à ne pas s’enflammer. Mais dire que Kylian est un gamin hors norme n’a rien à voir avec ça. C’est une vérité aussi pure que son talent.

Dans l'histoire avec Dembélé


Devant sa télé, Didier Deschamps était confort. Entre deux cacahuètes croquées avec ses toutes petites dents, le sélectionneur de l’équipe de France a donc pu assister à l’histoire. En effet, comme tout mercredi qui se respecte, ce 12 avril était le jour des enfants. Alors pour la première fois de l’histoire, deux joueurs de moins de 20 ans ont marqué dans un match à élimination directe de Ligue des champions (stat Opta). Deux minots répondant aux noms de Dembélé et de Mbappé. Le second semble d’ailleurs apprécier la douce musique de la C1 puisqu'en trois matchs de phase finale de Ligue des champions, Kylian a claqué quatre buts et ne semble pas avoir envie de s’arrêter. Servi un peu par hasard par Lemar et surtout en position de hors-jeu sur le premier but, le Monégasque a marqué des parties intimes à un âge où beaucoup ne savent pas vraiment quoi en faire. Mais il a surtout fait mieux que noircir la feuille de match. En provoquant le penalty loupé par Fabinho et en dégainant quelques accélérations dévastatrices, Mbappé a montré que le talent n’avait pas d’âge et que son heure n’était pas celle de demain, mais bien celle d’aujourd’hui. Au fond, tout le monde le savait.

Retrouvez le portrait de Kylian Mbappé dans le dernier So Foot Club

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur