1. //
  2. //
  3. // AS Monaco-PSG

Kurzawa et vient

Il y a un an, Layvin Kurzawa quittait son club formateur de l’AS Monaco pour le banc du Paris-SG. Une année pour apprendre plus tard, revoilà le gaucher en pleine bourre, rappelé en équipe de France et de retour au Louis-II où il n’a plus rejoué depuis son départ.

3k 19
Layvin Kurzawa n'a encore jamais rejoué contre l'AS Monaco depuis son départ, en août 2015. À la même époque l'an dernier, il avait rejoint la capitale blessé et c'est des tribunes qu'il avait observé sa nouvelle formation étriller son club formateur (3-0). En mars, fraîchement auréolé d'un titre de champion de France, il s'était blessé – encore – juste avant la venue des Monégasques au Parc des Princes. Ce soir, c'est donc la première fois que Layvin Kurzawa, vingt-trois piges, retrouve Monaco et le Louis-II. La journée sera forcément particulière pour le natif du Var. Monaco, c'est quasiment dix ans de sa vie. C'est la formation à La Turbie avec les copains de promotion Papy Mendy, Valère Germain et Marcel Tisserand. C'est la Ligue 2 avec Claudio Ranieri, la Ligue des champions avec Leonardo Jardim et l'équipe de France en novembre 2014, quand le gaucher marchait sur l'eau sur son côté gauche. Deux sélections au compteur et puis un contre-coup. Celui de la confirmation, déjà. Et physique, aussi, avec des blessures musculaires récurrentes.


En arrivant au PSG dans le rôle de doublure, Kurzawa devait tout recommencer. On remet les compteurs à zéro. Griller Maxwell, certains ont essayé, ils ont eu des problèmes. Alors « Kurz » a pris son temps. Il a écouté les conseils du Brésilien et l'a beaucoup observé. « Je savais que j’avais en face de moi, avec moi, un joueur qui allait beaucoup m’apprendre et qui m’apprend encore beaucoup aujourd’hui. Je sais que ça me servira par la suite » , explique le latéral gauche à propos du Brésilien Maxwell dans un entretien accordé à l'AFP. Max, ce n'est pas le genre de mec qui va vous glisser une peau de banane sous les crampons ou se fendre la gueule à la moindre déchirure musculaire. Avec l'arrivée d'Unai Emery, les rôles se sont inversés. Le mentor a passé le témoin et voilà Kurzawa numéro 1 à gauche et Maxwell sur le banc, en soutien. Pour l'instant, c'est une franche réussite, puisque Kurzawa facture trois buts et une passe en trois matchs officiels cette saison. De quoi convaincre Didier Deschamps de rappeler le numéro 20 de la capitale en équipe de France pour – enfin – prendre la succession de Patrice Évra.

Maxwell, c'est fait. Maintenant, place à Évra​​


Après tout, succéder à Maxwell et Évra, c'est le même challenge. Au PSG, c'est surtout le système Emery qui change la vie de Kurzawa. L'Ibère demande un pressing haut, une présence offensive intense de ses latéraux et un gros volume de jeu. De quoi faire bander Kurzawa qui a débuté sa carrière à un poste plus offensif. « J’ai un jeu assez offensif, le système me permet d’aller beaucoup vers l’avant et d’avoir une sécurité derrière, même si je sais que mon rôle premier, c’est d’être défenseur. Aujourd’hui cette façon de jouer me permet d’être aussi devant le but et de pouvoir finir certaines occasions » , étaye-t-il à l'AFP, toujours. Et puis Kurzawa est surtout un mec qui marche à l'affect. Au PSG, loin de sa Côte d'Azur natale, il a trouvé une deuxième famille. Sa garde rapprochée ? Serge Aurier, Adrien Rabiot, Jean-Kevin Augustin ou encore Presnel Kimpembe.


Les garçons s'envoient des vannes 2.0 sur Snapchat​​ et assurent surtout l'ambiance musicale du vestiaire. À la maison, Kurzawa prend soin de sa vie. Il fait appel à un coiffeur​-barbier p​rivé et s'amuse avec ses deux chiens. Bref, le garçon a une vie simple. Il chambre, rompt petit à petit avec sa timidité naturelle et s'impose de plus en plus comme un joueur important du vestiaire parisien. Suffit de voir la manière dont il célèbre ses buts pour comprendre que Kurzawa a ramené sa touche au PSG. Entre hommages à LeBron James et Usain Bolt, Kurzawa s'e​ssaie aussi ​au « dab » à la manière d'un Paul Pogba. Il faut dire qu'au PSG, il gonfle ses statistiques offensives à vitesse grand V. En moins de trente matchs, il est déjà impliqué dans douze buts sous le maillot parisien (6 buts, 6 passes).​ De quoi garder en ligne de mire l'essentiel : s'imposer au PSG. Définitivement.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Un article plat de M. Faure comme on ne les aime pas.
Dan_Petrescu Niveau : CFA
Message posté par fuibanez
Un article plat de M. Faure comme on ne les aime pas.


personne n'oblique à cliquer dessus hein

Au contraire, article intéressant sur son parcours et qui donne encore plus envie de le voir réussir aussi bien en club qu'en EDF
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
Message posté par fuibanez
Un article plat de M. Faure comme on ne les aime pas.


Un commentaire méchant et non étayé pas du concret comme on ne les aime pas...
Désormais, il faut qu'il mette cette arnaque de Lucas Digne sur le banc de l'Equipe de France.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Message posté par Cocoreus
Désormais, il faut qu'il mette cette arnaque de Lucas Digne sur le banc de l'Equipe de France.


Bah Digne est déjà sur le banc de l'EdF...
Si tu reviens j'annule tout Layvin, on etait au bord du suicide avec Elderson "le Taiwo du pauvre" Echiéjilé , on croyait que ca irait mieux avec Mendy et pouvoir enfin t'oublier mais même si c'est mieux footballistiquement, il ne semble pas avoir la lumiere à tous les etages! Bref reviens, en plus tu manques à tous les videurs de boite!
Mettre "barbier privé" et "vie simple" dans le même article fallait oser!
N'empêche, ce devrait être la saison de Kurzawa
Il fait un bon début de saison, c'est presque trop beau pour être vrai.

Ce serait exceptionnel s'il pouvait nous faire une saison pleine.

Effectivement il est tellement offensif que parfois il gêne même ses propres partenaires devant le but.

Je pense que l'apport de Maxwell se fait sentir surtout en dehors du terrain. Dans l'appréhension et la gestion de sa carrière et de ses capacités.

Kurzawa, s'il ne se dissipe pas ou qu'il veut vraiment devenir le meilleur, il a un gros potentiel.

Il peut devenir un très bon joueur. Il a beaucoup de qualités.

On verra bien à moyen terme.
Didierdrogba Niveau : District
Tout le monde sait qu'il est le meilleur arrière gauche français. Le seul truc qu'il faut craindre c'est l'extra-sportif. Le sorties avec Sergio sont à bannir...
Rien que pour la référence à Chevalier & Laspales, cet article vaut de l'or
Message posté par globulo24
Mettre "barbier privé" et "vie simple" dans le même article fallait oser!
N'empêche, ce devrait être la saison de Kurzawa


Célèbre comme il est, tu le vois allez chez le coiffeur, plein de "fan"? Réfléchis.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
Message posté par Didierdrogba
Tout le monde sait qu'il est le meilleur arrière gauche français. Le seul truc qu'il faut craindre c'est l'extra-sportif. Le sorties avec Sergio sont à bannir...


Justement, je comprends pas pourquoi ce type a la réputation de ne pas être pro.

L'an passé, le mec était sur le banc. Il a fermé sa gueule, il a bossé, il s'est bien intégré dans l'équipe. Il a toujours répondu présent.

Je pense qu'il va éviter les conneries extra sportives. Il a l'air moins teubé qu'Aurier et moins revendicatif que Rabiot...

Et arrêtons avec cette histoire de chambrage avec la Suède, c'est l'esprit du jeu.
Maurice Belette Niveau : DHR
De toute façon Layvin, tu as poussé tonton Pat' sur le banc de touche et ça la France ne te le pardonnera jamais !
Message posté par PierreFanFanJoséKarl
Justement, je comprends pas pourquoi ce type a la réputation de ne pas être pro.

L'an passé, le mec était sur le banc. Il a fermé sa gueule, il a bossé, il s'est bien intégré dans l'équipe. Il a toujours répondu présent.

Je pense qu'il va éviter les conneries extra sportives. Il a l'air moins teubé qu'Aurier et moins revendicatif que Rabiot...

Et arrêtons avec cette histoire de chambrage avec la Suède, c'est l'esprit du jeu.


C'est un jeune, tiss-mé, tatoué, beau-gosse, amateur de rap, influencé par les US, ami de Sergio, accro au réseau sociaux.

Il en faut peu à certains pour pouvoir le juger de voyou.

Triste France.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Message posté par bandinidakar
Ouais va surtout falloir qu'il défende bien, parce que des matchs passés devant contre des équipes bien meilleures, ça peut faire mal en contre... C'est là-dessus que Maxwell a rarement déçu, à savoir que quand il sentait qu'il était moins bien ou que le système en face ne lui permettait pas de prendre l'air offensivement, il se contentait de rester bien positionné en défense. C'est tout le problème du latéral moderne, un type à qui on va reprocher de ne pas être assez offensif s'il reste collé derrière, et à qui on va reprocher de ne pas savoir défendre s'il est trop offensif. Il faut qu'il sente le jeu, et ça demande un peu d'intelligence tactique, et ça Kurzawa... c'est pas sur dé!!!


Tout est dit, Layvin offensivement est un des meilleurs à son poste, une vraie régalade, bon buteur et surtout il sait faire la passe qu'il faut quand il faut, qualité que bon nombre d'offensifs n'ont même pas, Lucas en tête.

Le mystère reste défensif, je n'ai pas encore eu l'occasion de le voir évoluer dans une tournure de match ou ses qualités défensives aient été mises à rude épreuve, c'est dingue ça en plus d'un an.

Avec Blanc l'adversaire passait rarement la ligne médiane et avec Emery ils ont pour l'instant marcher sur leurs adversaires, bref je ne sais pas ce qu'il vaut vraiment défensivement.
Juste qu'offensivement il me fout la trique.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Kurzawa, Rabiot, j'espère Areola: le QSI fait éclore du petit Français quand même, non ?
Message posté par DJVNGOXO
Célèbre comme il est, tu le vois allez chez le coiffeur, plein de "fan"? Réfléchis.


Bien sur, mais faut pas parler de vie simple dans ce cas-là... après il fait ce qu'il veut
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 19