En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Naples-Man. City (2-4)

Kunter strike

En marquant pour la 178e fois avec Manchester City contre Naples lors de la quatrième journée de Ligue des champions, Sergio Agüero est devenu le meilleur buteur de l’histoire du club. En dépassant Eric Brook en un peu plus de six saisons, le Kun bat un record qui datait de 1939. Et il l’a fait avec la manière.

Modififié
Tout le monde l’attendait. Il était là, devant nos yeux, prêt à surgir à tout moment. On savait que ce n’était qu’une question de temps, et c’est finalement à Naples que Sergio Agüero a choisi d’écrire l’histoire. Oh bien sûr, certains rappelleront que l’attaquant rédige régulièrement des chapitres depuis 2011 et son arrivée en Angleterre. Ils auront d’ailleurs raison. D’autres, encore plus rabat-joie, estimeront que le record n’est pas aussi dingue qu’on veut bien le présenter. Et d’une certaine manière, au regard des statistiques observées dans les autres grosses entités européennes, ils n'auront pas tort non plus. Mais un fait indéniable mettra d'accord les deux camps : en inscrivant son 178e but avec Manchester City, le Kun est devenu le meilleur buteur de son club depuis sa création, une unité devant Eric Brook.


Ce dernier a laissé sa marque à Manchester entre 1928 et 1939. Une époque lointaine qui explique pourquoi son nom est très méconnu, quand bien même on questionne des spécialistes du football. Pendant cette grosse décennie, l’international anglais (18 sélections, dix pions) qui avait auparavant évolué à Barnsley (78 matchs, 18 buts) a eu le temps de remporter un championnat (en 1937), une coupe (en 1934), et de disputer 494 rencontres avec les Sky Blues. 494 rencontres durant lesquelles il a donc planté à 177 reprises. À titre de comparaison, Agüero a dégainé une fois de plus en seulement... 264 parties. Mettre en parallèle les statistiques des deux joueurs n’a aucun sens ? C’est vrai. Alors, concentrons-nous uniquement sur ce qu’a apporté l’Argentin à City.

La dimension Kun


C’est bien simple : avec le Kun (et les autres recrues offertes par Abu Dhabi, n'exagérons rien), Manchester s’est transformé, s’est acheté un habit sexy, a changé de dimension et est redevenu une place forte de la Premier League. N’en déplaise à son voisin de United. Lorsque débarque le Sud-Américain en provenance de l’Atlético de Madrid pour 45 millions d’euros il y a un peu plus de six années, d’autres gros poissons comme Jérôme Boateng, Yaya Touré, Edin Džeko, Kolo Touré, Samir Nasri, Carlos Tévez, Nigel de Jong ou encore Mario Balotelli font déjà partie de l’effectif. Et City vient enfin de ramener un trophée, la FA Cup. Soit la première coupe depuis 1976. Mais Agüero, c’est différent. Avec David Silva, ce mélange de valeur sûre et d’avenir représente la gagne sur le long terme, le talent et ses meilleures années devant lui, la perspective du beau jeu, la promesse d’émotions. Gagné : dès sa première saison, Sergio offre un final de rêve à ses supporters, marquant le but du titre suprême à la dernière minute de la dernière journée après avoir vu sa team être menée sur son terrain par les Queens Park Rangers. Les cordes vocales de Martin Tyler s’en souviennent encore.

Vidéo

Et ensuite ? Ensuite, Agüero a continué à faire trembler les filets sans se lasser, tournant à une excellente moyenne d’un but toutes les 110 minutes en Premier League (un but toutes les 150 minutes en coupes d’Europe), chopant le titre de meilleur buteur du pays en 2014-2015 et contribuant à la conquête de quatre autres trophées (Community Shield 2012, PL 2014, League Cup 2014 et 2016). Avec, toujours, le bon goût de l’esthétisme.



Le Kun, c’est aussi un cœur bleu ciel, qui n’a jamais véritablement envisagé un départ alors même que son entraîneur actuel, en l’occurrence Pep Guardiola, n’a pas hésité à le placer sur le banc de touche sans raison apparente. Le Kun, c’est un cœur qui adore mouiller les joues de supporters rouges et humilier les Red Devils : à ce jour, il est l’homme en activité qui a le plus marqué contre Manchester United avec huit goals en onze petites confrontations. Les meilleurs dans ce domaine restent Robbie Fowler (neuf buts), Thierry Henry (neuf buts), Steven Gerrard (neuf buts) et Alan Shearer (dix buts), mais il leur a fallu respectivement 23, 23, 35 et 30 duels pour arriver à ce score ! Voilà le nouveau record à aller chercher pour Agüero. Avant d’en trouver un autre. Car celui-ci pourrait très rapidement faire partie de son curriculum vitae.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 55 minutes Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 6
il y a 4 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 13 il y a 5 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24