1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 28

Kun Agüero, prêt à finir en trombe

Top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi juste à côté. Parce que les classements dominés par Messi et Ronaldo, ça va un moment. Même s'ils ne sont jamais bien loin.

3 8

Les lauréats de la semaine


  • Il gagne 5 points cette semaine


    André-Pierre Gignac (Marseille) : L'attaquant de l'OM trouve le cadre adverse les yeux fermés, il le montre sur son premier but, bien plus compliqué à mettre qu'il n'y paraît. Puis, quand il faut célébrer le second, il s'offre une petite opé de com' auprès des supporters en assurant qu'il n'a pas - lui - lâché Bielsa. Les faits lui donnent raison. 3 points + 2 points.

  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Kun Agüero (Manchester City) : Un amour d'appel croisé, et une frappe qui part immédiatement en lucarne pour faire but. Gros match chez les Spurs du Kun, qui était dans tous les bons coups de son équipe, une fois de plus. 3 points.

    Marco Verratti (Paris Saint-Germain) : Il prend un jaune sur sa première faute. De quoi le calmer ? Bah non, l'Italien en a fait encore plus, avec des sorties de balle toujours aussi osées. 3 points.

    Ivan Rakitić (Barcelone) : À la fin, le Barça gagne 8-0. Mais au départ, ce n'est pas dit. Il faut une ouverture du score de Rakitić, qui contrôle et qui frappe de l'extérieur sous la barre. À la Bergkamp. 3 points.



    Javier Hernández (Real Madrid) : Une passe décisive de la tête bien ingénieuse pour Cristiano Ronaldo. 3 points.



    Aleix Vidal (FC Séville) : L'ailier droit a fait vivre l'enfer à Marcelo sur son côté avec une très grosse pointe de vitesse. Et un centre en retrait qui fait mouche. 3 points.

    Hakan Çalhanoğlu (Bayer Leverkusen) : Le spécialiste turc des coups francs s'est fait une nouvelle fois plaisir, faisant de Neuer un vulgaire Jérémie Janot, trop court. 3 points.



    Alessandro Florenzi (AS Roma) : À la dernière minute, il récupère la balle rageusement devant sa surface. C'est beau ? Pas fini. Il court à fond derrière le cuir qu'il a dégagé pour transformer son action en course où il traverse le terrain jusque dans la surface adverse. Beau ? Toujours pas fini, il conclut par un but et une frappe en force. 3 points.



    Dries Mertens (Napoli) : Il entre à 0-0 et il déstabilise tellement l'équipe adverse que, 7 minutes plus tard, bah il y a 3-0. 3 points.

  • Il gagne 1 point cette semaine


    John Terry (Chelsea) : Seul titulaire champion avec Chelsea en 2005 et en 2015, Terry aurait pu se faire petit et remercier Mourinho, ce coach qu'il avait fait virer en 2007 et qui lui a pardonné à son retour. Mais sa première décla post-titre, c'est une balle pour son prédécesseur Benítez qui ne le faisait pas assez jouer à son goût. 1 point.

    Le classement frisson, 28e journée


    1. Ibrahimović (PSG) : 24 points.
    2. Pogba (Juventus) : 22 points.
    3. Ntep (Rennes) : 19 points.
    4. Agüero (Man City) : 18 points.
    5. Neymar (Barça) : 17 points.
    6. Ronaldo (Real Madrid), Robben (Bayern), De Bruyne (Wolfsburg) : 16 points.
    9. Bolasie (Crystal Palace) : 15 points.
    10. Beauvue (Guingamp) : 14 points.
    11. Batshuayi (OM), Neuer (Bayern), Messi (Barça) : 12 points.
    14. Fellaini (Man U), Welbeck (Arsenal), Gignac (OM) : 11 points.
    17. Suárez (Barça), Reus (Dortmund), Fekir (Lyon), Boufal (Lille) : 10 points.
    21. Cazorla (Arsenal), Palmieri (Bastia), Sterling (Liverpool), Dybala (Palerme), Kagawa (Dortmund), Tévez (Juventus), Pastore (PSG), James (Real Madrid), Thauvin (OM), J. Ayew (Lorient) : 9 points.
    31. Gervinho (Roma), Piatti (Valence), Ménez (Milan AC), Sánchez (Arsenal), Griezmann (Atlético), Gabbiadini (Naples) : 8 points.
    37. Khazri (Bordeaux), Sergio Ramos (Real Madrid) : 7 points.
    39. Isco, Bale (Real Madrid), Ayoze Pérez (Newcastle), Lloris (Tottenham), Mané (Southampton), Carlos Eduardo (Nice), Coutinho, Balotelli (Liverpool), Ribéry (Bayern), Felipe Anderson, Klose (Lazio), Defrel (Cesena), Mata, Falcao (Man U), Krychowiak (Séville), Özil (Arsenal), Pirlo (Juve), Verratti (PSG), Rakitić (Barça), Çalhanoğlu (Leverkusen), Mertens (Napoli) : 6 points.
    60. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), Gradel (Saint-Étienne), Fàbregas, Terry (Chelsea), Totti (Roma), A. Ayew, Imbula (OM), Rooney (Man U), Gourcuff (Lyon), Balde Keita (Lazio), Aubameyang (Dortmund) : 5 points.
    72. Lucas (PSG), Ahamada (Toulouse), Silva (Man City), Johnson (Sunderland), Mollo (Saint-Étienne), J. Ayew (Lorient) : 4 points.
    78. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Halilović, Mascherano (Barcelone), Taïder, Zaza (Sassuolo), Ben-Atira (Hertha Berlin), Bauthéac (Nice), Ferreira Carrasco, Berbatov, Fabinho (Monaco), Ivanović, Willian, Diego Costa, Hazard, Zouma, Oscar (Chelsea), Abeid, Sissoko, Cabella (Newcastle), Brahimi, Martins Indi (Porto), Kroos, Chicharito (Real Madrid), Marchese (Genoa), Matri, Morata (Juventus), Godín, Torres, Saul, Raúl García (Atlético), Rosický, Gabriel (Arsenal), Nkoulou, Payet (OM), Lamela, Kane (Tottenham), Diouf (Stoke), Guerreiro (Lorient), Figueiras, Vidal (Séville), Peres (Torino), Ljajić, Verde, Florenzi (Roma), Choupo-Moting, Huntelaar, Sané (Schalke 04), Nasri, Bony (Man City), Hilton (Montpellier), Kovačić, Podolski (Inter Milan), Canales (Real Sociedad), André Gomes (Valence), Tabanou (Saint-Étienne), Amalfitano (West Ham), Caceido (Espanyol), Trejo (Toulouse), Dost (Wolfsburg), David Luiz (PSG), Lass (Grenade), Biglia (Lazio), Di Santo (Brême), Müller, Lewandowski, Rode (Bayern), Gomis (Swansea), Herrmann (Mönchengladbah), Eto'o (Sampdoria) : 3 points.
    149. Yanga-Mbiwa (Roma), Thiago Silva, Cavani (PSG), Mavinga (Reims), Mexès (Milan AC), Djordjevic (Lazio) : 2 points.
    155. Romao (OM), Digard (Nice) : 1 point.
    157. Giroud (Arsenal) : -2 points.

    Comment sont attribués les points ?


    - Une action dans le jeu : 3 points
    - Une action hors match : 2 points
    - Une déclaration : 1 point
    - Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • La passe de Chicharito est aussi ingénieuse que le une-deux cavani-vdw sur le premier but parisien.
    Après Klose, l'impression que ça tire de sacrées charrettes, les défenses sur le coup.
    NoumaNoumaYé Niveau : DHR
    Bon, je sais, je me fais vieux, mais y a vraiment des mecs qui filment leur TV, pour après mettre en ligne des extraits mal cadrés et sans le son? Je dois avouer que je pige pas bien le concept Vine, si quelque illuminé pouvait m'éclairer...
    Pauvre Giroud, semaines après semaines, toujours en négatif
    Message posté par NoumaNoumaYé
    Bon, je sais, je me fais vieux, mais y a vraiment des mecs qui filment leur TV, pour après mettre en ligne des extraits mal cadrés et sans le son? Je dois avouer que je pige pas bien le concept Vine, si quelque illuminé pouvait m'éclairer...


    M'est avis que c'est surtout un moyen DIY d'échapper à Anastasie et ses gros ciseaux qui officie sur Youtube. Là tu filmes à l'arrache, tu le balances sur le net, c'est rapide et gratos. La qualité en prend forcément pour son grade avec ce type de prérequis.
    NoumaNoumaYé Niveau : DHR
    Ouais, c'est plutôt louable en effet, le partage d'images d'un sport devenu quasi-invisible sans raquer - je n'imaginais pas un tel flicage de YouTube pour de vulgaires extraits, mais vu sous cet angle, c'est de suite plus clair.

    Puis pour Giroud, au moins il a l'honneur d'apparaître dans ce classement, ayons tous une pensée émue pour ces milliers de footballeurs à travers toute l'Europe qui sont tellement lambda qu'il n'ont même pas droit au prestige d'une mention dans notre journal bien aimé!
    Et Grenier ? Premier but depuis plus d'un an,sur coup franc qui plus est... Ca mérite bien deux-trois points ça non ?
    El Puerro Niveau : CFA2
    Mais enfin c'est qui ce Ntep ?
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    3 8