En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 28

Kun Agüero, prêt à finir en trombe

Top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi juste à côté. Parce que les classements dominés par Messi et Ronaldo, ça va un moment. Même s'ils ne sont jamais bien loin.

Les lauréats de la semaine


  • Il gagne 5 points cette semaine


    André-Pierre Gignac (Marseille) : L'attaquant de l'OM trouve le cadre adverse les yeux fermés, il le montre sur son premier but, bien plus compliqué à mettre qu'il n'y paraît. Puis, quand il faut célébrer le second, il s'offre une petite opé de com' auprès des supporters en assurant qu'il n'a pas - lui - lâché Bielsa. Les faits lui donnent raison. 3 points + 2 points.

  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Kun Agüero (Manchester City) : Un amour d'appel croisé, et une frappe qui part immédiatement en lucarne pour faire but. Gros match chez les Spurs du Kun, qui était dans tous les bons coups de son équipe, une fois de plus. 3 points.

    Marco Verratti (Paris Saint-Germain) : Il prend un jaune sur sa première faute. De quoi le calmer ? Bah non, l'Italien en a fait encore plus, avec des sorties de balle toujours aussi osées. 3 points.

    Ivan Rakitić (Barcelone) : À la fin, le Barça gagne 8-0. Mais au départ, ce n'est pas dit. Il faut une ouverture du score de Rakitić, qui contrôle et qui frappe de l'extérieur sous la barre. À la Bergkamp. 3 points.



    Javier Hernández (Real Madrid) : Une passe décisive de la tête bien ingénieuse pour Cristiano Ronaldo. 3 points.



    Aleix Vidal (FC Séville) : L'ailier droit a fait vivre l'enfer à Marcelo sur son côté avec une très grosse pointe de vitesse. Et un centre en retrait qui fait mouche. 3 points.

    Hakan Çalhanoğlu (Bayer Leverkusen) : Le spécialiste turc des coups francs s'est fait une nouvelle fois plaisir, faisant de Neuer un vulgaire Jérémie Janot, trop court. 3 points.



    Alessandro Florenzi (AS Roma) : À la dernière minute, il récupère la balle rageusement devant sa surface. C'est beau ? Pas fini. Il court à fond derrière le cuir qu'il a dégagé pour transformer son action en course où il traverse le terrain jusque dans la surface adverse. Beau ? Toujours pas fini, il conclut par un but et une frappe en force. 3 points.



    Dries Mertens (Napoli) : Il entre à 0-0 et il déstabilise tellement l'équipe adverse que, 7 minutes plus tard, bah il y a 3-0. 3 points.

  • Il gagne 1 point cette semaine


    John Terry (Chelsea) : Seul titulaire champion avec Chelsea en 2005 et en 2015, Terry aurait pu se faire petit et remercier Mourinho, ce coach qu'il avait fait virer en 2007 et qui lui a pardonné à son retour. Mais sa première décla post-titre, c'est une balle pour son prédécesseur Benítez qui ne le faisait pas assez jouer à son goût. 1 point.

    Le classement frisson, 28e journée


    1. Ibrahimović (PSG) : 24 points.
    2. Pogba (Juventus) : 22 points.
    3. Ntep (Rennes) : 19 points.
    4. Agüero (Man City) : 18 points.
    5. Neymar (Barça) : 17 points.
    6. Ronaldo (Real Madrid), Robben (Bayern), De Bruyne (Wolfsburg) : 16 points.
    9. Bolasie (Crystal Palace) : 15 points.
    10. Beauvue (Guingamp) : 14 points.
    11. Batshuayi (OM), Neuer (Bayern), Messi (Barça) : 12 points.

    14. Fellaini (Man U), Welbeck (Arsenal), Gignac (OM) : 11 points.
    17. Suárez (Barça), Reus (Dortmund), Fekir (Lyon), Boufal (Lille) : 10 points.
    21. Cazorla (Arsenal), Palmieri (Bastia), Sterling (Liverpool), Dybala (Palerme), Kagawa (Dortmund), Tévez (Juventus), Pastore (PSG), James (Real Madrid), Thauvin (OM), J. Ayew (Lorient) : 9 points.
    31. Gervinho (Roma), Piatti (Valence), Ménez (Milan AC), Sánchez (Arsenal), Griezmann (Atlético), Gabbiadini (Naples) : 8 points.
    37. Khazri (Bordeaux), Sergio Ramos (Real Madrid) : 7 points.
    39. Isco, Bale (Real Madrid), Ayoze Pérez (Newcastle), Lloris (Tottenham), Mané (Southampton), Carlos Eduardo (Nice), Coutinho, Balotelli (Liverpool), Ribéry (Bayern), Felipe Anderson, Klose (Lazio), Defrel (Cesena), Mata, Falcao (Man U), Krychowiak (Séville), Özil (Arsenal), Pirlo (Juve), Verratti (PSG), Rakitić (Barça), Çalhanoğlu (Leverkusen), Mertens (Napoli) : 6 points.
    60. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), Gradel (Saint-Étienne), Fàbregas, Terry (Chelsea), Totti (Roma), A. Ayew, Imbula (OM), Rooney (Man U), Gourcuff (Lyon), Balde Keita (Lazio), Aubameyang (Dortmund) : 5 points.
    72. Lucas (PSG), Ahamada (Toulouse), Silva (Man City), Johnson (Sunderland), Mollo (Saint-Étienne), J. Ayew (Lorient) : 4 points.
    78. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Halilović, Mascherano (Barcelone), Taïder, Zaza (Sassuolo), Ben-Atira (Hertha Berlin), Bauthéac (Nice), Ferreira Carrasco, Berbatov, Fabinho (Monaco), Ivanović, Willian, Diego Costa, Hazard, Zouma, Oscar (Chelsea), Abeid, Sissoko, Cabella (Newcastle), Brahimi, Martins Indi (Porto), Kroos, Chicharito (Real Madrid), Marchese (Genoa), Matri, Morata (Juventus), Godín, Torres, Saul, Raúl García (Atlético), Rosický, Gabriel (Arsenal), Nkoulou, Payet (OM), Lamela, Kane (Tottenham), Diouf (Stoke), Guerreiro (Lorient), Figueiras, Vidal (Séville), Peres (Torino), Ljajić, Verde, Florenzi (Roma), Choupo-Moting, Huntelaar, Sané (Schalke 04), Nasri, Bony (Man City), Hilton (Montpellier), Kovačić, Podolski (Inter Milan), Canales (Real Sociedad), André Gomes (Valence), Tabanou (Saint-Étienne), Amalfitano (West Ham), Caceido (Espanyol), Trejo (Toulouse), Dost (Wolfsburg), David Luiz (PSG), Lass (Grenade), Biglia (Lazio), Di Santo (Brême), Müller, Lewandowski, Rode (Bayern), Gomis (Swansea), Herrmann (Mönchengladbah), Eto'o (Sampdoria) : 3 points.
    149. Yanga-Mbiwa (Roma), Thiago Silva, Cavani (PSG), Mavinga (Reims), Mexès (Milan AC), Djordjevic (Lazio) : 2 points.
    155. Romao (OM), Digard (Nice) : 1 point.
    157. Giroud (Arsenal) : -2 points.

    Comment sont attribués les points ?


    - Une action dans le jeu : 3 points
    - Une action hors match : 2 points
    - Une déclaration : 1 point
    - Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


  • Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 29
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165