Kubala, Messi en sépia

Ça y est, c'est fait. En inscrivant un doublé face à Borisov, Lionel Messi a récemment égalé la marque de Kubala, deuxième meilleur buteur de l'histoire du Barça et légende catalane. Un homme pour lequel on a érigé le Camp Nou.

Modififié
N'avoir pas disputé de Coupe du Monde et ne pas avoir tiré par les oreilles la Coupe des champions n'aide pas à entrer dans la légende dorée du football. Surtout quand on a évolué à une époque où le téléviseur était aussi rare qu'une parcelle de finesse chez David Douillet. Ceux qui ont vu le prodige en piste lors de sa décennie passée en blaugrana (1951-1961) partagent cependant tous les mêmes souvenirs émerveillés, et en tirent la même conclusion, le plaçant aux côtés des plus grands de l'histoire catalane : Cruyff, Maradona, Ronaldinho, Romario, ou Messi. Quand ils ne lui font pas occuper la cime du classement. A sa mort en 2002, Luis Suarez considéra ainsi Laszlo Kubala comme « le joueur le plus important de l'histoire du FC Barcelone » . Le Ballon d'Or 1960 ajoutait : « Il a révolutionné le foot espagnol en important des choses inédites. »

Huit blessures au genou

Dès ses premiers pas en Catalogne, le talent du Hongrois d'origine tchécoslovaque ébahit. Tout Barcelone se presse au stade pour admirer les prouesses techniques de Kubala, ses coups-francs parfaitement enroulés au-dessus du mur - une nouveauté -, et autres tours de passe-passe. La demande devient si forte que le projet d'une nouvelle enceinte surgit. Une enceinte à la mesure du talent de l'ami d'enfance de Puskas : le Camp Nou. Avant l'ouverture de l'autre cathédrale de la capitale catalane, en 1957, Kubala était déjà l'étoile de ce Barcelone historique qui rafla cinq trophées entre 1951 et 1953 : deux Ligas et trois Coupes d'Espagne. Son Messie. Le Real avait Di Stefano, le Barça, Kubala.

Plus tard, avec Luis Suarez comme complice sur le front de l'attaque, le Magyar met fin au règne du Real Madrid sur le continent : en 1961, le Barça, qui venait d'accrocher deux Coupes des Villes de foires (1958, 1960) et bavait devant la Coupe aux grandes oreilles, élimine son grand ennemi, quintuple tenant du titre, mais échoue au stade ultime devant le Benfica. Malgré huit blessures au genou, dont le robuste intérieur droit se remet à chaque fois en prenant de vitesse ses médecins comme les défenseurs sur les pelouses, Kubala se montre aussi constant que brillant pendant sa décennie barcelonaise, en témoignent ses 194 buts inscrits en 256 matches. Une longévité dans l'excellence pas étrangère à Lionel Messi.

Il échappe à la catastrophe du Superga

Aux médecins catalans, les supporters blaugranas du XXIe siècle doivent le privilège d'admirer “la Pulga”. Leurs ancêtres peuvent remercier la FIFA pour avoir grandi avec Kubala. Parti en Tchécoslovaquie, le pays de son père, pendant la Deuxième Guerre mondiale, l'intérieur droit - plus ou moins la position occupée par Messi - retourne sur la terre qui l'a vu naître en 1948, au moment où les Soviétiques serrent la vis à Budapest. Dès l'année suivante, Kubala se réfugie en Autriche, et quitte son club de Vasas sans préavis, contrevenant au règlement FIFA.

Comme son compatriote et conscrit Ferenc Puskas le vivra quelques années plus tard, le génie du Hongrois se trouve alors neutralisé par le grand ordonnateur de la planète foot. Le Torino se montre malgré tout intéressé, mais la FIFA veille au grain. Kubala sera retenu à terre au moment de s'envoler pour disputer un amical face au Benfica Lisbonne. Surtout, il ne s'écrasera pas avec le reste de l'équipe, au retour. Il vient d'échapper à la catastrophe du Superga qui mit brutalement fin à la domination du Grande Torino dans la Botte.

Viva Hungaria

Pour esquiver son statut de paria, Kubala monte avec quelques compatriotes réfugiés l'équipe Hungaria. Lors d'une tournée en Espagne, le Barça met le grappin sur la perle magyare et parvient à mettre un terme à sa suspension. International tchécoslovaque, puis hongrois à son retour au pays, Kubala finit par endosser le maillot espagnol avec lequel il accumulera 19 sélections pour 11 buts. L'attaquant aux trois patries émerveillera le Camp Nou jusqu'à ses 34 ans. De quoi inspirer Joan Manuel Serrat qui dédia une chanson au Hongrois.

Pour les barcelonophiles, les deux ans de magie non-stop offerts par Ronaldinho pèsent léger devant un tel mythe, comme le passage express de Maradona, ou le palmarès du joueur Cruyff - seulement deux titres en blaugrana - malgré toute l'influence qu'aura le Hollandais sur le futur du Barça. Seul Messi, son palmarès, sa responsabilité évidente dans le règne hégémonique des Catalans, peuvent finalement rivaliser avec Kubala. Avant de le dépasser...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Lionel Messi a récemment égalé la marque de Kubala, deuxième meilleur buteur de l'histoire du Barça et légende catalane."

2ème ou 3ème meilleur buteur de l'histoire du club ?

Parce que selon le site du Barça, le meilleur buteur de l'histoire du club est Paulino Alcantara avec 357 buts.

Sinon, c'est tout de même étrange que la Hongrie sorte une génération de malade puis après plus rien.
Certes, Paulino Alcantara est le meilleur buteur de l'histoire du Barça mais en prenant en compte les compétitions officielles uniquement il est à 137 buts seulement. Alcantara jouait bien avant l'arrivée d'un championnat espagnol officiel. Ceci explique cela.

Donc Kubala et Messi occupent la deuxième place du classement des meilleurs buteurs du Barça en compétitions officielles. Car si on prend compte tous les buts marqués sous les couleurs du Barça (matchs officiels ou non officiels) Messi n'est alors que septième du classement.
Mieux vaut s'attarder sur les matches officiels alors. Si on doit compter tous les matches amicaux, de quartier ou de province, on n'a pas fini !
Les matchs qu'a joué Alcantara avaient tout du match officiel sauf le nom. C'est juste pour des stupides questions administratives (Ligue, Fédération et autres conneries) qu'on ne reconnait pas les matchs de son époque comme officiels.
La Hongrie a bénéficié d'une génération en or comme d'autres équipes, une conjonction de joueurs et un staff exceptionnels, une circonstance qui ne s'est pas répétée. Plus près de nous la France 98 en est un autre exemple, ou celle de 82 au choix, on voit ce qu'il en est advenu de notre sélection. La génération de l'Espagne actuelle, l'histoire nous dira ce qu'il adviendra. Quelque chose me dit que la philosophie mise en place par le foot espagnol leur permettra de durer plus longtemps que nous.
Oui, enfin cela dit, 25 ans après 1982 la France a retrouvé une génération dorée.

La Hongrie, elle, a eu ces 4 ans magnifiques, et puis...
il y a 6 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1
Article suivant
Turquie truquée ?