1. // Coupe du monde 2014
  2. // 1/4 de finale
  3. // Pays-Bas/Costa Rica
  4. // Les notes

Krul and the Gang

Une folle histoire de gardiens. Pendant 119 minutes, Keylor Navas a été l'homme de ce quart de finale. Et puis Van Gaal a lancé Tim Krul. La suite appartient déjà à la légende de la Coupe du monde. Oui, déjà.

Modififié
17 54

Pays-Bas :


Jasper Cillessen (6) : Peut-être pas un air de Patrick Swayze, mais un rôle qui lui irait aussi bien que son poste. Ghost.

Stefan de Vrij (6,5) : Son nom laisse penser à une dynastie royale noble et propre sur elle. S'il n'a pas d'origines scandinaves, il ferait tout de même un bon Viking dur sur l'homme. La brute.

Bruno Martins Indi (6) : Défaillant dans la relance, mais toujours efficace quand on fait parler le physique. Hargneux, le Portugais de naissance a anesthésié Ruiz en se disant que le Graal approcherait. Martins Indiana Jones.

Ron Vlaar (7) : Une tête de méchant, un jeu de méchant, lui c'est le 2 des Pays-Bas.

Memphis Depay (6,5) : Utile dans son couloir, Memphis était sur sa route. Une superbe remise à Van Persie pour son premier duel. Tranchant dans ses appels et besogneux dans l'esprit. Le bon.

Daley Blind (5) : Prestation plus ou moins moyenne. De belle boucles toujours.

Dirk Kuyt (7,5) : Superbe centre en première mi-temps pour Depay. Le loup de mer a fait son effet, à la bouteille. Un rhum Old Dirk.

Georginio Wijnaldum (6) : Présent sur les quelques attaques costariciennes et actif dans la relance. Pas encore Clarence Seedorf, mais déjà dans son jardin brésilien. Georginio de la jungle.

Wesley Sneijder (7) : Mou dans ses interventions en début de rencontre, Wesley a cependant envoyé un maître coup franc sur le poteau, distillé de superbes ouvertures et frappé la barre de San Navas.

Arjen Robben (9,5) : Le monde se divise en deux catégories. Ceux qui aiment Arjen Robben et ceux qui n'aiment pas Arjen Robben. Autant dire tout de suite que les seconds ne sont pas des gens recommandables.

Robin van Persie (6,5) : Oui, il passe 120 minutes à bouffer la feuille, mais vous l'avez vu, son tir au but dans le petit filet ?

Jermaine Lens (5) : Entré à la place de Depay, mais surtout utile pour se rappeler qu'Hafiz Mammadov a du pain sur la planche.

Klaas-Jan Huntelaar (4,5) : Classe Jean, le seul et l'unique. Trop court encore.

Tim Krul (666) : Quand on l'a vu s'échauffer, on s'est dit que Van Gaal n'oserait pas. Mais Luis en a des grosses et Tim aussi. Deux tirs au but arrêtés et un trash-talking digne de Charles Barkley. Les dix minutes les plus folles de cette Coupe du monde.

Costa Rica :


Keylor Navas (9) : Il est là l'homme du match. Le mec les a tous écœurés, à en faire dégueuler Van Persie. Et quand il est un peu juste, ses poteaux et Tejeda s'en chargent. La marque des grands gardiens. Si l'Atlético cherche encore un digne successeur à Courtois, il ferait bien de s'activer.

Jordan Diaz (3) : Constamment à la bourre, Junior n'a jamais réussi à se mettre au niveau des grands. Opposé à Robben qui en a fait son jouet, le défenseur de Mayence devait sûrement bien connaître l'arbitre, qui lui a évité une expulsion en fin de match.

Michael Umaña (6) : Au garde à vous de Gonzalez. A bien essayé de faire sortir sur blessure son coéquipier Júnior Díaz en seconde période, en l'emportant sur un tacle avec Robben. Sans réussite.

Johnny Acosta (6) : A repoussé tous les assauts hollandais, présent dans le domaine aérien comme au sol. Mis en confiance par la sérénité dégagée par son gardien, comme toute sa défense. Par contre, il va falloir apprendre à faire des ciseaux.

Giancarlo González (6) : Commandant de l'armée costaricienne, il a dirigé ses hommes avec autorité, prenant les Néerlandais au piège du hors-jeu plus d'une fois. Solide.

Cristian Gamboa (5) : En difficulté sur son côté, l'arrière droit a sauvé sa rencontre en découpant Robben sur une contre-attaque où il filait aux buts. Le geste défensif du match. Sorti sur blessure, il a enfin pu souffler.

Celso Borges (6) : Le ciment des fondations costariciennes. Gardien du mur, il aurait sa place dans la Night's watch.

Yeltsin Tejeda (7) : L'homme de l'ombre du Costa Rica. Boris Yeltsin Tejeda a couvert plus de superficie que celle de la grande Russie, présent à la récupération comme à la relance. Auteur d'un sauvetage en toute fin de match, l'arbitre n'a même pas eu à utiliser la goal-line technology.

Bryan Ruiz (7) : La panoplie du numéro 10 sud-américain, technique, élégant, esthétique et tout en mèche. Et la suffisance qui va avec. Héros déchu.

Christian Bolaños (6) : Il a distillé les ballons façon Walter White sur coup franc. Remuant, il aurait pu faire la différence sur des slaloms à la Jean-Claude Killy dans la surface hollandaise en prolongation.

Joel Campbell (5) : À force de courir partout, le joueur d'Arsenal s'est grillé tout seul comme un roux au soleil. Cramé.

Marco Ureña (3) : Il aurait pu devenir le héros national en marquant sur la première véritable occasion du Costa Rica. Aurait.

José Miguel Cubero et Dave Myrie (5) : Ont tenu leur rang.

Par Antoine Donnarieix et Victor van den Woldenberg
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Dirk Kuyt (7,5) : Superbe centre en première mi-temps pour Depay. Le loup de mer a fait son effet, à la bouteille. Un rhum Old Dirk."

Posé !
Les notes des costariciens me semblent un peu élevé étant donné le nombre d'occasion des pays-bas.
highway61 Niveau : DHR
Ce serait quand même un comble que cette équipe des Pays-Bas expérimentale et assez peu sexy décroche l'étoile que tant que générations dorées (époque Cruyff, époque Van Basten, époque Bergkamp...) ont manqué.

Mais vu tout ce que ce "petit" pays a apporté au foot, on pourrait parler d'un juste retour des choses !
Anonyme78 Niveau : CFA2
Sneijder qui n'a que 0,5 pt de plus que RVP n'importe quoi vos notes.
Leave-Her-Pool Niveau : DHR
Jorge Luis Pinto (10) : Mc Gayver, le mec a emmené ses soldats avec un 5-3-2 en quart avec des coups de pieds arrêtés bien frappés, des contres rondement menés et un certain flair dans le coaching (cf Costa Rica Uruguay).

Chapeau Bas.
Message posté par Leave-Her-Pool
Jorge Luis Pinto (10) : Mc Gayver, le mec a emmené ses soldats avec un 5-3-2 en quart avec des coups de pieds arrêtés bien frappés, des contres rondement menés et un certain flair dans le coaching (cf Costa Rica Uruguay).

Chapeau Bas.


Et le meilleur gardien de la Coupe du Monde, ça aide quand même !
Van Gaal, le vrai coach!
Le mec a une influence sur chaque instant du match.
Leave-Her-Pool Niveau : DHR
Message posté par blajc


Et le meilleur gardien de la Coupe du Monde, ça aide quand même !


Le futur de l'Athli ce mec. Mais faudra comparer avec Neuer, Howard, Julio César (cf Chili)ou encore M'Bolhi, ils sont beaucoup à pouvoir doubler le Wall de Games of Thrones.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Si cette équipe des Pays Bas gagne la coupe du monde, j'arrête de regarder le foot.

Idem pour cette Allemagne

Pareil pour ce Bresil

Et merde, je bande pas sur l'Argentine non plus

ADIEU

LaCagetteAuFondDuGrenier Niveau : Loisir
Message posté par Johanromabatimessi
Si cette équipe des Pays Bas gagne la coupe du monde, j'arrête de regarder le foot.

Idem pour cette Allemagne

Pareil pour ce Bresil

Et merde, je bande pas sur l'Argentine non plus

ADIEU



C'est vrai que cette année c'est pas folichon.
A la limite l'Allemagne c'est pas mal quand ils se décident à jouer un peu.
je les sens bien aller au bout cette année.
Et puis bon si personne ne domine outrageusement les débats c'est aussi parce que c'est très serré, beaucoup d'équipes avaient le potentiel pour aller au bout. Rien que les scores des 8ème de finales et des quarts l'attestent.

Par contre ça me ferait VRAIMENT chier que l'Allemagne gagne car je vis en Allemagne et j'ai toujours pas digéré le quart.
Navas a sorti deux énormes saisons en Espagne avec Levante mais si il a un point faible, c'est son autorité sur les corners et coups francs indirects. Je ne supporte pas ces gardiens qui restent sur leur ligne lors de ces phases de jeu. A part ça, le type à l'air d'attirer tous les ballons des attaquants, impressionant.
"Commandant de l'armée costaricienne"

quelle faute de goût
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par rrouu
"Commandant de l'armée costaricienne"

quelle faute de goût


Certainement que l'auteur sait que le Costa Rica n'a pas d'armée et que c'est très bien senti...^^
Vlaar aka Jason Statham
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 13
Message posté par Ruud07
Van Gaal, le vrai coach!
Le mec a une influence sur chaque instant du match.


par RUUD07 le 05/07/2014 à 22:50
Putain, LVG me fait peur à jouer aux apprentis sorciers.

par RUUD07 le 05/07/2014 à 22:55
A chaque match, une tactique! Mets nous un putain de 4-3-3 avec ce que t'as sous la main et fais pas chier, Louis


Hahaha ça va le retournement de veste Ruud07?
Et pourquoi pas 11 pour Robby-je cours 42km-je fais des sauts de carpe dès qu'on me souffle dessus-j'engueule mes potos quand j'ai pas la balle-j'accélère pied gauche exter, pied gauche exter, pied gauche exter, je repique inter-j'attends 3 plombes pour être sûr d'être coincé avant de passer-je tape le bout de gras avec le coach en costard riche, j'organise une vidéo-conférence avec le corps arbitral, et je tire mon pénalty comme si je sortais de thalasso?… Il vous a filé la recette du pot-belge, c'est ça?…
L'inrecommandable
Brasìl-Argentina, por favor!...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
17 54