1. //
  2. // Éliminatoires EURO 2016
  3. // Luxembourg/Biélorussie

Krivets, la trouvaille du FC Metz

Débarqué le 28 août à Metz, Sergueï Krivets est l'une des curiosités de la Ligue 1 2014-2015. En Biélorussie en revanche, il fait partie des cadres de la sélection qui entame ses éliminatoires lundi au Luxembourg. Présentation.

Modififié
150 9
On ne va pas se mentir : en signant le Biélorusse Sergueï Krivets en fin de mercato, le FC Metz n'a pas mis la main sur le nouveau James Rodríguez ou Ronaldinho, même si le garçon occupe un rôle sur le terrain assez comparable. Malgré tout, les Grenats ont peut-être réalisé l'une des bonnes affaires de l'été avec un joueur méconnu en Europe de l'Ouest malgré un CV parlant.

Buteur historique contre la Juventus en 2008


Né le 8 juin 1986, Krivets débute sa carrière professionnelle au Lokomotiv de Minsk, petit club dans l'ombre du grand Dinamo, en 2003. Trois ans plus tard, à seulement 20 ans mais une cinquantaine de matchs pros et sa quinzaine de buts, il rejoint ce qui va devenir la grosse terreur du football biélorusse, le Bate Borisov. Dans la petite ville de la périphérie de Minsk, Krivets se rend indispensable par ses distributions de cafés crèmes et ses buts décisifs (près de 30 en une centaine d'apparitions). Décisifs et parfois historiques, comme lorsqu'il plante le premier but de l'histoire d'un club biélorusse en Ligue des champions en 2008, lors d'un 2-2 épique contre la Juventus... « Cela fait cinq ans qu'on avait l'œil sur lui, on avait suivi le parcours européen du Bate Borisov en Ligue des champions 2009, parce que l'on suivait aussi l'attaquant Rodionov. Krivets faisait clairement partie des plus talentueux de l'équipe » , se souvient Philippe Gaillot, directeur sportif du FC Metz. Pourquoi ne pas avoir pris le meneur de jeu plus tôt ? Tout simplement parce que les Grenats n'avaient pas les moyens, notamment à cause des déboires sportifs du club, si bien que le Biélorusse file au Lech Poznań au début de la saison 2009-2010 pour 300 000 euros.

Le bonheur en Pologne, la frustration en Chine


En Pologne, Krivets confirme son titre de meilleur joueur et vice-meilleur buteur (14 pions) du championnat biélorusse. Il est titulaire, marque les buts qui vont bien aux moments où son équipe en a besoin, et remporte l'Ekstraklasa 2010. Cinq titres de champion en cinq ans, aussi bien qu'un certain Zlatan Ibrahimović, qui a fait la même de 2007 à 2011, en Serie A et Liga. Surfant sur le beau parcours européen du Lech Poznań l'année suivante - seizième de finale en Ligue Europa après avoir sorti la Juventus - Sergueï se dit qu'il est temps de mettre à l'abri les cinq prochaines générations de petits Krivets et signe en Chine, au Jiangsu Sainty en juillet 2012... L'air de Nankin ne sied pas au Biélorusse qui passe une grande partie de son temps à l'infirmerie. Malgré une deuxième place en championnat derrière l'intouchable Guangzhou Evergrande et une victoire en Supercoupe chinoise à laquelle il contribue avec un but, Krivets résilie en juin 2013 pour revivre l'histoire d'amour avec le Bate Borisov. Le train ne passe jamais deux fois, Sergueï Krivets si. Le FC Metz a donc sauté sur l'occasion en fin de mercato. « Cette saison, on cherchait à ce poste, donc le président nous a dit d'attaquer ce dossier » , détaille Philippe Gaillot.

Une bonne affaire financière ?


Pour le moment, le milieu offensif n'a passé que six jours avec ses nouveaux coéquipiers, mais a déjà fait bonne impression : « Il fait des efforts, est très ponctuel. Il parle anglais avec certains joueurs avec qui le courant est bien passé. Et à son retour de la trêve internationale, comme tous les étrangers du club, on va lui fournir un professeur de français » , selon Gaillot. Sur le terrain, le Biélorusse a également livré 70 minutes de bonne facture lors de la victoire contre Lyon, durant laquelle il a donné un avant-goût de son talent. « C'est un joueur qui sent bien le jeu, très disponible pour recevoir le ballon, donc qui facilite le travail en relance. Il a les deux pieds, une technique fine, en peu de touches de balle, il voit bien le jeu, il est plus passeur que dribbleur et fait les efforts pour être en position de marquer » , explique le directeur sportif messin. Pour lui, Krivets n'aura pas les clés du jeu car « on ne donne pas les clés à un seul joueur » , mais il va jouer un rôle prépondérant dans la lutte pour le maintien des Grenats, car « il a vocation à assurer la transition milieu-attaque, voire évoluer comme second attaquant. Il a la qualité pour débloquer des situations, pour créer des choses dans la zone de vérité. » Avec Krivets, le FC Metz a donc hérité d'un joueur de grand talent, mais aussi d'un joueur responsable : avant de quitter le Bate Borisov « pour services rendus » selon son ex-président, le milieu de terrain a pris la peine d'assurer la qualification des siens avec un but contre le Slovan Bratislava. Sa saison, débutée en mars 2014, l'a vu disputer 20 matchs pour 10 buts inscrits et 11 passes décisives offertes aux siens...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est également une pépite Football Manager depuis 3-4ans ... Moins de 800K? le Krivets ;)
FootballManager2008 spirit.
Que Krivets soit méconnu de ceux dont la culture foot s'arrête à Beckham et Neymar, je veux bien. Mais j'imagine quand-même que les vrais passionnés de foot qui s'illustrent dans les commentaires sur ce site savent parfaitement qui est Krivets.
ClchnrAtm7 Niveau : DHR
Booba savait tout ce qu'il y avait à savoir sur la pêche à la Krivets

"Tu sais, je sais tout ce qu'il y a à savoir sur la pêche à la Krivets"
Message posté par soswiss
Que Krivets soit méconnu de ceux dont la culture foot s'arrête à Beckham et Neymar, je veux bien. Mais j'imagine quand-même que les vrais passionnés de foot qui s'illustrent dans les commentaires sur ce site savent parfaitement qui est Krivets.


Encore heureux, si on attendait les journaliste pour découvrir de bon joueur on aurait découvert Matic hier soir, Merci TF1
Krivets c'est pas le compagnon de Walker Texas Ranger ?
Pour avoir été au stade contre Lyon le week end dernier , je peux dire qu'il faisait partie des joueurs les plus à l'aide techniquement sur la pelouse. Ca fait longtemps qu'on n'avait pas viu de joueurs avec une technique aussi fine au sein des rangs grenats : on privilégie toujours des gros bourrins bien physiques mais avec les pieds carrés.
Et je suis pas pas sûr qu'il s'entende avec "fat-ass" Maiga...à voir!
Juventus Veneto Niveau : District
J'étais à St-Symphorien pour le match contre Lyon et Krivets m'avait effectivement fait très bonne impression
Jaune Lemon Niveau : Loisir
Présent à SS également pour Metz-OL (on était nombreux apparemment), il a crevé l'écran! je pensais en entendre plus sur lui à l'issue du match... Le mec était arrivé moins d'une semaine avant (3 jours il me semble) donc il ne connaît personne, et c'est déjà le patron sur le terrain! tout le monde le cherchait, il était partout, précis, rapide, toujours propre, toujours les bons choix, une seule perte de balle à ma connaissance, et il en voulait! Il a vraiment envoyé du pâté le Sergueï! ça promet pour la suite et tous les messins peuvent s'en réjouir.
Le mec il envoie quand-même bouler les poules de LDC pour venir à Metz.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
150 9