Krasic et l'amour Juve

Modififié
0 0
Milos Krasic se dévoile. Il ne l'avait encore jamais fait depuis son arrivée en Italie, cet été. Tour à tour traité de « juste un Serbe » ou de « simulateur » , Krasic demeure néanmoins l'une des belles surprises de la nouvelle Juventus. A Turin, son maillot est plus vendu que celui de Del Piero. C'est dire.



Dans une interview au Corriere dello Sport, l'ailier a parlé de son enfance, de ses idoles et de ses rêves de gosse. Séquence émotion.

« Quand j'avais onze ans, la Juve devint l'équipe de Vladimir Jugovic, le joueur serbe qui a gagné le plus de trophées dans sa carrière. Pour nous, gamins, c'était une idole. La Juve est entrée dans mon cœur, ce fut aussi l'équipe de Mirkovic et de Kovacevic, des références pour moi » a-t-il raconté, en bon patriote.



Accosté par les dirigeants de la Juve avant le début du Mondial 2010, Krasic admet qu'un rêve s'est alors réalisé. Même si les sirènes de l'Inter Milan ont failli le déstabiliser. « Quand j'ai été mis au courant de l'intérêt de la Juve, j'ai décidé que je n'écouterais pas d'autres propositions. Pourtant, Stankovic m'a proposé de venir à l'Inter. Mais il m'a surtout aidé à comprendre l'importance du championnat italien » a-t-il expliqué.



La Juventus affrontera dimanche la Sampdoria. Une équipe qui ne ferait pas rêver Krasic : il n'y a pas de Serbes.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rod Fanni, DJ dans l'âme
0 0