Kozak présente ses excuses

0 0
Libor Kozak est un bon gars.



A la fin du match face au Milan AC (0-0), au cours duquel joueur de la Lazio a envoyé deux joueurs milanais à l'hôpital, on aurait pourtant pu penser l'inverse. Mais dès la fin de la rencontre, le jeune Tchèque de 21 ans a culpabilisé, notamment pour le coup de genou involontaire qui a mis KO Nicola Legrottaglie.



Après une nuit à repenser au choc, Kozak a immédiatement passé un coup de fil à son souffre-douleur, encore en observation à l'hôpital de Milan. L'attaquant laziale s'est mille fois excusé, en jurant ne pas avoir fait exprès. Legrotaglie, pas rancunier, l'a rassuré : «  Ne t'inquiète pas, ce sont des choses qui arrivent, il ne faut pas que cela t'inquiète. Par chance, je vais bien et c'est finalement ça qui compte » lui a répondu l'ancien Turinois, comme le rapporte la Gazzetta dello Sport.


Défendu par son entraîneur ( «  il ne ferait pas de mal à une mouche » ) et désormais pardonné par sa victime, Kozak va pouvoir dormir tranquille. Jusqu'à sa prochaine apparition sur le ring.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La souffrance de Garrone
0 0