1. //
  2. // Gr. A
  3. // France-Suisse (0-0)

Koscielny-Rami, la rustine n'a pas lâché

On attendait la Suisse comme un premier vrai test pour la charnière Koscielny-Rami. On est bon pour attendre les huitièmes, car les attaquants de la Nati n'ont clairement pas produit assez pour pousser le duo français dans ses retranchements.

Modififié
2k 32
Il faudra encore attendre pour savoir ce que vaut la défense centrale de Didier Deschamps. Pour son cinquième match consécutif, celle-ci n'a pas failli contre la Suisse, et assuré un clean sheet qui satisfera le sélectionneur. Mais force est de constater que le test grandeur nature que l'on pouvait attendre n'a pas eu lieu. On retiendra que la France a eu les meilleures occasions, par Paul Pogba ou Dimitri Payet, ce qui a priori veut dire que nos défenseurs ne se sont pas troués. On retiendra aussi qu'ils ont pris peu de risques dans la relance, Cabaye se chargeant de temps à autre du jeu long. Mais plus inquiétant, Laurent Koscielny comme Adil Rami ressortent de ce troisième match de poules avec un carton évitable. Un signe qui ne trompe pas : si l'attelage a tenu le choc, il est encore loin d'être impérial. Si on peut attendre qu'il le soit d'ici la fin du tournoi.

Rami, star de MMA


La première toile du match est à l'actif de l'attaque française, qui ne procède pas au coup d'envoi avec le bon timing. Pour ce qui est de la charnière, cette première période n'est pas des plus éprouvantes. Koscielny est le premier à se frotter à la pépite annoncée Breel Embolo, puis Rami s'en sort sur un pressing de la Nati qui semble l'avoir ciblé comme maillon faible. Pour le reste, pas grand-chose, à part une énorme frayeur sur corner durant lequel Koscielny colle Embolo, mais Rami arrive en retard en tentant d'intercepter la remise de la tête de Schär. Plus de peur que de mal pour une équipe de France qui se dégage (8e) et se procure les meilleures occasions par Paul Pogba, qui cadre deux fois et touche un bois. Pour nos centraux, le moment fort du premier acte se joue en attaque avec Koscielny qui prend le ballon de la tête sur corner, mais Schär repousse devant son but. Dans la foulée, Rami sort un high kick de toute beauté sur Mehmedi. En taekwondo, c'est deux points, voire un K.O. si l'adversaire est un peu douillet. En football en revanche, c'est carton jaune (25e). Heureusement, le reste de la première période se termine sans autre coup d'éclat que des centres suisses bien coupés par une charnière finalement peu mise en danger et compensée par les retours de Yohan Cabaye quand c'était le cas.


Koscielny éteint Embolo


Le début du second acte est marqué par un temps fort de la Nati, qui occupe le camp français, tient le ballon et s'offre quelques situations chaudes. Mais Koscielny (47e), puis Rami (57e) interviennent chacun leur tour pour écarter la pression. Sans prendre le moindre risque dans la relance cependant. Plus que nos centraux, c'est Patrice Évra qui semble en difficulté quand il ajuste mal une passe qui amène à un début de contre (69e). À un quart d'heure de la fin, Mehmedi tente de prendre sa revanche sur Rami, mais franchement, son tampon est bien moins spectaculaire, avantage au Français. Puis c'est au tour de Koscielny de valider sa première victoire du soir avec la sortie d'Embolo deux minutes plus tard, éteint en seconde période par le Gunner. Ce dernier prend tout de même un jaune très stupide quelques minutes plus tard pour une intervention vide de maîtrise sur Lichsteiner, roublard aussi (83e). Deux jaunes pour la charnière dans un match pas spécialement dingue, ce n'est pas très rassurant. Contrairement au sprint de Moussa Sissoko qui, dans le dernier quart d'heure, améliore son meilleur temps de la saison et s'affirme comme un rival crédible pour Usain Bolt à Rio. La dernière situation chaude se produit finalement dans les arrêts de jeu avec un Blerim Dzemaïli qui plonge dans la surface à la suite d'un accrochage de maillot avec Bacary Sagna. Pour le binôme Koscielny-Rami, une nouvelle étape est franchie. En attendant les vrais matchs qui comptent à partir des huitièmes.

Par Nicolas Jucha, à Lille
Modifié

Dans cet article

spacieux_rituel Niveau : DHR
Lloris a pas eu un arrêt à faire en 3 matchs limite...
Sissoko vient de gagner sa place de titulaire. Il faut le mettre latéral droit à la place de Sagna.
Note : 2
moi qui crachait sans vergogne sur Rami avant l'Euro je retourne volontiers ma veste, il est solide, bien bourrin et marrant.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Rami ne sait pas sortir un ballon proprement. Ses degagements sont tres sale. C est très inquiétant pour la suite. Surtout si en face ca vient mettre un pressing.
Note : 1
Beaucoup s'inquiétaient de la défense centrale mais le vrai bordel c'est le milieu! Rami et Kos ont été bons jusqu'à présent, le premier étant la vraie bonne surprise. J'avais des doutes mais j'avoue que pour l'instant il est quasi nickel.
Barton_fink Niveau : DHR
Note : 2
Pouvu que Puma ne produise pas de capotes
Je n'aime pas trop les bouleversements tactiques en cours de compétition. Mais est ce qu'il ne faudrait pas tenter un 3-5-2 avec Kante en libero de défense
Note : 2
A souligner outre leur solidité derrière qu'il ont été un peu plus couillu dans la relance ce match ci ce qui fait un bien fou. Une des clés pour l'équipe sera leur capacité à assumer une partie de la relance francaise ce qu'ils ont totalement refusé aux deux premiers matchs.
Bref ca fait plaisir
Lucho Gonzes à l'aise Niveau : DHR
Message posté par Barton_fink
Pouvu que Puma ne produise pas de capotes


on a la vanne de la soirée. mon +1 ne marche pas . dommage
BadMotherFucker Niveau : Loisir
Message posté par ozymandias
Je n'aime pas trop les bouleversements tactiques en cours de compétition. Mais est ce qu'il ne faudrait pas tenter un 3-5-2 avec Kante en libero de défense


Laurent Blanc,c'est toi ?!
vinceletah Niveau : CFA
Message posté par ozymandias
Je n'aime pas trop les bouleversements tactiques en cours de compétition. Mais est ce qu'il ne faudrait pas tenter un 3-5-2 avec Kante en libero de défense


Ouai ca fait 6 ans qu'on joue en 4-3-3, maintenant que les matchs a elimination directe arrive, c'est le moment de tester de nouveaux schemas!
Johnny Decker Niveau : DHR
Note : 3
Il n'y a que moi qui voit une faute de Lichtsteiner sur le carton de Koscielny ?
Note : 1
Message posté par Iceman
Beaucoup s'inquiétaient de la défense centrale mais le vrai bordel c'est le milieu! Rami et Kos ont été bons jusqu'à présent, le premier étant la vraie bonne surprise. J'avais des doutes mais j'avoue que pour l'instant il est quasi nickel.


Ils n'ont pas eu un boulot monstre non plus.
Mais il faut avouer que Rami s'est très bien repris après deux matches hésitants et s'affirme comme un défenseur solide, même s'il se troue, Koscielny est là pour rattraper. Et c'est bien ça qui compte, que la paire (voire le trio avec Lloris) fonctionne!
Message posté par Johnny Decker
Il n'y a que moi qui voit une faute de Lichtsteiner sur le carton de Koscielny ?


C'est pas évident, Koscielny bloque et fait obstruction, et je pense que c'est ça que l'arbitre a voulu sanctionner. Mais ça reste très sévère.
Message posté par spacieux_rituel
Lloris a pas eu un arrêt à faire en 3 matchs limite...


Il nous sauve d'une ouverture du score roumaine dans les 3 premières minutes de l'Euro qui aurait bien fait tache quand même

Pour ce qui est de Koscielny il a bouffé Embolo hier soir

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 32