En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Newcastle

Koscielny et Giroud, on s’était dit rendez-vous dans trois ans

C’est l’histoire de deux parcours sensiblement différents. Barrés respectivement dans leur club formateur, Laurent Koscielny et Olivier Giroud ont saisi leur chance à Tours. Trois ans après leur saison commune en Ligue 2, les deux amis se sont retrouvés à Arsenal. Et sont devenus, aujourd’hui, des éléments incontournables de la formation londonienne, ainsi que des joueurs importants de l’équipe de France.

Modififié
Dans la moiteur d’une nuit aux contours ordinaires pour la plupart des acteurs, lui affiche un sourire sincère. Difficilement dissimulable, tout comme cette fierté qui l’habite. Ce 11 novembre 2011, Olivier Giroud vient d’honorer sa première sélection avec les Bleus lors d’un match amical contre les États-Unis (1-0), au Stade de France. Puisque les belles histoires sont toujours bien écrites, l’attaquant l’a fêtée aux côtés de Laurent Koscielny, qui étrennait là aussi le maillot tricolore. Un accomplissement conjugué au pluriel pour deux hommes qui, trois ans plus tôt, faisaient l’apprentissage du haut niveau à Tours, en Ligue 2.

« C'est effectivement assez incroyable de se retrouver là, tous les deux, en équipe de France, après notre saison vécue ensemble à Tours, se réjouissait, enjoué, celui qui totalise désormais quarante-cinq apparitions internationales. Avec Laurent, on a d'ailleurs discuté avant le match, et c'est un peu comme si on s'était donné rendez-vous trois ans après Tours. Jamais je n'aurais pu croire à une telle issue. » Peu, à vrai dire, auraient pu prédire une telle trajectoire aux actuels Gunners. Sauf, peut-être, ceux qui les côtoyaient à l’époque. « Il n’y a pas de secret. S’ils sont arrivés où ils sont désormais, c’est parce qu’ils n’ont fait que bosser » , pose en préambule Daniel Sanchez, leur ancien coach en Indre-et-Loire. Retour sur une période lointaine, mais charnière dans la carrière des deux Frenchies.

Galère commune à Guingamp et Grenoble

Les destinées d’Olivier Giroud et Laurent Koscielny s’entremêlent encore aujourd’hui, mais étonnent aussi par leurs esquisses similaires. Car avant d’évoluer ensemble à Tours, chacun a connu des débuts compliqués avec son club formateur. En trois années passées à Guingamp (2004-2007), Koscielny, qui évoluait principalement en tant que latéral droit, ne se voit accorder qu'un temps de jeu famélique : seulement quarante et une rencontres au total en Ligue 2. Barré par la concurrence et jamais mis dans de bonnes dispositions, le défenseur quitte sans regret l’En Avant : « Je désirais avoir plus de temps de jeu, pour m'aguerrir, et accumuler de l'expérience. » Max Marty, alors manager général de Tours, flaire la belle affaire à l’été 2006 après avoir été séduit par les promesses entrevues par le joueur. « L’année où Tours est monté en Ligue 2 (2006-2007, ndlr), j’étais arrivé faire un audit et j’étais allé voir un match lors duquel il avait joué latéral durant une vingtaine de minutes en fin de match, se rappelle le directeur sportif du club de Grenoble. C’est après ce match que j’ai réussi à convaincre Daniel de le recentrer en défense centrale. Comme il était jeune et rapide, on l’avait mis sur un côté comme beaucoup d’autres joueurs. Mais on oublie de les regarder dans leur évolution. Laurent, c’était un coup de cœur. »

À l’instar du natif de Tulle, Giroud n’a pas eu l’occasion de pleinement s’exprimer à Grenoble. Peu en vue durant deux saisons avec seulement vingt-trois apparitions en seconde division (2005-2007), il perd toute chance de s’imposer avec l’arrivée de Mécha Baždarević, à l’aube de l’exercice suivant. Pétri de certitudes, l’entraîneur bosnien assénera à l’attaquant un jugement pour le moins péremptoire. « Il m'avait dit exactement : "Tu n'as pas le niveau pour jouer en L2, encore moins en L1 !" Peut-être qu'à l'époque, je n'étais pas assez bien exploité, pas suffisamment mis en confiance. Sur le coup, ça fait mal » , confiera-t-il des années plus tard. Prêté à Istres, l’enfant de Chambéry termine cinquième meilleur buteur de Ligue 2 avec quatorze pions claqués. Suffisant pour taper dans l’œil de Max Marty, qui l’avait déjà vu à l’œuvre lors de son premier mandat au GF 38 avant de rejoindre le club tourangeau : « Olivier était déjà un espoir du club. Comme c’est un garçon qui est originaire de la région, que c'est un garçon du club, on ne le regarde pas avec les mêmes yeux. Des étrangers sont arrivés à la tête du club (la société japonaise Index Corporation est actionnaire majoritaire en 2004, ndlr), et Mécha Baždarević en était le coach. Il avait à l’époque des objectifs importants et il n’a pas souhaité prendre de risques, à tort à mon sens. J’ai bataillé pour avoir Olivier à Tours. » Et comme pour Koscielny, il ne va pas le regretter.

Découverte du haut niveau

Laurent Koscielny culmine à vingt et une piges lorsqu’il débarque à Tours en National, en 2007. Olivier Giroud et ses vingt-deux ans débarquent une année plus tard dans la foulée de la montée du club en Ligue 2. Et, encore une fois, les compères de Londres présentent des caractéristiques semblables. À savoir des qualités brutes et réelles. « Le premier souvenir que j’ai, c’est Lolo lors du premier entraînement, confie Gaëtan Bong, actuel milieu de terrain de Brighton & Hove Albion et qui a fréquenté les deux hommes lors de leur unique exercice commun à Tours (2008-2009). J’ai vu tout de suite qu’il avait cette qualité d’anticipation et cette intelligence de jeu. C’est rare, très peu de joueurs présentent de telles qualités. Puis il était propre techniquement. Après l’entraînement, mon père m’a appelé pour me demander comment c’était. Je lui avais confié qu’on avait un défenseur très très fort. C’est vraiment la personne qui m’a le plus marqué. » Impression prometteuse également partagée concernant l’attaquant formé en Isère : « Avant que la saison ne démarre, j’étais encore avec Metz et je l’avais affronté alors qu’il jouait pour Grenoble. À la fin du match, je suis allé voir Sébastien Bassong et je lui ai dit que l’attaquant évoluant en face était super bon. Grâce à sa grande taille, Olive n’hésitait pas à disputer les duels aériens. Surtout, ce qui m’avait marqué, c’était sa capacité à enchaîner rapidement alors qu’il était grand. Quand je l’ai retrouvé à Tours, je lui ai dit que peu d’attaquants comme lui nous ont autant cassé la tête. »

Si le potentiel des deux jeunes bonhommes ne souffre aucune contestation, il demande encore à être peaufiné. Mais, aussi, correctement aiguillé. C’est ainsi le rôle qu’a tenu leur entraîneur Daniel Sanchez. « Au début, Koscielny considérait en tant que défenseur que son rôle était essentiellement de défendre. C’est tout. Mais je lui disais que son rôle était aussi offensif. Souvent, notre jeu faisait qu’on repartait de derrière, et le rôle des défenseurs centraux était primordial quand on voulait avoir la possession du ballon, explique en détail l’ex-coach de Valenciennes. Il avait l’habitude d’user de longs ballons, souvent approximatifs d’ailleurs. Quand on souhaitait jouer au sol et ressortir, il ne savait pas trop le faire au départ. On a énormément travaillé dessus. Il avait également tendance à se jeter. Je lui répétais toujours qu’il ne pouvait pas gagner tous les ballons, qu’il ne pouvait pas tous les anticiper et que son rôle était de ne pas être éliminé. Il a fallu travailler tactiquement avec lui en l’intégrant à une défense. »

Étape décisive vers les sommets

Un apprentissage, une exigence du haut niveau que Giroud a dû lui aussi appréhender : « J’estimais qu’il fallait organiser son jeu, notamment ses déplacements. Il avait tendance à se déplacer un peu partout, de droite à gauche. Il était à la fois partout et nulle part. Il était nécessaire qu’il se positionne beaucoup mieux. Comme il était attaquant, il devait être bien plus présent dans la surface. Je tenais à ce qu’il ait cette présence devant le but. Ç’a été le plus gros du travail, lui faire comprendre ce qu’il se passait devant le but. La vérité était là pour un joueur comme lui. » Des conseils avisés que les deux amis proches ont su appliquer avec brio par la suite. Figurant parmi les meilleurs défenseurs de L2, Koscielny file à Lorient en 2009 où, sous Christian Gourcuff, il n’a besoin que d’une saison pour se révéler et susciter l’intérêt d’Arsenal. Meilleur buteur de seconde division pour sa dernière saison à Tours, Giroud, lui, opte pour les faveurs de Montpellier, club avec lequel il claque 33 buts en deux cuvées de L1 et remporte le titre de champion de France. Assez pour faire succomber Arsène Wenger en 2012. Deux ascensions fulgurantes, deux belles réussites qui vaudront quelques années plus tard à Giroud cette déclaration, sorte d’aphorisme tiré de leur histoire commune : « On est conscients de notre parcours atypique. Ça prouve qu'avec de l'abnégation, du travail et un soupçon de talent, on peut y arriver. »

Propos de Daniel Sanchez, Max Marty et Gaëtan Bong recueillis par RD


Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 52 minutes Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 4
il y a 3 heures Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 16 Hier à 15:23 Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:58 Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3 Hier à 10:42 La roulette insolente de JK Augustin 33 Hier à 09:01 À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57