Koscielny au chevet des accordéons

Modififié
22 14
À Tulle, Laurent Koscielny est un enfant du village. Et le défenseur d'Arsenal n'aime pas voir les traditions de sa chère et tendre Corrèze s'envoler à cause de problèmes financiers. Ainsi, Lolo va participer à l'offre de reprise de la fabrique d'accordéons Maugein aux côtés de Frédéric Gervozon, PDG des compotes Andros. Le coût du sauvetage pour les deux investisseurs est estimé à environ 600 000 euros.

D'après le site de France Info, un homme est à l'origine du rassemblement des personnalités corréziennes : Bernard Combes, maire de Tulle et conseiller spécial de François Hollande. L'homme aurait évoqué la situation délicate du fabricant d'accordéon avec l'international français, qui a vu le jour dans la clinique de la commune. Sa reprise partielle du capital devrait permettre aux vingt salariés de l'entreprise de conserver leur emploi.

Et tout ça sans l'aide de Jacques Chirac. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nastyprod Niveau : DHR
Je m'attendais a un article sur les roumains, un peu décu..
Joseph Marx Niveau : Loisir
Koscielny à l'accordéon, M'Baye Niang au violon, Brandao à la viole de gambe et Lilian Thuram, batteur.

Il manque Payet, la trompette et Giroud à la flûte (de peau), Ribéry et Benzema au triangle. Gignac à la guitare.
Message posté par Joseph Marx
Koscielny à l'accordéon, M'Baye Niang au violon, Brandao à la viole de gambe et Lilian Thuram, batteur.

Il manque Payet, la trompette et Giroud à la flûte (de peau), Ribéry et Benzema au triangle. Gignac à la guitare.


Brandao, je le voyais plus au Sainté moi.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
22 14