En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Quarts
  3. // Pays de Galles-Belgique

Kompany : « Notre équipe est sur un nuage en ce moment »

Modififié
La Belgique affronte son destin ce vendredi soir à Lille.

Les Diables rouges ne se sont plus qualifiés pour le dernier carré d’une grande compétition internationale depuis leur demi-finale au Mondial 86 au Mexique. Et avant d’affronter le pays de Galles au stade Pierre-Mauroy de Lille en quart de finale, les joueurs belges ont pu compter sur le soutien de leur habituel capitaine Vincent Kompany, blessé pour la compétition, qui s’est exprimé pour la BBC avant la rencontre : « Notre équipe est sur un nuage en ce moment et nos joueurs ont toutes les raisons d'être confiants quant à leur performance et leur possibilité d'aller loin dans ce tournoi. Les Gallois n'ont pas eu besoin d'étudier beaucoup de vidéos de notre équipe, ils nous connaissent si bien. Et nous les connaissons bien aussi. Nos matchs contre eux en qualification de l'Euro étaient très serrés et la dernière équipe qui a commis une erreur, c'était nous. Mais on apprend de nos erreurs. Dans ce sens, je pense et j'espère que nous avons cette fois l'avantage. »


L’enjeu est cette fois-ci bien différent. MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 20 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8