Kody : « Marc Wilmots, c’est un bon blagueur »

À la veille de la Coupe du monde, il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas voir en la Belgique un dangereux outsider. Admiré par Stromae et membre fondateur du collectif King Of Comedy Show, Kody fait en tout cas partie de ceux qui y croient fortement. En attendant son deuxième spectacle prévu à la rentrée, ce Belge d’origine congolaise nous parle donc de ses attentes, de Januzaj et du football africain.

0 7
Tu te sens concerné par la Coupe du monde qui approche ?
Oui, parce que c’est un événement important et fédérateur. Plus que ça, c’est une fête, un véritable rassemblement. À chaque Coupe du monde, je suis donc toujours très attentif à ce qui se passe. D’autant plus que ça correspond toujours à des moments spéciaux, à des souvenirs.

Quels souvenirs en particulier ?
Je vais peut-être paraître un peu lèche-cul, mais la finale de 1998 était vraiment un truc de dingue. Je suivais l’équipe de France depuis un moment, mais je ne l’avais jamais vue aussi belle, avec autant d’envie, de mixité et d’énergie. D’ailleurs, ça a porté tout le pays ! Après, il y a aussi le but de la main de Maradona. Ce genre d’événements a considérablement participé à mon apprentissage du foot.

Et d’un point de vue plus personnel ?
En fait, la Coupe du monde tombait toujours pendant la période des examens. Il fallait donc toujours s’organiser pour étudier. Comme beaucoup d’étudiants, je me suis donc toujours confronté à cette question : « Qu’est-ce que je pourrais faire avant de m’y mettre ? » Et là, c’est le piège : tu regardes un match, puis deux, et c’est déjà trop tard pour les révisions (rires). C’était l’horreur !

Inutile de te demander si tu vas supporter la Belgique.
Bien sûr, c’est d’ailleurs une motivation supplémentaire pour regarder cette Coupe du monde. Cette équipe est très prometteuse !

Tu penses qu’elle peut gagner ou c’est simplement un bon outsider ?
C’est un bon outsider. Individuellement, il y a beaucoup de talents, mais il faut réussir à rendre tout ça cohérent, à faire passer le collectif avant tout. On a vu dans les matchs de qualification que c’était parfois difficile de ce côté-là. D’autant que notre poule n’est pas forcément évidente. C’est jouable, mais il faut se méfier. Contrairement à la France qui est dans une poule relativement facile, même si on n’est jamais sûr de rien avec cette équipe. De toute manière, tant qu’ils sortent du bus, ce sera déjà mieux qu’en 2010 (rires).

La sélection d’Adnan Januzaj, c’est une bonne nouvelle, non ?
Oui, c’est une super nouvelle. Mais, comme je le disais, on a plein de talents qui sont au top dans leur championnat. Que ce soit Hazard, Kompany ou Januzaj, on a vraiment de quoi être fier. Mais il faut qu’ils soient au top tous ensemble. Que ça ne fasse pas comme à l’époque, où on nationalisait vite fait des joueurs prometteurs, types Luis Oliveira et Josip Weber, dans le but d’être performant, mais sans parvenir à créer un vrai collectif.

Ça ne t’énerve pas qu’il y ait peu de joueurs de la sélection évoluant au sein de la Jupiler League ?
Non, au contraire. C’est une fierté de les voir porter les couleurs de la Belgique. Et j’insiste sur les couleurs, qui représentent la mixité de notre pays. Tous ces joueurs montrent qu’il y a du talent en Belgique et en donnent une image sympa. Ça attire les regards des autres pays. Il y a bien sûr encore du travail à effectuer sur la formation, où l’on est moins développé qu’en France ou en Espagne, mais on s’en sort plutôt bien.

Quel joueur te semble le plus comique au sein de la sélection ?
Certainement pas Kompany, mais peut-être Hazard. Il me semble qu’il peut faire pas mal le con quand il veut. Sinon, c’est certainement Marc Wilmots, le sélectionneur. C’est un bon blagueur, il a toujours un petit mot avec un air pince-sans-rire. L’ancienne époque, en quelque sorte.

Et, plus largement, de la Coupe du monde ?
Peut-être Ronaldo, mais principalement pour son charisme. Et puis il faut avouer que son comportement peut-être très drôle parfois.

De ton côté, comment est née ta passion pour le foot ?
En fait, j’y jouais beaucoup étant petit, comme tous les Congolais d’origine. Même si je ne rêvais pas d’être un jour professionnel parce que j’étais petit et asthmatique, j’étais tout de même persuadé d’être un grand joueur. Étant gaucher, je me croyais supérieur à tout le monde (rires). Je me souviens que je jouais en permanence lorsque j’allais en vacances chez ma grand-mère à Kinshasa. Là-bas, c’est presque un réflexe naturel de jouer au foot dans la rue. Moi, j’avais la chance d’avoir un peu plus de moyens, donc j’avais un vrai ballon, contrairement aux Congolais qui jouaient pieds nus avec un ballon qu’ils venaient de fabriquer. Quand tu vois ça, ça te fait relativiser sur les chances de chacun dans la vie.

Leur rapport au foot est différent des Belges ou des Français ?
Oui, parce que le foot représente un espoir là-bas. C’est souvent le cas dans les pays où la situation politique et économique est moins avantagée. La population se repose davantage sur ce qui est de l’ordre du divertissement, comme la musique ou le foot. Mais c’est vrai pour tous les pays du monde : les personnes qui s’abonnent à un club et qui dépensent beaucoup d’argent là-dedans ne sont pas forcément les plus riches. Mais c’est vrai aussi que dans les pays un peu moins développés comme le Congo, on joue rapidement dans la rue et on rêve de ces joueurs qui ont réussi à percer en Europe. Non seulement ça rassemble, mais ça fait aussi penser à un avenir meilleur.

Aujourd’hui, le foot occupe-t-il beaucoup de ton temps ?
À vrai dire, je suis un peu moins l’actualité. Mais ça reviendra. Dans ma famille, on est hyper fans. Mon petit frère, par exemple, joue dans un club en Belgique et est en stage actuellement dans une rédaction télé spécialisée dans le foot. Quant à mes oncles, ils m’ont même joué pour la sélection zaïroise.

Pour finir, le King Of Comedy Show, c’est un peu ta dream team perso, non ?
C’est mon équipe, en effet ! Que ce soit avec la production ou avec les autres humoristes, on a tous démarrés ensemble. C’est donc comme une équipe de foot : on connaît tous nos réflexes et on peut avancer les yeux fermés.


Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
ouiouicestmoi Niveau : District
tout mziiii cet article
J'suis belge mais j'ai jamais entendu parler de ce mec..
Le mec tient absolument à placer le Congo dans chaque phrase ^^

"Des différences entre la france et la belgique? - oui, mais au congo.."
C'est pas possible, vu c'est réponse j'ai du mal à croire qui soit Belge et qui s'intéresse au foot -_- ... Mais sinon le joueur le plus drôle c'est Jan Verthongen, Je vous invite à regarder les Diables au cœur qui est une mini-série de 55 min qui retrace à chaque épisode un des match de la campagne de qualification, il y a un réel focus sur les joueurs et le duo Moussa Dembele et Jan Verthongen est vraiment comique

Ah et pour ceux qui comprennent le flamand je trouve que " iedereen duivel "qui est le même type de série mais produite par la Vrt est mieux réalisée, qu'il y a encore plus de moment ou on voit les Diables et personnellement le groupe de supporter que la Vrt suit est plus sympa
nononoway Niveau : CFA
Jamais entendu parler
Si hein les gars, c'est le peye chroniqueur dans "Les Enfants de Choeur" sur Vivacité tous les dimanches avec le très bon James Deano et le crétin de Vizorek (déjà interviewé sur So Foot) !! Pour ma part, j'ai vu Cody en maître de cérémonie pour "La Nuit des Publivores" à Liège et il était pas drôle ...
Message posté par REDDEVILS
C'est pas possible, vu c'est réponse j'ai du mal à croire qui soit Belge et qui s'intéresse au foot -_- ... Mais sinon le joueur le plus drôle c'est Jan Verthongen, Je vous invite à regarder les Diables au cœur qui est une mini-série de 55 min qui retrace à chaque épisode un des match de la campagne de qualification, il y a un réel focus sur les joueurs et le duo Moussa Dembele et Jan Verthongen est vraiment comique

Ah et pour ceux qui comprennent le flamand je trouve que " iedereen duivel "qui est le même type de série mais produite par la Vrt est mieux réalisée, qu'il y a encore plus de moment ou on voit les Diables et personnellement le groupe de supporter que la Vrt suit est plus sympa


Pour info, iederen duivel est exactement la même émission, produite par Bonka Circus (la société de Kompany) mais destinée au public flamand (donc sous titre en NL).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 7