Kobe Bryant ou l’amour du soccer

Ce jeudi matin, une page de la NBA s'est tournée avec le départ à la retraite de l’un des joueurs les plus marquants de l’histoire de la ligue : Kobe Bryant. Une légende du basket qui a un amour avoué pour le foot.

Modififié
817 33
« De six à 14 ans, je jouais au football tous les jours. C’est mon sport préféré. » Une phrase que beaucoup de monde a prononcée ou entendue. La trouver dans une interview sur le site de la FIFA ? Pas anormal. Mais elle prend une tout autre tournure quand elle sort de la bouche de Kobe Bryant. Le meilleur marqueur de l’histoire des Los Angeles Lakers ne cache pas son amour pour le foot. Mais comment un joueur qui a inspiré toute une génération de basketteurs peut en réalité préférer le « soccer » ? Il faut revenir à son enfance. Fils de Joe Bryant, basketteur professionnel, il le suit au gré de ses changements de clubs en Europe. De 1984 à 1991, c’est en Italie que le daron foule les parquets, avant une pige au FC Mulhouse Basket. Le fiston a alors tout le temps de découvrir le football avec ses camarades italiens, tombant amoureux du Milan AC de Gullit, Van Basten et Baresi. « J’ai commencé comme gardien parce que j’avais des bras très longs. Par la suite, quand j’ai commencé à avoir l’habitude d’avoir un ballon dans les pieds, je jouais milieu de terrain » , avoua-t-il au Daily News. C’est depuis Reggio Emilia que le futur quintuple champion NBA verra la Squadra Azzurra finir troisième de sa Coupe du monde. Mais une fois cet interlude européen fini, le petit Kobe n’a plus trouvé assez de coéquipiers pour jouer au soccer dans son quartier de Philadelphie. C’est alors qu’il se penche exclusivement sur le basket.

Trois Coupes du monde à son actif


« Si j’avais continué à jouer, j’aurais pu devenir un des meilleurs » , avançait-il, avec sa modestie légendaire, lors d’un point presse en début de saison. Mais aujourd’hui, l’Américain est conscient de ses limites sur les terrains verts : « Quand je réussis un geste technique, ce n’est jamais fait exprès » , se justifiait-il au Los Angeles Times après un match de charité. Les stars du ballon rond n’en ont que faire, vu qu'elles sont fans de lui. De Kaká à l’équipe féminine des USA, en passant par Lukaku, elles l’ont exposé au grand jour sur les réseaux sociaux. Un trophée de MVP, deux médailles d’or olympique et 33 000 points en NBA plus tard, « Black Mamba » n’oublie pas son amour de jeunesse. Un voyage en Allemagne pour la Coupe du monde 2006, un en Afrique du Sud quatre ans plus tard, et encore un en 2014 au Brésil, le basketteur est un passionné. Le célèbre numéro 24 n'en a pas joué autant avec le maillot de Team USA Basket. Même une Coupe des confédérations est une excuse suffisante pour faire le déplacement à Salvador de Bahia.

Youtube

Toutes les occasions sont également bonnes pour chausser les crampons : en couverture d’ESPN Magazine, pendant une publicité pour Panini ou pour tirer un penalty à la mi-temps d’un amical entre Manchester United et Barcelone à Washington. C’est d’ailleurs des Blaugrana dont l’Angeleno est aujourd’hui un grand fan, n’hésitant pas à considérer Thierry Henry comme son équivalent footballistique. D’où l’air de ressemblance ? Au final, sa force aura peut-être été de tirer le meilleur des deux sports pour être aussi dominant sur les parquets. D’un point de vue technique, les réflexes du foot lui ont permis « d’avoir de très bons changements d’appuis en basket » . D'un point de vue tactique, Kobe a aussi appris du foot : « Les combinaisons du basket concernent souvent deux joueurs. En foot, trois, voire quatre joueurs sont impliqués. Ça fait la beauté de ce sport et ça m’a permis de comprendre les systèmes de Phil Jackson. » Des attaques « en triangle » qui ont permis à la franchise californienne de réaliser le triplé entre 2000 et 2002. Si David Beckham cherche des joueurs pour sa franchise, il sait à qui demander…

Par Nicolas Kohlhuber
Modifié

MYSTIKALITO Niveau : CFA2
Ce mec a un truc en plus ^^ son match à 82 points, son buzzer beater contre miami ! Il m'a bien fait rêvé KB24 !
MYSTIKALITO Niveau : CFA2
Message posté par MYSTIKALITO
Ce mec a un truc en plus ^^ son match à 82 points, son buzzer beater contre miami ! Il m'a bien fait rêvé KB24 !


rêver bien sur, putain de fonction edit
En tout cas, il a sorti le grand jeu pour son dernier match. 60 points, la victoire. J'ai pris mon pied comme rarement devant du sport à la télé.
Note : 2
Message posté par AlexMinot
En tout cas, il a sorti le grand jeu pour son dernier match. 60 points, la victoire. J'ai pris mon pied comme rarement devant du sport à la télé.


il a bouffé 50 shoots tout de même (avec un magnifique 6/21 à 3pts), égoïste du premier au dernier jours de sa carrière. C'est indiscutablement un joueur qui aura marqué son sport mais je n'aurais jamais pût me l'encadrer durant toute sa carrière.

Décidément, l'actualité de la semaine m'est agréable.
Super-Pippo Niveau : CFA2
Message posté par MYSTIKALITO
Ce mec a un truc en plus ^^ son match à 82 points, son buzzer beater contre miami ! Il m'a bien fait rêvé KB24 !


Et 81 !
Message posté par AlexMinot
En tout cas, il a sorti le grand jeu pour son dernier match. 60 points, la victoire. J'ai pris mon pied comme rarement devant du sport à la télé.


@ Alex Minot :

Je n'ai pas pu voir le match, il a vraiment réalisé une perf de taré ou c'était en mode open Bar avec zéro défense et tout pour Kobe?

Etant entendu que dans les deux cas cela n'enlève rien au spectacle et à l'émotion.
Message posté par fuzat
@ Alex Minot :

Je n'ai pas pu voir le match, il a vraiment réalisé une perf de taré ou c'était en mode open Bar avec zéro défense et tout pour Kobe?

Etant entendu que dans les deux cas cela n'enlève rien au spectacle et à l'émotion.


Du côté des Lakers, c'était tout pour Kobe, et c'est surtout en première mi-temps qu'il croque. Mais les Jazz ne semblaient pas être "open-bar". D'ailleurs, ils menaient de 15 points à la mi-temps, et encore d'une dizaine à 4-5 minutes de la fin.
Mais dans la fin de match, Kobe a tout mis ou presque, je crois qu'il enchaîne un truc genre 12 points dans les 2 dernières minutes. Un revival du Black Mamba des années 2007-2010.
Et comme troll ultime, il finit sur une passe décisive.
Il a déclaré toute ma carrière "mes coéquipiers m'ont demandés "de leur passer le ballon" et ce soir ils disaient "non non ne me passe pas la balle
Note : -1
Message posté par Niko Pathe
il a bouffé 50 shoots tout de même (avec un magnifique 6/21 à 3pts), égoïste du premier au dernier jours de sa carrière. C'est indiscutablement un joueur qui aura marqué son sport mais je n'aurais jamais pût me l'encadrer durant toute sa carrière.

Décidément, l'actualité de la semaine m'est agréable.


Tu n'auras pas pu l'encadrer parce qu'il prenait les shoot?

Ce n'était pas un joueur égoïste. Aucun franchise player ne gagne des titres seul.

Sa carrière le démontre. Les joueurs avec qui il a évolué, les coach qui l'ont drive.

Il fait parti des meilleurs clutch player - il est dans les 10 pour les 5 dernières minutes, la dernière minute et les 24 dernières secondes.

Il n'y a pas un joueur décisif qui prenne ses responsabilités et qui n'a pas un ratio parfois flippant.

Qui plus est tout dépend aussi de la capacité à récupérer et posséder le ballon, bref, raccourci à la con que de résumer Bryant à l'égoïste bouffeur de shoot.
Note : 1
Ah, je me disais que serait sofoot sans ses donneurs de leçon condescendants ?

Je ne le considère pas comme égoïste uniquement pour sa sélection douteuse de shoot. Et s'il l'avait été un peu moins, il aurait continuer à engranger des bagues avec Big Shaq !

Pour résumer :
- Monsieur débarque en NBA à Charlotte sans être passer à la fac mais Monsieur ne veut pas jouer ailleurs que dans la cité des anges alors si en plus faut se farcir un état moisi du sud, surement pas.
- Donc après son forcing, il part au Lakers contre Vlade Divac.
- A ce moment là (il n'a que 18 ans), Monsieur veut être meneur (oui, oui, le mec qui organise et distribue le jeu) donc les Lakers se sépare de Nick Van Exel (un des meilleurs buzzer beater de l’époque). - au bout de quelques mois, Monsdieur décide, tout seul, qu'il serait finalement meilleur à l'aile et bim, on trade Eddie Jones (que j'adorais) pour contenter la diva.

Tout ça en un an et en ayant à peine 18 ans, ça te place le bonhomme.

Quelques années plus tard, il y aura le départ de Shaq qui "lui faisait de l'ombre" et l'an dernier sa prolongation de contrat au max qui a totalement contraint le free agency des Lakers retardant la reconstruction d'un an ... tout ça pour que Monsieur arrose allégrement toute la saison et retarde l'éclosion des jeunes privés de ballons.

Donc, t'as bien raison d'avoir un avis mais sache que mon raccourci à la con n'a pas été développé en 2 seconde et demi ce matin dans le tram !

Néanmoins, respect pour sa carrière et je ne peux que finir en citant Lebron (que je n'apprécie pas plus, mais que je respecte tout autant) :"Love me or Hate me but at the end of the day u will RESPECT me!!"
ZizouGabor Niveau : CFA
Le Basket !
J'ai arrêté de regarder la NBA vers 2009, en même temps que le catch WWE. Du coup j'étais même pas au courant que des mecs comme Jason Kidd, Tracy McGrady, Andreï Kirilenko, Matrix Shawn Marion, Chauncey Billups, Derek Fisher ou encore Steve Nash avaient pris leurs retraites.

Et donc, je regarde les stats de cette saison et je vois que les Golden State Warriors ont battu le record de victoires des Chicago Bulls de 96 en saison régulière, chapeau les gars !
Et j'ai vu aussi que les Lakers ont fini dernier de la conférence Ouest, comment c'est possible ?
Ce qui est fort avec Kobe, c'est qu'il n'a jamais laissé indifférent ceux qui suivent le basket.
Soit tu l'adores.
Soit tu adores le détester.
Et puis deuxième meilleur passeur des lakers, sachant que le premier c est Magic, ça reste honnête
Et enfin, niveau shoot tentés, MJ et Kobe, c est casi similaire même si Jordan a été plus adroit, pourtant on entend moins cette critique vis à vis de Jordan (peut être qu il ne laissait pas la même impression sur ses matchs)
ZizouGabor Niveau : CFA
Note : 1
Merci Niko Pathe, ça me donne un élément de réponse sur la situation des Lakers.
Message posté par ZizouGabor
Le Basket !
Et j'ai vu aussi que les Lakers ont fini dernier de la conférence Ouest, comment c'est possible ?


La masse salariale a été englouti pour un vétéran qui n'a plus les jambes pour rester le franchise player même s'il a eu une magnifique carrière. Il y a aussi que le coach est une pipe et que les jeunes n'ont pas eu beaucoup de ballons pour pouvoir se développer convenablement.
Dans une conférence ouest ultra compétitive, c'est rédhibitoire.

Mais l'an prochain, avec la retraite de Kobe et l'augmentation du salry cap, ils ont une sacré marge en vue de la free agency.
Note : 1
Même si je suis fan des C's, je dois reconnaître que c'est une putain de légende. Il nous aura fait mal le bougre. Ton siège t'attend au Hall of fame.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
817 33