1. //
  2. // 14e journée
  3. // Borussia Dortmund/Hoffenheim

Klopp l'insubmersible

Théoriquement candidat au titre, le Borussia Dortmund se retrouve bon dernier de Bundesliga. Une situation incompréhensible qui aurait coûté sa tête à n'importe quel entraîneur. Pourtant, Jürgen Klopp est toujours là, à braver les éléments.

Modififié
9 108
Les chiffres sont terribles. Après 13 journées de Bundesliga, le BVB présente un bilan famélique : 3 victoires, deux nuls et huit défaites pour 11 ridicules points, 14 buts inscrits, 21 encaissés. Très très loin, à des années-lumière même, du Bayern, de ses 10 victoires et trois nuls, et de son +29. Un Bayern que le BVB a battu en Supercoupe d'Allemagne à la mi-août. Un 2-0 propre, net et sans bavure. À l'époque, le titre paraissait jouable. Du moins, le duel s'annonçait passionnant. Si Lewandowski, comme Götze avant lui, avait changé de bord, le BVB avait mis le paquet pour le remplacer et se construire un banc. Mais finalement, rien. Même en Ligue des champions, longtemps échappatoire au morne quotidien, les Schwarzgelben sont apparus complètement vidés d'énergie, d'envie, de substance contre Arsenal, avec une logique défaite 2-0 à la clef. Thomas Müller lui-même est sous le choc : « Personne ne s'attendait à cela. Si vous regardez la situation de l'extérieur, vous êtes sans voix. Au début, on les voyait se débattre, mais ils s'en sortaient quand même, mais maintenant, on espère pour eux qu'ils prennent chaque point. C'est important pour le football allemand » , a-t-il commenté au micro de Sky Sport. Mais comment donc cette équipe si belle, si forte dans l'absolu, finaliste de la C1 il n'y a pas si longtemps de cela, a pu tomber aussi bas ? Lundi soir, Jürgen Klopp participait à une conférence à Francfort sur le thème Motivation et gestion – Titre, thèses, buts. Et a répondu à cette question : « Je n'aurais jamais imaginé que ce soit aussi difficile un jour. Mais depuis deux-trois semaines, ça ne m'étonne plus. Les raisons sont simples : beaucoup de blessures et tellement de buts encaissés, c'est d'un ridicule sans égal » .

Avec le temps, va, tout s'en va


Généralement, dans ce genre de situation, c'est l'entraîneur-fusible qui saute. Cela pourrait paraître d'autant plus logique à Dortmund, équipe électrique s'il en est. Mais Klopp n'est pas un fusible, c'est une centrale nucléaire. Il suffit pour le comprendre de le voir courir comme un fou sur le bord du terrain, bondir au moment des buts, hurler sa rage sur les malheureux arbitres. Et une centrale, à moins d'un tsunami, ça ne bouge pas : « Je ne suis pas quelqu'un qui démissionne. Avec moi, c'est tout ou rien. Tant que Dortmund veut que je reste, je ferai tout ce qui est en mon possible. Je suis un battant. Je suis un meilleur entraîneur qu'en 2012, malheureusement, ça ne se voit pas au classement. » Il s'avère que Dortmund veut justement qu'il reste. Hans-Joachim Watzke, le directeur général, lui a de multiples fois témoigné son soutien. Pour lui, « le poison qui nous fait penser que tout va s'arranger tout seul doit finir par sortir de nos têtes, de toutes nos têtes » . Et pour la marche à suivre, il recommande « du sang, de la sueur et des larmes » . Klopp ne servira pas d'excuse. Parce qu'à Dortmund, on n'a pas la mémoire courte. Parce que Jürgen est là depuis trop longtemps - six ans déjà. À l'époque, sous Thomas Doll, le BVB venait de finir 13e. Klopp a, lui, fait 6e, 5e, puis deux titres, puis second.

Et maintenant, que vais-je faire ?


Klopp n'est pas devenu un mauvais entraîneur du jour au lendemain, tout comme ses joueurs ne sont pas devenus des chèvres incapables de mettre un pied devant l'autre. Il s'est longtemps battu contre la relégation à Mayence et comme il le dit lui-même, il sait « comment penser lorsqu'on se bat pour le maintien » . Alors ce vendredi, c'est Hoffenheim qui se présente au Westfalenstadion. Un « point culminant » pour Klopp, prêt à tout donner : « Je veux changer cette situation avec tout ce que j'ai à ma disposition. Je suis toujours convaincu du fait que notre travail est bon. Il semble juste qu'il ait porté ses fruits plus rapidement par le passé. Nous ne sommes pas devenus un peu idiots en une nuit, soudainement incapables de savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas » . Pour les supporters, il faut seulement attendre et faire confiance. Boire de la bière. Chanter très fort. Et comme l'a dit Klopp, « celui qui n'aime que le succès devrait devenir fan du Bayern. Avec ça, il devrait être content » . Dortmund, club de hype s'il en est, est un club qui souffre. Et il n'y a rien de plus beau que la souffrance.


Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Du sang, de la sueur et des larmes".

Un allemand qui parle en connaissance de cause.
"Et il n'y a rien de plus beau que la souffrance"

Je trouve ça d'une connerie...
14 buts inscrits en 13 journées, mais aussi 10 poteaux/barres (contre 0 pour leurs adversaires), un ratio à faire pâlir d'envie un Toulalan.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
"Dortmund, club de hype s'il en est"

Euh, elle est où la hype avec Dortmund ? Un peu de respect quand même !
- Club le plus bandant à regarder jouer ! Pas ultra subjectif j'avoue, mais j'ai tellement kiffé les regarder, et ce 1/4 Dortmund-Malaga des familles
- Dernier de Buli + meilleur affluence européenne!
- la liste est longue, mais c'est vendredi aprème, zzzz
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
*objectif

désolé :(
Je pense surtout que l'on a sous-estimé l'apport énorme de Lewandowski au BVB, + que Kagawa ou Gotze, il était LE joueur capable de faire la différence entre un match nul et une victoire, et ça, il n'y en a très peu sur le marché. Immobile n'a qu'une seule grande saison dans une élite et doit s'adapter à la BuLi, par contre Ramos ça me déçoit un peu pour le moment, lui l'habitué du championnat allemand, mais bon on ne va pas leur jeter la pierre individuellement, c'est un problème collectif, et j'espère qu'ils redresseront vite la barre
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
Pourquoi Aubam et Ramos sont les points faibles de l'équipe selon toi ?
Note : 6
Message posté par Rudolph Hess
Ramos et Aubameyang sont les deux plus gros points faibles de cette équipe...Ils sont l'origine du mal...la cause de tous les maux...Il faudrait les exorcisés pour expulser "le malin" qui est en eux. Oh j'en appel à toi mon père d'alléger ces hommes de la présence maléfique qui est en eux et du supplice qui les tourmentent!

In nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti. Amen.

Exsurgat Deus et dissipentur inimici ejus : et fugiant qui oderunt eum a facie ejus.

Sicut deficit fumus, deficiant ; sicut fluit cera a facie ignis, sic pereant peccatores a facie Dei.

Exorcizamus te, omnis immunde spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica, in nomine et virtute Domini nostri Jesu + Christi, eradicare et effugare a Dei Ecclesia, ab animabus ad imaginem Dei conditis ac pretioso divini Agnis sanguine redemptis + . Non ultra audeas, serpens callidissirne, decipere humanum genus, Dei Ecclesiam persequi, ac Dei electos excutere et cribrare sicut triticum + .

lmperat tibi Deus altissimus +, cui in magna tua superbia te similem haberi adhuc præsumis ; qui omnes homines vult salvos fieri, et ad agnitionem veritatis venire (I Tim. ii, 4).

lmperat tibi Deus Pater + ;

imperat tibi Deus Filius + ;

imperat tibi Deus Spiritus Sanctus +.

lmperat tibi majestas Christi, æternum Dei Verbum caro factum + , qui pro salute generis nostri tua invidia perditi, humiliavit semetipsum factus obediens usque ad mortem (Phil. ii, 8) ; qui Ecclesiam suam edificavit supra firmam petram, et portas inferi adversus eam numquam esse prævalituras edixit, cum ea ipse permansurus omnibus diebus usque ad consummationem sæculi (Math. xxviii, 20.).

Imperat tibi sacramentum Crucis +, omniumque christianæ fidei Mysteriorum virtus +.

Imperat tibi excelsa Dei Genitrix Virgo Maria + quæ superbissimum caput tuum a primo instanti Immaculatæ suæ Conceptionis in sua humilitate contrivit.

Imperat tibi fides sanctorum Apostolorum Petri et Pauli, et ceterorum Apostolorum + .

lmperat tibi Martyrum sanguis, ac pia Sanctorum et Sanctarum omnium intercessio + .

Ergo, drago maledicte et omnis legio diabolica, adjuramus te per Deum + vivum, per Deum + verum, per Deum + sanctum, per Deum qui sic dilexit mundum, ut Filium suum unigenitum daret, ut omnis qui credit in eum non pereat, sed habeat vitam æternam (Jo. iii, 15) :

Cessa decipere humanas creaturas, eisque æternæ perditionis venenum propinare : desine Ecclesiæ nocere et ejus libertati laqueos injicere. Vade satana, inventor et magister omnis falIaciæ, hostis humanæ salutis. Da locum Christo, in quo nihil invenisti de operibus tuis ; da locum Ecclesiæ uni, sanctæ, catholicæ, et apostolicæ, quam Christus ipse acquisivit sanguine suo. Humiliare sub potenti manu Dei ; contremisce et effuge, invocato a nobis sancto et terribili nomine Jesu, quem inferi tremunt, cui Virtutes cœlorum et Potestates et Dominationes subjectæ sunt ; quem Cherubim et Seraphim indefessis vocibus laudant dicentes : Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth.

V. Domine, exaudi orationem meam.

R. Et clamor meus ad te veniat.

V. Dominus vobiscum.

R. Et cum spiritu tuo.

Oremus.

Deus cœli, Deus terræ, Deus Angelorum, Deus Archangelorum, Deus Patriarcharum, Deus Prophe-tarum, Deus Apostolorum, Deus Martyrum, Deus Confessorum, Deus Virginum, Deus qui potestatem habes donare vitam post mortem, requiem post laborem ; quia non est Deus præter te, nec esse posset esse nisi tu creator omnium visibilium et invisibilium, cujus regni non erit finis : humiliter majestati gloriæ tuæ supplicamus, ut ab omni infernalium spirituum potestate, laqueo, deceptione et nequitia nos potenter liberare, et incolumes custodire digneris.

Per Christum Dominum nostrum. Amen.

V. Ab insidiis diaboli,

R. Libera nos Domine.

V. Ut Ecclesiam tuam secura tibi facias libertate servire ;

R. Te rogamus, audi nos.

V. Ut inimicos sanctæ Ecclesiæ humiliare digneris;

R. Te rogamus, audi nos.

Ne reminiscaris Domine delicta nostra, vel parentum nostrorum : neque vindictam sumas de peccatis nostris (Tob. iii, 3).

Pater noster...

Et aspergatur locus aqua benedicta.

MAGNIFICAT.


Vous êtes combien dans ta tête
saddam_usain_bolt Niveau : DHR
Bravo Rudolph.
totenfest Niveau : DHR
C'est lassant tous ces crétins (ou plus probablement CE crétin) qui prennent des pseudos de nazis et pourrissent les commentaires.
Pauvres petits gars, c'est dur d'avoir 13 ans.
Je me disais bien qu'il pouvait pas y avoir autant de commentaires sur un article de Bundesliga.
L'article ne parle pas trop de ballon finalement. Encore une fois. Des copiés-collés d'interview, un peu de stats, des considérations générales. Pour quelqu'un qui comme moi a du voir deux matchs de Dortmund cette saison (et en C1) le mystère reste entier. Papier inutile et section commentaires dégueulasse, un beau gâchis.
Note : 24
J'ai vu 96 commentaires, je me suis dit "Cool, il va surement y avoir un débat intéressant sur Klopp, la politique sportive et économique du BVB, etc. J'ai envie de lire ça". Et je me suis bien fait baisé.
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
Message posté par Rudolph Hess


Y en a marre de ces polémistes à la noix qui cherchent les embrouilles en permanence...J'AI MAL A MON SOFOOT!

DON'T FEED THE TROLL!


Tu l'auras voulu : Ta mère la pute :)
Note : 2
*baiser. Pardon pour cette faute horrible.
SOFOOT, vous savez ce qu'il vous reste à faire...
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Une pensée a vous SidLFC ,MarcoRollReus et les autres fans de Dortmund de ce site!
Je pense qu'on a marabouté votre équipe!Comme mes Gunners avec notre infirmerie put*in.Les attaquants adverses en Buli ont une réussite a peine croyable!
Bravo au mec qui a mis 164 fois -1 (et du le justifier autant de fois...)
MarcoRollReus Niveau : Loisir
Effectivement je suis triste de la situation du BVB actuellement, mais pas désespéré. Si on regarde tous les matchs perdus, généralement le BVB domine dans les statistiques mais ne marque et encaisse des buts sur les rares occasions des adversaires.
Il suffit de voir contre Hanovre où ils marquent ( et gagnent ) en ayant fait 3 ou 4 tirs dont un seul cadré et sur coup franc.

Les joueurs ne sont pas exempts de tout reproches, devant la finition est devenu inexistante, Miky a une finition minable , Kagawa pas encore au niveau, Reus encore blessé, Immobile ne joue jamais, et Ramos n'a pas un niveau technique suffisant, c'est juste un finisseur mais quand les ballons n'arrivent pas.

Et derrière, c'est surtout Subotic et Ginter qui sont des catastrophes. Subotic semble avoir perdu son niveau d'antan, et Ginter se fait systématiquement violer par les attaquants à coups de crochets ou double contact, sa véritable place est en 6 récupérateur je pense.

Enfin on verra pour ce soir même si j'ai du mal à croire à une victoire dans l'état actuel des choses tellement la poisse nous suit, faut voir le match contre Paderborn, on gagne 2-0, on perd Reus, on se fait refuser un but valable ( ça devait faire 3-1 ) et on prend le but de l'égalisation sur une faute non sifflée sur Gundogan..

Contre Gladbach c'est impressionnant aussi, le BVB a pilonné la cage sans que ça rentre, ou alors c'est le poteau qui sauvait tout.

Enfin bon, même si j'ai du mal à y croire ce soir comme tout bon supporteur je suis derrière eux et j'espère qu'on va s'en sortir.

L'idéal pour le moment est de rentrer dans le top 8 et de faire le meilleur parcours possible en LDC et en Pokal.
C'est pourtant pas devenue une équipe d'ékloppés...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 108