Klopp critique le Boxing Day

Modififié
0 3
Jürgen Klopp s'acclimate à la Premier League.

L'Allemand connaît cet hiver son premier Boxing Day avec Liverpool. Une absence de trêve en Angleterre qu'il juge plutôt compliquée à gérer. « Vous avez trop de matchs, c'est certain. Vous n'avez pas de pause, trop de compétitions. Je pense que tout le monde sait que cela n'est pas la meilleure façon d'obtenir des succès (notamment à l'échelon européen) » , a confié le technicien des Reds à Football Focus avant de mettre en relation cette spécificité anglaise avec les résultats de la sélection nationale : «  Les joueurs n'ont pas de pause pendant un an quand tous les autres championnats s'arrêtent. C'est quand même possible de gagner, mais c'est beaucoup plus difficile. »

La logique allemande : imparable.


TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Les succès continentaux n'ont pas d'importance capitale, le championnat permet aux clubs de gagner beaucoup d'argent, et de ne pas avoir besoin de faire des parcours européens pour remplir les caisses ou plutôt rembourser des crédits monstrueux.

Au niveau de l'équipe nationale, c'est le niveau des matches plus que la période du Boxing day qui a une influence sur la forme des joueurs.
Parce que la chanson tout le monde la connaît, des qualifications de maître en début de saison, et durant l'été la chute face à des équipes composés de joueurs ayant disputé le tiers des matches en intensité ou difficulté.

Après c'est au sélectionneur de choisir à la fois des joueurs frais et un style de jeu en rapport avec leurs qualités.
Jouer pendant les fêtes pour maintenir la tradition et faire ensuite une trêve hivernale en janvier : ce serait je pense la meilleure chose à faire.
Si on ajoute à ça les replay lors de match nul en FA cup.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3