Klinsmann répond aux accusations de Bradley

Modififié
2 4
Bob Bradley a beaucoup à dire en ce moment.

Le nouvel entraîneur de Swansea a ciblé Jürgen Klinsmann, son successeur à la tête de l'équipe des États-Unis : « Quand il a fait ses commentaires pendant la Coupe du monde 2010 (Klinsmann avait alors critiqué le niveau du football américain), il avait déjà manœuvré pour prendre la sélection. »

L'ancien attaquant de la Mannschaft n'est pourtant pas rancunier avec Bradley. Il a en effet répondu à ces accusations lundi après l'entraînement de son équipe, qui fera face à la Nouvelle-Zélande en amical ce mardi soir. « J'aurais pu prendre le poste en 2006 (de sélectionneur des États-Unis, ndlr). J'aurais pu le prendre en 2010. Je n'ai rien manigancé. Je souhaite à Bob le meilleur, vraiment le meilleur. C'est un moment important, avoir un entraîneur américain à la tête d'un club de Premier League, a-t-il déclaré. C'est quelque chose d'immense. Et c'est un type génial. Je croise les doigts pour lui.  »

Calme comme Klinsmann, l'Allemand qui vit du côté de la Californie a dû prendre quelques cours de yoga apparemment. RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Arrêtez de parler de "football américain" pour le football état-zunien, svp. Après on confond avec leur "Eggball".
Totti Chianti Niveau : CFA
"Eggball" dont Bob Bradley est un digne représentant!
Message posté par zinczinc78
Arrêtez de parler de "football américain" pour le football état-zunien, svp. Après on confond avec leur "Eggball".


Merci, la phrase me paraît maintenant plus cohérente.
The Admiral Niveau : DHR
Quand vous parlez sur les États-Unis dites soccer alors
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 4