Klinsmann pas inquiet pour les États-Unis

Modififié
0 6
Jürgen Klinsmann ne connaît pas la pression.

Pourtant, après leur défaite (4-0) au Costa Rica, les États-Unis connaissent le pire départ de leur histoire en qualification depuis 1957. Les USA en sont maintenant à deux défaites en deux matchs.

Le sélectionneur américain est cependant toujours optimiste quant à son avenir et celui de son équipe, comme il l'a confié au New York Times.

« Je n'ai pas peur. Ce que nous devons faire, c'est analyser les faits. Le foot est émotionnel, et beaucoup de gens font des conclusions sans savoir quoi que ce soit de ce qu'il se passe dans l'équipe. Je crois toujours que nous obtiendrons les points pour nous qualifier, et je pense même que nous pourrons finir en tête du groupe. Le fait est que nous avons perdu deux matchs. Il y a beaucoup de bruit de la part de ceux qui ne comprennent pas le football ou l'équipe » , a-t-il expliqué au quotidien new-yorkais.

En même temps, après un 4-0 au Costa Rica, il suffit juste de savoir compter pour comprendre que cela ne va pas si bien. RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

J'ai l'impression que l'éclosion de la MLS pose des problèmes à court terme pour les USA, puisque leurs meilleurs joueurs n'ont plus l'obligation de s'exporter en Europe.

Ca fait qu'ils jouent dans un championnat indéniablement inférieur et ainsi progressent moins qu'à l'époque où ils étaient obliges de venir être des joueurs moyens dans des clubs européens.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Note : 1
Il devrait quand même se stresser un petit peu, ça risque de piquer dans pas longtemps !
Sarkozy était pas stressé non plus par le premier tour des primaires républicaines
Ils finiront donc 3e mais, eux, iront à la CDM
1 réponse à ce commentaire.
nononoway Niveau : CFA
Il ne va pas dire le contraire et se placer dans le viseur de ses employeurs et supporters...
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
Bah, y a 3 places de qualifs directe, ouais c'est vrai que battre le terrible Honduras va être super difficile.

Et puis même dans ce cas là, ils vont finir baragiste (à moins de se faire battre par la jamaique ou le panama, et là c'est vraiment qu'ils l'ont cherché)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6