1. //
  2. // Mannschaft

Klinsmann encense l'Allemagne

0 1
Il a fait le doublé Coupe du Monde 90/ Euro 96 en tant que joueur. Il a amené la Mannschaft à la 3e place de la Coupe du Monde 2006, organisée en Allemagne, en tant qu'entraîneur. Autant le dire d'emblée: Jürgen Klinsman sait de quoi il parle.

Alors c'est, serein, que l'actuel conseiller auprès du club canadien de Toronto annonce sur le site de la fédération allemande de football: "Nous sommes l'équipe qui doit attaquer le numéro un mondial aujourd'hui (l'Espagne, ndlr), le talent est ici".

Et de poursuivre, "la confiance est là après les performances des deux derniers tournois. Le niveau et l'expérience aussi." On l'aura compris, pour Klinsmann, la Mannschaft ne peut que triompher à l'Euro ukraino-polonais. Commode quand on n'est plus sélectionneur.

En revanche, c'est Joachim Löw qui dit merci pour la pression.

AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Il avait pas l'air de savoir de quoi il parlait quand il entraînait au Bayern par contre. M'enfin...

J'ai surtt l'impression qu'il enfonce des portes ouvertes : qui d'autres sinon l'allemagne (qui collait 4 buts au reste du monde l'été dernier) pr rivaliser contre des espagnols qui, en +, leur ont retiré un titre européen et une finale de coupe du monde successivement ?

Le genre de truc à gage de revanche. Même si une équipe était mieux armé qu'eux, les allemands se sentiraient obligés de les défoncer au prochain affrontement.

Dans ces circonstances là, oui, l'allemagne "doit" gagner contre l'espagne le prochain coup, sinon, Löw aura 3 défaites face aux espagnols. Et ça, mm sans la déclaration, on ne manquera pas d'en parler le moment venu, donc la pression, Klinsmann ou pas...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Baldini se paie Totti
0 1