Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Kita menacé de mort par des supporters nantais

Modififié
Après s'être chamaillé avec Ranieri avant son départ, avec Dubois avant son départ, et avec Nakoulma qui a pris la décision de partir, Valdemar Kita a subi des menaces très violentes de certains de ses supporters. Qui, eux, ne partiront pas.

Ceux qui assisteront au rendez-vous festif et familial des « Petits Princes du Hand » cet après-midi à la Beaujoire découvriront ainsi des tags hostiles au président nantais et son projet « Yellopark » aux abords du stade : « Casse-toi Kita » , « Tu ne seras jamais tranquille » , « La rénovation ou la mort » , « Trop d'erreurs, maintenant la mort » .

Le club français n'a pas tardé à réagir via un communiqué : « Le FC Nantes est consterné par une telle violence alors qu'il ouvre ses portes aux enfants et familles pour un moment festif. Ces actes sont comme le signe d'un dialogue impossible avec une opposition, qui n'hésite pas à dégrader les biens du Club, à invectiver les dirigeants et même aujourd'hui à prononcer des menaces de mort. Face à ces événements, il rappelle qu'il ne peut pas être concevable de dialoguer avec des personnes ou des groupuscules qui le menacent de la sorte. (...) Devant la gravité des faits, le club va déposer plainte et demander l'ouverture d'une enquête. »



Et dire que le FC Nantes était parti pour réaliser une belle saison 2017-2018... SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 93
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 15 lundi 13 août Rooney, héros de la 95e minute 18 lundi 13 août Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27