En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Kita inquiet pour Nantes

Modififié
Interdit de transfert pour les deux prochains mercatos (été 2014, hiver 2015), le FC Nantes était déjà dans de sales draps depuis le verdict du tribunal fédéral suisse hier dans le cadre de l’affaire Ismaël Bangoura. La dernière mauvaise nouvelle en date, c’est qu’en plus de cette interdiction de recrutement, les Nantais ont également été condamnés à payer 4,5 millions d’euros au club d’Al-Nasr. Une double sanction qui fait suite au transfert d’Ismaël Bangoura dans les dernières heures du mois de janvier 2012. Un transfert qui n’avait pas été homologué tout de suite par la LFP et qui avait amené la FIFA à octroyer une licence temporaire le temps de l’instruction.

Aujourd’hui, dans Le Parisien, Franck Kita, directeur général du FC Nantes, admet que cette somme va clairement être très dure à payer immédiatement : « Cette amende, c’est vraiment un gros coup dur. On ne s’attendait pas à devoir payer une telle somme. C’est très lourd. Et, pour l’instant, je suis incapable de vous dire comment on va la payer…  » , a ainsi reconnu le fils de Waldemar Kita. L’homme d’affaires franco-polonais risque donc de devoir mettre encore une fois la main à la poche.

Triste routine.

MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 2 heures Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 11
il y a 5 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 16 il y a 6 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 10
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24