Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Coupe des confédérations
  2. // Australie-Allemagne

Kimmich, qui d’autre ?

En l’absence de Manuel Neuer, Mesut Özil, Jérome Boateng, Sami Khedira, Toni Kroos, Thomas Müller ou encore Mats Hummels, Joshua Kimmich fait office de patron au sein de la Mannschaft. À seulement 22 ans. Et il n’a pas besoin du brassard pour le montrer.

Modififié
Depuis que Corentin Tolisso a officialisé son départ pour le Bayern Munich, nombreux sont ceux qui lui promettent l’enfer. Pour les sceptiques, le Français aura en effet bien du mal à s’imposer à un poste trusté par Arturo Vidal, Thiago Alcántara ou encore Renato Sanches. Mais au milieu de ces noms, beaucoup oublient Joshua Kimmich. Pourtant, le latéral droit-défenseur central-milieu relayeur est un sacré client. Et s’il n’a pas été considéré comme un titulaire à part entière par Carlo Ancelotti durant la saison écoulée, l’Allemand, qui continue de grandir à une vitesse folle, prouve en ce moment avec sa sélection qu’il représente peut-être le plus gros concurrent pour Tolisso.

Les absents construisent le pilier


Voilà le contexte actuel au sein de la Mannschaft : pour préparer au mieux le Mondial 2018, Joachim Löw a décidé de miser sur la jeunesse durant la Coupe des confédérations qui se déroule en Russie, pas très contente de ce choix. « Je peux comprendre le point de vue et les attentes de la Russie, mais ils verront toutes nos stars l’année prochaine, s'est excusé le technicien face à la presse. Qu’importe la manière dont nous terminerons cette Coupe des confédérations. Ce qui compte, c’est le sens et la justification que je donne à ma sélection. Ça nous sera bénéfique dans un an.  » Résultats : Manuel Neuer, Mesut Özil, Jérome Boateng, Sami Khedira, Toni Kroos, Thomas Müller et Mats Hummels ne sont pas de la partie, la moyenne de capes du groupe dépasse à peine les sept sélections, l’homme le plus âgé de l’effectif n’a pas encore la trentaine (Sandro Wagner), seuls trois champions du monde 2014 sont présents (Matthias Ginter, Shkodran Mustafi et Julian Draxler) et Draxler, 23 piges au compteur, est promu capitaine.


Dans toute cette fraîcheur, Kimmich s’impose comme un taulier. Apparu quinze fois avec les Aigles, l’ancien chouchou de Pep Guardiola défend en réalité sa nation depuis 2013. En quatre ans, il a ainsi disputé une trentaine de matchs toutes catégories confondues avec l'Allemagne (moins de 18 ans, moins de 19 ans, espoirs ; équipe première non prise en compte).

Un but et quatre assists en deux matchs


Et le seul représentant du Bayern de la liste assume complètement ce statut de pilier sur le terrain, malgré ses 22 petites bougies. À l’âge ou d’autres enchaînent les soirées étudiantes à la faculté sans se soucier du lendemain, lui s’est dernièrement affirmé comme le meilleur joueur des 23 heureux élus. En mettant les formes, s’il vous plaît. D’abord au Danemark, en amical. Après 88 minutes frustrantes qui avaient vu les Allemands rater leurs occasions et concéder un but au quart d’heure de jeu, Kimmich a sauvé les siens en égalisant d’un sublime retourné acrobatique. Un geste qu’il n’a pu fêter de la meilleure des manières puisqu'une crampe l’a cloué au sol.


Contre Saint-Marin en éliminatoires du Mondial, ensuite. Placé dans l’axe droit d’une défense à trois et élu homme du match (7-0), Joshua n’a pas trouvé le chemin des filets, mais l’a débroussaillé pour les autres. En témoignent ses quatre passes décisives (!) qui ont une nouvelle fois prouvé son impressionnante qualité de centre, que ce soit dans le jeu ou sur coups de pied arrêtés. De quoi obliger son entraîneur à oublier sa polyvalence et le faire jouer systématiquement plus haut ? Au vrai, le protagoniste se fout de ce débat. « Le plus important pour moi n’est pas de savoir où je joue, a-t-il assuré publiquement après la rencontre. Je serais heureux d’être sur la pelouse. Gardien, attaquant ou ailier... Tant que je joue, ça me convient. Je préfère n’importe quel poste au banc de touche. » Histoire de rappeler quand même qu’il postule désormais à un nouveau statut : celui qui ne sort pas du onze. Cette situation, le gamin ne la connaît pas encore en club. Avec quinze titularisations seulement en Bundesliga lors de l’édition 2016-2017, Kimmich a régulièrement fait part de son impatience. « Nous voyons grand pour lui, l’a rassuré Karl-Heinz Rummenigge. Il est assez clair qu'il sera le successeur de Philipp Lahm. À partir de la saison prochaine, il aura donc du temps de jeu assuré. » Mauvais signe pour Tolisso ?

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 24
Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 23 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 22 Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 193
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom
À lire ensuite
Premiers baisers de Russie