Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Joueur de la 8e journée

Khlifa, lui, hamdoulah, ça va

Un triplé assassin contre Montpellier, cinq buts en trois matchs et autant de prières. « Grâce à dieu » , Saber Khlifa a la pêche. Les Haut-savoyards, à la recherche d’un buteur, n’en demandaient pas moins.

Modififié
Que ce soit un bijou victorieux ou une réduction du score dégueulasse, le rituel est le même : Saber Khlifa sourit brièvement, puis se prosterne sur la pelouse. Samedi soir, aux alentours de 18h45, ses coéquipiers accourent un peu plus vite que d’habitude. Normal, Saber vient, d’une accélération fulgurante et d’une frappe sans pitié, de s’offrir le scalp de Montpellier à la Mosson. Tout seul, comme un grand, le Tunisien, auteur d’un triplé retentissant, a offert à Évian sa première victoire à l’extérieur. Cinquième but en trois matchs, le natif de Gabès étonne. A ce rythme-là, une zebiba devrait vite s’installer sur son front. Pour le plus grand bonheur des siens.

Saber, on adhère

« Hamdoulah » . Voilà, grosso-merdo, le seul mot sorti de la bouche de Saber Khlifa après son exploit face au champion de France en titre. La foi, encore et toujours, même s’il faut bien admettre que Dieu ne semble pas responsable de la caravane que tracte le pauvre Daniel Congré. Ce samedi, l’ami Saber est entré dans la jeune histoire d’Évian Thonon Gaillard. En effet, en offrant la victoire aux siens dans les ultimes minutes de la rencontre – et en scorant dans le même temps son troisième pion du match - l’international tunisien est devenu le premier joueur d’ETG à inscrire un triplé dans l’élite. Au rayon statistiques, toujours, Khlifa a claqué le premier coup du chapeau depuis le début de la saison en Ligue 1, marquant ainsi, après huit journées, les premiers buts de son équipe à l’extérieur. Loin de l’archétype du buteur-né, Khlifa, quatre petits buts en championnat la saison passée, réussit bien face à Montpellier. Déjà buteur lors du succès 4-2 des siens face au futur champion de France en décembre 2011, il porte désormais à quatre son nombre de face-à-face remportés face à Geoffrey Jourdren.

Un mec en confiance


Et si le Tunisien a déjà marqué plus de pions que lors de la saison passée, c’est aussi et surtout parce que son statut au sein de son équipe a changé. Connu et recruté pour son très bon jeu dos au but, Khlifa le pivot est invité par son entraîneur Pascal Dupraz à plus prendre sa chance. A l’aise techniquement et souvent bien placé, le Tunisien est un très bon complément de Yannick Sagbo, dix buts la saison passée, mais moins décisif. Adepte des buts faciles, Khlifa n’a pas fait que profiter des cadeaux de la défense héraultaise ce samedi. En excellente forme physique, le Tunisien a mis le turbo quand plus personne n’avait de gaz : à la quatre-vingt-dixième minute. Ce dernier pion est le symbole d’un attaquant en confiance et d’un attaquant lucide, conscient de sa supériorité sur ses adversaires du soir. Grâce à Dieu ou pas, il y avait un petit peu de magie dans les pieds de Saber ce week-end. De la magie et de la sagesse. L’autre Wiz « wisdom » Khlifa, en somme.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25