Kewell de retour en Australie

0 0
Samedi, Harry Kewell a signé pour le Melbourne Victory histoire de découvrir le championnat australien comme Robbie Fowler avant lui.

Flashback : en 1993, Kewell quittait Sydney pour l'Angleterre sans jamais fouler les pelouses wallabies. Après Leeds, Liverpool et Galatasaray, l'ailier international prend donc une semi-retraite à la maison. Les longues discussions avec le Victory ont fini par déboucher sur un contrat de trois ans et plusieurs closes lui permettent de toucher un pourcentage sur les entrées au AAMI Park et les produits dérivés.


Son nouveau président, Anthony Di Pietro, ne se sent plus : « Harry est une icône et son talent va attirer des foules de fans et rehausser l'intérêt du soccer en Australie. Nous sommes ravis d'avoir pu conclure la signature la plus importante de l'histoire de la A-League » . Kewell a quant à lui confié son bonheur simple : « Je suis fier d'être australien et je veux rendre un peu de ce qu'on m'a donné ici sur le terrain » .

Écarté de l'équipe nationale à cause du retard physique accumulé par plusieurs mois de glande, le joueur de 32 ans doit se remettre en forme. Son entraîneur Mehmet Durakovic est même persuadé que la star des Socceroos n'est pas cuite : « Il a toujours fait attention à son corps, nous avons un planning pour le remettre en conditions. Il sera prêt pour le premier match de la saison contre le FC Sydney » .

Rendez-vous en octobre prochain, donc.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0