Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Kévin-Prince Boateng : « Il n'y a pas de Milan sans Berlusconi »

Modififié
Il Cavaliere peut compter sur ses fidèles vassaux.

Président pendant plus de trente ans de l'AC Milan, Silvio Berlusconi garde encore de nombreux soutiens chez les joueurs, dans un club où il a gagné tous les trophées possibles.


C'est Kévin-Prince Boateng, aujourd'hui à l'Eintracht Francfort, qui a fait l'éloge de l'homme politique italien pour TuttoMercatoWeb.com : « Je n'aurais jamais pu imaginer Milan sans Berlusconi, en étant sincère. Il Cavaliere fera toujours partie de l'histoire du club, c'est impossible de ne pas ressentir son absence. Au niveau personnel, je peux seulement lui dire merci, parce qu'il m'a aidé à devenir un homme. Au Milan, j'ai eu la chance de jouer avec de grands champions, même si le plus grand de tous restera Ronaldinho. »

C'est toujours mieux d'être en bon termes avec Berlusconi. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)