Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // International -Euro 2016
  2. // Éliminatoires
  3. // Belgique/Bosnie (3-1)

Kevin De Bruyne fait gagner la Belgique

Menés au score après un début de match laborieux, les Diables rouges s'en sont remis à deux coups de pattes de Kevin De Bruyne pour renverser le match (3-1).

Modififié

Belgique-Bosnie : 3-1

Buts : Fellaini (23e), De Bryune (43e) et Hazard (78e) pour la Belgique // Džeko (15e) pour la Bosnie

Il y a des périodes comme ça où la vie vous sourit, et d'autres où elle vous fait la gueule. Demandez donc à Kevin De Bruyne et Eden Hazard. Pour le premier, tout va bien. Fraîchement débarqué à Manchester City pour une grosse poignée de millions d'euros, le rouquin a retourné la Bosnie à lui tout seul grâce à deux coups de pattes géniaux. Le second connaît un début de saison plus difficile dans l'Ouest de Londres et ne s'est pas montré en meilleur forme de l'autre côté de la mer du Nord. Malgré tout, l'ancien Lillois a provoqué un penalty et l'a transformé. Permettant ainsi à la Belgique de toujours coller au train du pays de Galles et de se débarrasser quasi définitivement de la Bosnie.

Une histoire de coups de tête


Quinze minutes de pas grand-chose, puis le feu. Edin Džeko fait exploser de joie les milliers de supporters bosniens et leurs fumigènes. Sur la première action du match, l'ancien attaquant de Manchester City, servi très facilement par Mensur Mujdža dans la surface, fait admirer sa souplesse de cou et claque une jolie tête à reculons. Le ballon s'envole comme une feuille morte et meurt au fond des filets d'un Thibaut Courtois sur les fesses (0-1, 15e). Ça tombe bien pour les joueurs de Mecha Baždarević. Après un début de campagne très mauvais (deux défaites, deux matchs nuls), la bande à Pjanić a déjà grillé tous ses jokers. Défaite interdite à Bruxelles donc, si la Bosnie veut voir Paris en juin prochain. Jusqu'ici tout va bien, doit se dire Mecha sur son banc. Jusqu'ici, jusqu'à la 22e minute, jusqu'au corner de Kevin De Bruyne, jusqu'au coup de casque de Marouane Fellaini en pleine lucarne (1-1). Pas inspirés dans le jeu, ni efficaces face au but, les Diables rouges s'en remettent au pied droit de De Bruyne. Juste avant la pause, l'ancien de Wolfsburg se retourne à vingt mètres de la cage de Begović et sans décrocher le ballon du regard, déclenche une frappe puissante qui termine dans le petit filet (2-1, 43e). L'arbre qui cache la forêt.

La revanche d'Eden


Car au retour des vestiaires, la Belgique a le ballon, mais toujours pas d'idées. Le trio Lukaku, Hazard et De Bruyne ne parvient pas à se trouver, et le rythme est bien trop lent pour surprendre les coéquipiers d'Emir Spahić. Même après la sortie sur blessure de l'ancien Montpelliérain. D'ailleurs, la Bosnie sent le coup et le tente. Après quelques contres bien menés, Haris Medunjanin claque une reprise de volée sur une remise de la tête, mais Courtois est sur la trajectoire. Même chose face à Džeko et Lulić. Le temps passe, les espaces se créent, et les Belges s'y engouffrent. Servis au millimètre près par KDB, Nainggolan puis Lukaku perdent leur duel face à Begović. Finalement, c'est Eden Hazard qui met un terme à la partie. Lancé dans un numéro de soliste dans la surface, le Blue est fauché grossièrement. Au point de penalty, Hazard ne tremble pas et fait le break (3-1, 78e). Ce soir, la Belgique n'a pas brillé, mais elle a fait le travail, froidement.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 50 minutes La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 2 il y a 1 heure Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 7
il y a 2 heures Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 5 il y a 3 heures À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 2
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 97 Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36