Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Kenedy s'excuse pour des vidéos douteuses

Modififié
L'affaire Kenedy.

Alors que Chelsea vient de corriger Arsenal (3-0) dans le cadre de sa tournée chinoise, les Blues doivent désormais gérer une mini-crise dans l'Empire du milieu. Dans plusieurs vidéos à l'humour douteux, le défenseur brésilien Kenedy s'est payé le scalp de ses hôtes, provoquant la colère du peuple chinois.

Dans une première séquence, le joueur de Chelsea écrit « Porra China » , « Porra » étant l'équivalent de « putain de » , difficile de nier le caractère négatif du message. Une seconde vidéo montre un agent de sécurité chinois en train de dormir avec la légende : « Chine, réveille-toi, espèce d'idiot » . Des messages racistes, que le joueur a tenté de minimiser dans un message d'excuse : « Bonjour mes amis. Je voulais juste dire que j'étais désolé si j'avais attristé quelqu'un. J'ai utilisé l'expression "porra", mais ce n'était pas du racisme. Juste une expression. » On a vu plus convaincant.



Afin d'éviter un incident diplomatique, le club de Chelsea n'a pas tardé à réagir, en présentant également ses excuses au peuple chinois.

NG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 4 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 23 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais