Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Musique
  3. // FC Sochaux
  4. // Eurcokéennes de Belfort

Kem Lalot : « Sochaux doit rester en Ligue 1 »

Programmateur des Eurockéennes de Belfort, Kem Lalot est un fervent supporter du FC Sochaux-Montbéliard. De l'épopée des Lionceaux lors de la Coupe d'Europe 1981 aux exploits de Ryad Boudebouz, des investissements de Peugeot à la démission d'Alexandre Lacombe, retour sur l'histoire d'un club à un point du maintien.

Modififié
À quel point es-tu supporter du FC Sochaux ?
Au point de vivre la grande épopée de Sochaux en coupe de l'UEFA, lorsqu'ils sont arrivés en demi-finale, en 1981. J'avais vu quelques matchs cette saison-là, dont un contre Francfort, le match qualificatif pour les quarts de finale. Le match était mythique, le terrain enneigé, et ça jouait avec un ballon rouge, c'était assez fou. Et là, juste avant le match, Patrick Revelli entre en peignoir sur le terrain pour goûter l'ambiance. Énorme.

Quels sont les joueurs qui t'ont marqué ?
À l'époque, outre Patrick Revelli, il y avait les deux grands gardiens, Albert Rust et Joël Bats, qui étaient d'ailleurs les deux gardiens de l'EDF. À Sochaux, ils jouaient chacun un match sur deux, comme en EDF, puis Joël Bats a pris l'ascendant. Il y avait aussi plein de joueurs mythiques, comme Yannick Stopyra, Faruk Hadžibegić, Abdel Djaadaoui ; les purs produits du club comme Jean-Pierre Posca, un ancien de Saint-Étienne, Jacques Zimako. Il s'agissait des pépites de l'époque, comme Bernard Genghini, grande figure du club. On est là à la fin des années 70, au début des années 80. Plus tard, un paquet de joueurs sera formé à Sochaux, comme Stéphane Paille, Franck Sauzée, Pierre-Alain Frau, Marvin Martin. Nous avons un centre de formation d'où sont sortis de bons joueurs qui ont fait de belles choses ailleurs, comme Jérémy Mathieu ou Jérémy Ménez.

Comment évolue l'histoire d'amour qui lie le club et Peugeot ?
Peugeot semble se détacher de plus en plus du club à cause de ses difficultés financières. La famille Peugeot a créé le club, comme le stade, et participait activement au recrutement. Si Peugeot rencontre de grosses difficultés, ils feront des coupes franches, c'est sûr, et le club en pâtira. Des rumeurs circulent selon lesquelles ça arrangerait tout le monde que le club passe en Ligue 2, car cela coûterait moins cher. Mais je pense que c'est une erreur stratégique. Le club est important pour les Sochaliens. Sochaux doit rester en Ligue 1. Cette équipe porte la ville et tout le bassin, de Belfort à Besançon en passant par la Suisse et Mulhouse. Dans le grand est, maintenant que Strasbourg ne fait plus partie des pros, il n'y a plus de grosse équipe. Bien que Metz et Nancy soient en Ligue 2.

L'équipe pourrait-elle aider les usines Peugeot qui vont mal ?
Je ne sais pas de quelle manière. Mais je crois que la meilleure des choses pour redonner le moral aux ouvriers, c'est de faire de bons résultats. Des fois, ça booste le truc. Sinon, à part reverser une partie de l'argent obtenu grâce à la vente de joueurs, je ne vois pas trop comment. À l'époque, peut-être que cela aurait pu se faire, mais aujourd'hui… En revanche, si Peugeot se cassait la gueule dans la région, ce serait une catastrophe incroyable, parce qu'il y a Peugeot mais aussi tous les sous-traitants autour.

Quel est le principal problème du club ?
Notre capacité à recruter des joueurs de renom. À l'époque, avec des joueurs comme Jacques Zimako, c'était du costaud. Aujourd'hui, tu n'as plus vraiment ça. Parfois, il arrive que Sochaux dégote une perle payée pas cher, souvent issue du championnat suisse. Mais nous n'avons plus les moyens d'attirer tout une série de mecs renommés.

Malgré tout, as-tu déjà été surpris par certains transferts ?
Le duo Frau, Maïga, faisait des étincelles en attaque, mais c'est de plus en difficile d'avoir de si bons joueurs. Pour eux, Sochaux n'est pas une destination rêvée. Pour l'anecdote, il y a une dizaine d'années, un joueur d'Amérique du Sud était venu à Sochaux pour signer avec le club. Le mec arrive le jour de la fête de la musique et se balade dans Montbéliard. Il trouve que c'est bien animé. Avant de signer, il reste quelques jours à Sochaux et fait un peu d'entraînement, mais quand il a vu la ville au quotidien, il a préféré choisir un autre club !

Quid du FC Sochaux actuel ?
Il nous faut un petit point pour nous maintenir ! Nous avons des joueurs de talent, comme Ryad Boudebouz, un joueur super mais trop inconstant à mon goût, bien qu'il ait toutes les qualités pour devenir un grand. Sebastien Corchia, qui vit sans doute sa dernière année à Sochaux vu qu'il est courtisé par de grands clubs européens. Une autre très bonne découverte : Simon Pouplin, grand gardien. Il est arrivé en deuxième gardien puis s'est imposé dans les cages après la blessure de Cros. En plus, Simon est un fan des Eurockéennes, de groupes comme Alt-J ou Major Lazer. En attaque, on a des mecs formés à Sochaux. Que ce soit Sloan Privat ou Cédric Bakambu. Ce sont des jeunes qui ont mis du temps à éclore mais qui commencent à sortir du lot. Bakambu est impressionnant par sa vitesse. Je pense qu'il deviendra un très bon joueur. Privat s'impose un peu plus mais a mis du temps, alors qu'il plantait but sur but à Clermont : c'est un très bon joueur de tête et un très bon point de fixation comme avant-centre. Comme chaque année, on se demande qui va rester, il se peut que Boudebouz parte, mais c'est le lot de club comme Sochaux qui se font piller lors de chaque mercato.

Un milliardaire à la tête de Sochaux pourrait-il arranger ça ?
Qu'un milliardaire choisisse Paris ou Monaco, je comprends. Mais Sochaux, ce serait curieux. Après tout, pourquoi pas !

Que penses-tu de l'attitude de Ryad Boudebouz ?
C'est un jeune, il fait des conneries, mais qui n'en a pas fait ?! C'est un peu comme n'importe quel jeune. Il a un peu plus de pression que les autres parce qu'il est médiatique, mais je trouve qu'on fait une affaire de tout ça pour pas grand-chose.

Quelle est la recette pour faire éclore de grands joueurs ?
La formation ! Souvent, à Sochaux, ça met plusieurs années à prendre, donc on se retrouve dans le ventre mou ou en bas de classement. Mais quand une génération s'affirme vraiment, comme c'est arrivé avec Marvin Martin et de bons attaquants comme Maïga, Sochaux-Montbéliard peut briguer une 4e ou une 5e place. Tout ça est très en dent de scie, très irrégulier. On peut vivre un coup d'éclat une année puis redescendre ensuite pendant 5 ou 6 ans dans les fonds du classement. Puis, ça repart. Cela dépend aussi des entraîneurs, du président, etc. Alexandre Lacombe était un peu frileux, alors que celui d'avant, Jean-Claude Plessis, était un mec qui en voulait, qui n'hésitait pas à mettre un peu d'argent dans le recrutement.

Que conseillerais-tu à l'actuel président du club ?
Il faut investir un peu plus, même si on sait que les moyens financiers ne sont pas fous. Ceci étant dit, il y a quand même pas mal de joueurs qui nous sont passés sous le nez. Puis, quand tu voyais le club qu'ils choisissaient à l'arrivée, tu te disais que cela aurait été jouable de les convaincre de venir à Sochaux. Dans ces cas-là, soit on manque de conviction pour les retenir, soit il s'agit d'un vrai problème d'argent.

Quelques anecdotes de supporter, en vrac ?
En 2003, Sochaux élimine Dortmund, en 32e de finale de Coupe de l'UEFA. On gagne 4-0 à Sochaux. Contre l'Inter Milan, le tour suivant, on fait 2-2 à Sochaux, donc on se décide à aller à San Siro pour le retour. Là-bas, on fait 0-0. Une soirée rageante. Une période durant laquelle Milan était dans le creux de la vague, et il y avait largement la place pour passer, un peu comme Metz qui avait éliminé Barcelone chez eux, à l'époque... On avait bien les boules en rentrant.

L'avenir du FC Sochaux ?
J'aimerais que Sochaux-Montbéliard reste en Ligue 1 ! On souffre un peu tous les ans... Quand on voit le début de cette saison, c'était catastrophique ! Ça ne jouait pas, puis après la trêve, c'est revenu, mais l'équipe est trop inconstante. Ça commence difficile, puis on monte en puissance petit à petit. Cette année, on a fait un match de fous contre le PSG. En général, on fait de bons matchs contre les grosses équipes, mais en deuxième partie de championnat. Et puis les matchs contre des équipes comme Troyes, une équipe qui joue bien au demeurant, c'est laborieux. Tu te dis : « C'est pas possible, c'est pas la même équipe qu'il y a trois jours. » Sochaux a toujours été comme ça, un peu comme Caen, sauf qu'on est toujours là !

Festival : Les Eurockéennes de Belfort, du 4 au 7 juillet 2013

Propos recueillis par Romain Lejeune
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 79
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 14:14 La statue de Falcao 33 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 49