Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Roma-Lazio (1-3)

Keita Baldé offre le derby à la Lazio

Pour la première fois depuis novembre 2012, la Lazio s'impose en championnat face à la Roma (3-1), grâce à un doublé de Keita Baldé. Un succès mérité qui permet aux Laziali de lorgner sur la troisième place.

Modififié

Roma 1-3 Lazio

Buts : Keita Baldé (11e, 85e), Basta (50e), pour la Lazio // De Rossi (45e sp),
pour la Roma


Le rafraîchissement, c’est sa spécialité. Un jour, au centre de formation du Barça, Keita Baldé avait foutu un glaçon dans le plumard d’un de ses coéquipiers. Ce dimanche, dans le derby romain, le Sénégalais a climatisé la Curva Sud de l’Olimpico dès la 12e minute. Un crochet devant Fazio et sa frappe entre les jambes d’Emerson file se glisser dans les ficelles au premier poteau. En fin de match, il se chargera de refroidir définitivement les ardeurs des Giallorossi en reprenant un caviar de Lulić. Et hop, une semaine après avoir signé un triplé en l’espace de cinq minutes contre Palerme, l’ailier gauche propulsé attaquant de pointe avec le forfait de dernière minute de Ciro Immobile se montre encore décisif par un doublé dans le derby de la Ville Éternelle. Surtout, la Lazio repart avec la victoire face son voisin, ce qui n'était plus arrivé en Serie A depuis novembre 2012.

Penalty généreux pour la Roma


Si Simone Inzaghi doit faire sans son meilleur buteur, Immobile (20 réalisations en Serie A), grippé, la Roma s’avance au complet, excepté Alessandro Florenzi, blessé de longue date. Ainsi, Daniele De Rossi, absent à Pescara, fait son retour dans le milieu giallorosso, aux côtés de Nainggolan et Strootman. L’entame est en faveur des hommes de Spalletti, mais une percée de Lulić dans la surface, avec double petit pont sur Rudiger et Nainggolan, annonce les souffrances de l’arrière-garde romanista. Keita Baldé ouvre le score, face à une défense apathique. Quelques instants plus tard, Jordan Lukaku s’écroule dans la surface, mais l’arbitre ne désigne pas le point de penalty. Curieusement remplaçant au coup d’envoi, Felipe Anderson entre en jeu à la 37e pour suppléer Lukaku, victime d’une blessure musculaire. La Roma est impuissante devant le bloc laziale, et il faut un coup du sort pour relancer la partie avant la pause : Strootman simule la cisaille de Wallace dans la surface et trompe l'arbitre. De Rossi ouvre son pied et transforme le penalty de justesse. 1-1 à la pause.

Strakosha décisif, Baldé tue le suspense


Pour relancer son équipe, Spalletti remplace Stephan El Shaarawy par Bruno Peres dès le retour des vestiaires. La première occasion surgit de l'aile de Mohamed Salah, qui sert idéalement Edin Džeko : Thomas Strakosha sort une parade décisive. D'autant plus décisive que Dušan Basta trouve le chemin des filets dans la foulée, avec l'aide du poteau et du dos de Fazio. La Lazio mène 2-1 et ni l'entrée de Perotti et Totti ne changeront la donne. En contre, Felipe Anderson manque une occasion de plier le match. Pas Keita Baldé, qui profite d'un deux-contre-un parfaitement négocié avec Lulić. Expulsé dans les arrêts de jeu pour un mauvais geste sur Djordjevic – qui venait de remplacer le double buteur Keita Baldé –, Rüdiger symbolise toute la frustration de la Roma, qui voit s'échapper, cette fois pour de bon, la Juventus. Avec cette victoire de prestige, la Lazio revient à quatre points du Napoli (en déplacement sur la pelouse de l'Inter) et peut encore rêver d'une place qualificative pour les barrages de la Ligue des champions.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 116
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur