1. // Leicester champion d'Angleterre

Kasper Schmeichel, la gloire de mon père

Titulaire dans les buts de Leicester, Kasper Schmeichel a longtemps été perçu comme un gardien de seconde zone. Et le simple fils de la légende Peter Schmeichel. Mais à 29 ans, le Danois aspire à tracer sa propre voie, sans être comparé à quiconque.

Modififié
2k 7
« Cela ne m'a pas aidé dans ma carrière. C'est plutôt le contraire, je pense. » Kasper Schmeichel est actuellement l'un des meilleurs gardiens de Premier League. Mais pendant longtemps, il a seulement été le fils de Peter Schmeichel, mythique gardien champion d'Europe 1992 avec le Danemark et vainqueur du triplé 1999 avec Manchester United. « J'aurais joué beaucoup plus en Premier League si cela n'avait pas été le cas » , estime le fiston, qui, à 29 ans, a encore l'impression d'être considéré comme le fils d'une ancienne vedette plutôt qu'un joueur professionnel aguerri. « J'ai 29 ans, je suis marié, j'ai deux enfants, mais les gens me voient encore comme le fils de quelqu'un, comme un enfant. »

Et avec le temps, la tendance ne s'est pas arrangée pour le gardien titulaire de l'équipe du Danemark. «  C'est de pire en pire chaque mois.  » Outre le fait que le jeu des comparaisons lui rappelle qu'il ne sera jamais l'équivalent de son paternel, une légende du poste, Kasper Schmeichel se souvient surtout que sa condition lui a pris sa jeunesse. « Je ne suis probablement pas très accessible parce que durant toute ma vie, depuis mes huit ans, j'avais des gens qui campaient derrière mon but et je les entendais murmurer : "C'est le fils de Peter Schmeichel." » Dans les cas les plus bénins.

« Tu assures mec, mais tu n'égaleras jamais ton père »


Pour Kasper Schmeichel, la vie ressemble à une éternelle comparaison en sa défaveur. Même quand on vient lui demander un autographe ou une photo : « Tu assures mec, même si tu n'égaleras jamais ton père. » Le gardien de Leicester a toujours essayé de vivre avec, comme avec les sollicitations permanentes « que beaucoup de joueurs ne connaissent qu'à partir du moment où ils passent pro » . Et donc, contrairement à lui, vivent une vie relativement normale jusqu'à 18 ans. Kasper Schmeichel, lui, a vu toute son existence influencée par la présence envahissante de l'aura paternelle. Avec quelques aspects positifs comme une éducation anglophone qui le fait parler aujourd'hui dans la langue de Shakespeare sans l'ombre d'un accent danois.


Pour Schmeichel senior, le parcours actuel de Kasper est une fierté. « Je suis fier, je pense qu'il a vraiment fait de bonnes choses.  » Mais l'ancien portier fétiche de Sir Alex Ferguson se défend d'avoir poussé son fils sur ses pas : « J'aurais été fier, quoi qu'il fasse. » Si fier que, contrairement à son fils, quand on lui fait remarquer qu'il a fait une meilleure carrière, il rentre dans le tas. « Il déteste ces blagues, il est rude.  » Parce qu'il sait probablement la teneur des efforts consentis par son fils et la difficulté à vivre dans l'ombre. D'ailleurs, quand la presse le questionne sur la bonne forme de Leicester, Peter Schmeichel botte en touche pour laisser le soin à son fils de s'exprimer lui-même.

Joueur clé de Leicester


Une posture volontairement en retrait pour que l'on cesse d'évaluer les performances de Kasper Schmeichel à la lumière de la carrière de Peter. Et ainsi mettre en avant les qualités d'un gardien de 29 ans désormais titulaire en sélection et dans le club surprise de la saison en Premier League. Formé à Manchester City, qu'il a rejoint en 2002, le fils Schmeichel a fait ses classes dans les divisions inférieures et en Écosse avant de gratter quelques apparitions avec les Citizens lors de la saison 2007-2008. Le temps de sortir quelques belles prestations et un penalty de Robin van Persie, au point que la Football Association aurait cherché à savoir s'il était sélectionnable avec les Three Lions. Mais ce démarrage canon est un trompe-l'œil : il n'y a pas de place de titulaire pour Schmeichel à City.

Et c'est à Notts County, en 2009, qu'il lance réellement sa carrière en D4 anglaise avant de faire une saison deux étages au-dessus, avec Leeds. C'est là que Leicester est allé le chercher en 2011. Depuis, les Renards et leur Danois ont vécu trois saisons de Championship et une et demie en Premier League. Dans la bonne forme actuelle des hommes de Claudio Ranieri, Schmeichel n'est pas aussi clinquant que Mahrez ou Vardy, mais son importance n'en est pas moins capitale. Et quant à la question de savoir s'il arrivera un jour à tuer son père sur le plan sportif, Kasper Schmeichel aurait tort de se montrer pessimiste. Il est champion de Premier League à 29 ans, quand sa légende de paternel avait gagné son premier titre national avec Manchester United à presque trente. Et si le meilleur était à venir ?


Par Nicolas Jucha Propos de Kasper Schmeichel tirés du Daily Mail, ceux de Peter Schmeichel du Daily Mirror
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

delije mitrovic Niveau : Loisir
Malheureusement, je ne pense pas. Il est en dessous quand même de beaucoup de gardiens de premier league.
Youri Zidane Niveau : DHR
Son père pourra toujours lui dire qu'il sait fait mangé UNE FRAPPE LIMPIDE À RAS DE TERRE QUI TROMPE SA VIGILANCE de la part de Manu Petit
Youri Zidane Niveau : DHR
Hommage à la K7 "Les Bleus champion du monde" vue 657 fois
delije mitrovic Niveau : Loisir
Surtout le pénalty de Youri en 98. Lui le spécialiste qui n'en ratait jamais un même à l'entrainement.. Et schmeich spécialiste du poste et redoutable au pénalty. Et tu vois comment il tirait, et aujourd'hui, contre trapp par exemple.. C'est ridicule.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
Ben voilà, le match d'aujourd'hui a montré le talent qui sépare le fils du père... Le monstre Peter aurait sans doute arrêté ce tir. Kasper est correct, sans plus.
nononoway Niveau : CFA
Il y a quelque chose de pourri au Royaume du Danemark
Message posté par nononoway
Il y a quelque chose de pourri au Royaume du Danemark


Je t'en prie développe
Hier à 17:27 Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! Hier à 10:20 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy
Hier à 20:41 Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match Hier à 17:00 Une bicyclette en D5 belge Hier à 16:33 Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi Hier à 16:15 Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:05 CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas Hier à 15:34 Acheampong fête la victoire sur un adversaire Hier à 15:06 Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort Hier à 14:43 Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine Hier à 13:47 L'entraîneur d'America joue le douzième homme Hier à 12:08 Le poirier du coach des Rangers Hier à 11:29 Une sacrée quetsche en D2 belge
Hier à 11:25 Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu Hier à 11:00 Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln Hier à 11:00 La chevauchée fantastique de Mavididi Hier à 10:35 Berbatov cherche un club Hier à 10:33 Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée Hier à 10:19 Un joli coup franc du milieu de terrain Hier à 10:06 Les golazos de Youri Tielemans Hier à 09:35 Superbe geste technique raté au Mexique Hier à 01:15 Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala
2k 7