Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CM des clubs
  2. // Demies
  3. // Atl. Nacional-Kashima (0-3)

Kashima file en finale grâce à la vidéo

Modififié

Atlético Nacional 0-3 Kashima Antlers

Buts : Doi (32e), Endo (83e) et Suzuki (85e) pour Kashima

C'est une décision qui va faire parler. En utilisant l'assistance vidéo pour siffler un penalty en faveur de Kashima, l'arbitre de la rencontre, Viktor Kassai, a peut-être amené le football dans une nouvelle ère, celle de l'arbitrage vidéo. Si Michel Platini s'est souvent positionné contre la vidéo dans le football, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a, lui, milité pour. Et, ce ne sont pas les Japonais de Kashima qui vont lui en vouloir, bien au contraire. Malmenés durant toute la première période par les joueurs de l'Atlético, les hommes de Masatada Ishii ont profité de ce penalty pour ouvrir le score par l'intermédiaire de leur attaquant, Shoma Doi, totalement contre le cours du jeu.


Motivés par leur envie de gagner pour Chapecoense, club qu'ils devaient affronter en finale de la Copa Sudamericana, les Colombiens ont poussé, poussé et encore poussé. Repliés derrière, les Japonais ont réussi tant bien que mal à contenir les attaques adverses, notamment grâce à quelques grosses parades de leur portier Hitoshi Sogahata. Tout le contraire du gardien adverse, Franco Armani, coupable d'avoir stoppé net tout espoir d'égalisation à la suite d'une faute de main dont a profité Yasushi Endo pour pousser le ballon en talonnade dans le but vide (83e). Avant que Yuma Suzuki ne porte le coup de grâce deux minutes plus tard (85e). Un but que le Japonais a fêté devant son public en copiant la célébration de Cristiano Ronaldo, un adversaire que Yuma Suzuki aura peut-être l'occasion de croiser en finale. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 3 il y a 5 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom