1. //
  2. //
  3. // Marseille-Angers

Karl Toko Ekambi : « Marquer ou faire marquer, c’est pareil »

Karl Toko Ekambi vit une saison pleine de nouveautés. Il découvre la Ligue 1, présente des stats plutôt convenables (5 buts, 3 passes décisives) et vient d’être champion d’Afrique avec le Cameroun. Pas mal pour un attaquant qui n’est pas passé par un centre de formation, a fait une pause de trois ans au Paris FC et qui a signé son premier contrat professionnel à vingt et un ans à Sochaux, loin de son quartier du treizième arrondissement de Paris et de ses potes d’enfance.

Modififié
Vous êtes parisien, et évidemment, on ne pouvait pas ne pas vous demander comment vous avez vécu ce désormais mythique FC Barcelone-Paris SG (6-1) de mercredi soir...
Pas très bien. J’aime beaucoup le PSG. Une telle défaite, ça met un coup au moral. Je suis un peu triste, mais c’est comme ça. Je ne veux pas trop en parler. C’est vraiment dommage. Mais ce n’est que du foot.

Justement, on a l’impression que vous arrivez à conserver une certaine distance entre votre métier et la perception que vous en avez ?
C’est vrai. Je prends le foot pour ce qu’il est. Un jeu, où on doit prendre du plaisir. Le foot, ce n’est pas la guerre. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas être sérieux dans ce que l’on fait. Moi, je suis très professionnel. Je n’ai pas attendu de jouer en Ligue 2, à Sochaux, pour faire attention à la récupération, à la bouffe, etc. Je le faisais déjà quand j’étais au Paris FC, en National. Mais j’ai du mal à me prendre la tête pour du foot. Je pense être resté le même depuis que je suis pro. Je reviens dans mon quartier, dans le XIIIe arrondissement de Paris. J’ai les mêmes potes depuis que je suis petit. Ils viennent chez moi, je vais chez eux. Je connais leurs parents. Quand je suis avec mes amis, personne n’imagine que je suis footballeur professionnel. Je traîne avec eux en bas de l’immeuble. Je passe parfaitement inaperçu quand je suis à Paris et ça me va très bien.


Donc, pas de réseaux sociaux ? C’est de votre âge, pourtant...
(Rires) Ah non, ce n’est pas du tout mon truc. Je n’ai jamais été emmerdé jusqu’à maintenant. Et les réseaux sociaux, c’est idéal pour l’être. Je ne vais pas commencer maintenant...

On évoque souvent l’entourage des joueurs, qui peut se révéler toxique. Vous faites attention aux nouveaux amis de celui qui joue en Ligue 1 ?
Je n’ai pas besoin de faire attention. Car je n’ai pas besoin de nouveaux amis. Bien sûr, en club, on se fait de nouvelles connaissances, on a des affinités avec certains. Mais en dehors du foot, j’ai tout ce qu’il me faut. Mes potes d’enfance, ma famille. Je suis très heureux comme ça.

« Angers me suivait depuis quelques années. C’est le club qui a montré le plus de détermination pour me recruter l’été dernier, et je savais que c'était le bon club pour poursuivre ma progression et surtout découvrir la Ligue 1. »

Vous avez eu un parcours assez peu conventionnel. Pas de centre de formation, trois ans à jouer au futsal, un premier contrat pro à vingt et un ans... Expliquez-nous un peu...
J’ai joué au Paris FC jusqu’en moins de quinze ans Nationaux. Et j’ai arrêté, pendant un peu plus de trois ans. Je voyais certains de mes coéquipiers partir en centre de formation. J’ai voulu couper, sans pour autant totalement arrêter de jouer. J’ai fait pas mal de futsal, comme ça, pour me faire plaisir. D’ailleurs, le futsal m’a fait progresser techniquement, et cela m’a servi pour la suite. Et puis, certaines personnes me disaient régulièrement que je devrais revenir.

Qui ?
Mes parents, mon grand frère, mes amis. Des entraîneurs que j’avais eus au PFC aussi. J’ai repris une licence au club, en moins de dix-neuf ans Nationaux. Sans vraiment penser à la suite, hormis me faire plaisir. Je faisais mes études (bac S), dans un domaine où il y a quand même quelques débouchés. Honnêtement, je ne pensais pas vraiment à faire une carrière professionnelle. Mais ça s’est passé autrement. Après six mois en U19, le temps de me remettre à niveau physiquement, j’ai été appelé en équipe A, en National, lors de la saison 2010-2011. J’ai dû mettre un terme à mes études. J’ai joué ensuite de plus en plus souvent, j’ai amélioré mes statistiques, notamment en 2013-2014, quand j’ai marqué quatorze buts. À un moment, j’ai commencé à vouloir faire une carrière professionnelle. Sochaux m’a contacté, comme Le Havre et Angers. Les Sochaliens étaient les plus déterminés. Ils venaient d’être relégués en Ligue 2, mais ils avaient encore un espoir d’être repêchés en raison des difficultés financières de Lens.


C’est la première fois que vous quittiez votre cocon parisien...
Oui, et cela n’a pas été simple. C’est normal. Mais à partir du moment où j’avais l’opportunité de jouer au niveau professionnel, il fallait le faire. Et puis, je n’allais pas n’importe où. Sochaux, c’est un vrai club, bien structuré, qui fait confiance aux jeunes. Je me suis bien acclimaté au club, à mon nouvel environnement. Cela s’est vu sur le terrain, j’ai marqué quatorze buts, j’étais dans l’équipe type de la Ligue 2. J’ai progressé dans l’approche de mon métier, même si j’avais pris de bonnes habitudes au PFC. L’avantage d’un club comme Sochaux, c’est que tu as du matériel de haut niveau, un staff médical développé, etc. À la fin de la première saison, Angers m’a contacté. Mais comme j’avais trois ans de contrat, et que Sochaux voulait me garder, ce n’est pas allé plus loin. Je suis resté une saison de plus.

C’était simplement remis à plus tard...
Angers me suivait depuis quelques années. C’est le club qui a montré le plus de détermination pour me recruter l’été dernier. J’ai eu de bonnes statistiques à Sochaux (26 buts en deux saisons, toutes compétitions confondues, ndlr) et je savais qu’Angers était le bon club pour poursuivre ma progression et surtout découvrir la Ligue 1.

« Avant qu’on parte au Gabon, des supporters avaient parfois des mots très durs. On a entendu des insultes. Car les Camerounais sont exigeants, et ils attendaient que leur sélection gagne un trophée. »

Vous venez d’inscrire trois buts contre Bastia (3-0) et Caen (3-2), après être resté muet depuis celui marqué à Bordeaux en septembre. Cinq mois, c’est long, non ?
Oui, mais je ne me suis pas pris la tête avec ça. J’ai quand même délivré trois passes décisives. Et puis, j’ai pas mal évolué milieu gauche, avant de revenir à un vrai poste d’attaquant. Marquer ou faire marquer, c’est pareil. L’essentiel, c’est que l’équipe gagne. On a connu une période délicate, en se retrouvant barragiste. Mais on n’a jamais lâché. La réussite est revenue, dans les deux surfaces. Il y a eu les arrivées de plusieurs joueurs au mercato hivernal, d’autres sont revenus de la CAN. Je ne dis pas que nous sommes sauvés, mais c’est bien parti. Encore six ou sept points, et ce sera bon.


Ce vendredi, vous allez à Marseille. Personnellement, vous allez découvrir le stade Vélodrome, où l’OM est relativement efficace, sauf contre le PSG (1-5) et Monaco (3-4) ces dernières semaines...
C’est vrai. Il faut s’attendre à ce que les Marseillais nous pressent très vite. Chez eux, ils gagnent souvent, ils marquent pas mal de buts. Et ils ont engrangé de la confiance après leur victoire à Lorient (4-1). On s’attend forcément à une rencontre difficile, car l’OM veut se qualifier pour la Ligue Europa. Mais nous sommes prêts. Depuis un mois, on a retrouvé une vraie solidité.

Vous parliez un peu plus tôt de la CAN. Vous êtes revenu du Gabon avec le titre de champion d’Afrique. Avant d’y aller, était-ce envisageable à vos yeux ?
On ne partait pas dans la peau d’un favori. Il y avait eu des défections de joueurs avant la CAN, pour différentes raisons. Avant qu’on parte au Gabon, des supporters avaient parfois des mots très durs. On a entendu des insultes. Car les Camerounais sont exigeants, et ils attendaient que leur sélection gagne un trophée. On voulait aller le plus loin possible, mais au début, on ne pensait pas gagner la CAN. Nous avons pris de plus en plus confiance en nous au fil des matchs. Il y avait un super état d’esprit. Des joueurs comme Nicolas Nkoulou ou Vincent Aboubakar, qui font partie des plus expérimentés, n’étaient pas titulaires et ils ont eu un comportement exemplaire. Ce sont eux qui marquent en finale contre l’Égypte (2-1). Au retour au Cameroun, c’était incroyable. Je ne m’attendais pas à vivre ça. Le Cameroun, j’y ai vécu entre deux et cinq ans, quand mes parents ont décidé d’y retourner. Et ensuite, je m’y rendais tous les ans, en vacances, jusqu’à ce que j’ai quinze-seize ans. Puis il y a eu la sélection. J’ai toujours conservé un lien avec ce pays...



Propos recueillis par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Franko003
intéressant <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5bd14e_skoki-4_sport?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
zinczinc78 Niveau : CFA
OK, l'important c'est que l'équipe gagne.. Mes les sensations que procurent un but et une passes dé sont très différentes.. Après, chacun est libre de préférer l'un ou l'autre..
touchefresh Niveau : Ligue 1
si on peut distinguer l'altruiste à l’égoïste, pourquoi réfuter la possibilité qu'un footballeur puisse tout simplement être pragmatique ?
1 réponse à ce commentaire.
Solverstone Niveau : DHR
"Marquer ou faire marquer, c'est pareil". Pas pour mon classement MPG, Karl.
Mirriam24
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/SGwKE3
Courage garçon objectif coupe du monde 2018 (eh oui on est comme ça au Cameroun une Can on se voit champion du monde après vient les désillusions)
13eme zoo ! Il représente bien mieux l'arrondissement que Bammou.
Bonne continuation
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 26
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30