Källström : l'OL dit non à Kazan

Modififié
5 0
Courtisé par le club russe du Rubin Kazan, Kim Källström ne devrait pas signer en Russie dans l'immédiat.

"Son départ n'était pas d'actualité jusqu'à mercredi, lorsque nous avons été sollicités par des agents à ce sujet, explique le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas. Nous avons reçu à Lyon le président du Rubin Kazan, qui est venu spécialement en avion privé, pour savoir quelles étaient les propositions. L'offre du Rubin Kazan était au départ de 5 millions d'euros, ce à quoi nous avons répondu que ce n'était pas le prix du marché".

Le patron des Gones a toutefois précisé que le Rubin Kazan a proposé au milieu de terrain suédois un salaire net "deux à trois fois plus élevé que ce qu'il perçoit à Lyon". Pas suffisant pour émouvoir Rémi Garde qui, toujours selon Aulas, n'était "pas favorable à ce départ".

Et dire que pendant ce temps-là, Ederson n'a aucune offre. RL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 0