1. //
  2. // Groupe A
  3. //
  4. // Juventus/Atlético Madrid

Juventus et Atlético, d'une planète à l'autre

Ce soir à Turin, la Juventus et l'Atlético vont se disputer la première place du groupe A de cette édition de la Ligue des champions. Ce groupe, cela pourrait bien être le seul point commun partagé par deux clubs que tout oppose, de la conception du monde à la situation hiérarchique sur la scène nationale, en passant par la devise et le palmarès. Et cela pourrait bien aider la Juve à reconquérir les sommets européens.

Dans l'imaginaire collectif, la Juve est une Vieille Dame vêtue exclusivement de blanc et de noir. Autoritaire, dure et toujours victorieuse, elle domine la scène nationale italienne sans pitié. Cette Juventus, c'est celle qui était surnommée « la Fiancée de l'Italie » . Quand elle gagne, elle prend le soin de tuer ses adversaires avec des gants blancs. L'Atlético, c'est le Colchonero, le matelassier. Il ne porte pas de gant et vit bien pour autant. Les mains sales, il laisse ses empreintes partout, aime le sang et les carnages. Populaire et fier, l'Atlético est un club qui a grandi dans l'adversité. En Italie, la Juve l'a catalysée, créant des rivalités avec tous les clubs imaginables (Inter, Fiorentina, Torino, Napoli, Roma, Milan, toutes les équipes de Zeman…). L'Atlético le rebelle, la Juventus la souveraine, et une différence identitaire capitale : l'Atlético a su grandir malgré les échecs et les désillusions, pour réussir à se construire une identité indépendante des résultats sportifs. À l'opposé, l'histoire a fait que la Juventus s'est bien plus identifiée à cette logique sportive, de même que le Real Madrid : des titres et des trophées, sinon rien. La devise bianconera, offerte par Giampiero Boniperti, n'est autre que « gagner n'est pas important, c'est la seule chose qui compte » .

Côté madrilène, l'idéologie est plutôt basée sur l'amour et l'esprit : « Un sentiment qui ne peut s'expliquer » . En plus des mots, les clubs s'opposent aussi dans leurs murs. Alors que la Juventus a quitté un Stadio delle Alpi trop grand (69 000 places) pour s'installer dans un petit, mais chaud Juventus Stadium (41 000), l'Atlético s'apprête à faire le chemin inverse en 2016 : laisser un Vicente-Calderón trop petit (54 000) pour poser ses affaires dans la grande Peineta (73 000). Côté palmarès, la Juve règne sur les championnats (30, pour 9 Coppa Italia), tandis que l'Atlético est devenu un club de coupes (10 championnats pour 10 Coupes du Roi). Historiquement, l'Atlético pouvait être considéré comme le « deuxième grand d'Espagne  » durant une bonne partie de son histoire, avant de progressivement perdre cette place au profit du Barça. Un destin qui le rapproche donc de celui du Torino, alors que la Juve est plutôt merengue. Les deux clubs s'opposent enfin dans la répartition géographique de leur soutien affectif : alors que la Vieille Dame a su séduire les villes sans grand club (toute l'Italie sauf Milan, Gênes, Rome et Naples, grosso modo), l'Atlético ne peut compter que sur ses propres murs pour se défendre.

Folie victorieuse et modernité monotone


L'Atlético des années 2000 et 2010, c'est une lignée de grands numéros 9. Fernando Torres, Diego Forlán, Sergio Agüero, Radamel Falcao, Diego Costa et Mario Mandžukić. Avant, les Colchoneros avaient aussi pu compter sur les services de Christian Vieri et Jimmy Floyd Hasselbaink. En face, jusqu'à l'arrivée salutaire de Carlitos Tévez, la Juventus avait dû se contenter du talent capricieux de Mirko Vučinić et des limites de celui d'Alessandro Matri, devenant le plus grand club européen sans grand attaquant. Entre autres, Drogba, Van Persie, Cavani et ce même Mandžukić avaient dit « non » . Le courage et le talent d'un seul héros pour l'Atlético, face à l'homogénéité et la cohésion turinoise. Cette Juventus, c'était « une équipe de petits soldats » , comme l'avait appelée Antonio Cassano. Et les effectifs ont évolué dans deux sens opposés : les stars de l'Atlético se sont soumises aux exigences collectives de Diego Simeone, tandis que les stars de la Juve ont gagné de l'importance (l'indispensable axe Bonucci-Pirlo-Pogba-Tévez).

Le succès récent des joueurs formés au club permet aussi de différencier les deux clubs. À Madrid, Koke et Gabi sont rois, tandis que Mario Suárez attend son tour, plus ou moins près du trône. Côté turinois, Marchisio et Giovinco n'ont jamais réussi à prendre les commandes, et la Juve est aujourd'hui dirigée par un meneur de jeu de foi interista, à savoir Andrea Pirlo. Car les fondements de la Juve se trouvent plutôt dans les bureaux de son administration que sur le prè. Dans la longue tradition de la famille Agnelli, d'une part, mais aussi dans une organisation qui a su rendre ringarde toutes ses concurrentes en Italie. La Juve a son propre stade, dégage des revenus en croissance et ne compte pas s'arrêter là. Elle est tout simplement en avance. Face à la modernité turinoise, le Colchonero se range plutôt du côté des clubs économiquement vieillots. Le club a connu des difficultés financières par le passé et a suivi une ligne directrice très risquée, mais efficace ces dernières saisons : une succession de ventes à gros prix suivies de réinvestissements intelligents. Jusqu'à quand ?

Pourquoi la Juve a beaucoup à gagner de cette confrontation


Le point commun incontournable des deux équipes pouvait se trouver sur les bancs, dans l'enthousiasme contagieux et la force de conviction d'Antonio Conte et Diego Simeone. Mais si la Juventus n'a cessé de grandir en termes d'organisation et de profits, elle n'a pas réussi à passer le cap en Europe. Aucune coupe en 2012, un quart expéditif en 2013 contre le Bayern, et une élimination en poule sur une boule de neige de Sneijder la saison dernière, suivie de la désillusion de trop pour Conte contre Benfica en Ligue Europa. En face, l'Atlético a longtemps pris le risque de faire couler son économie au profit de quelques émotions supplémentaires. Financièrement, mais aussi sportivement, avec un entraîneur misant tout sur les compétitions à élimination directe. Et si Allegri déclare « ne rien avoir à envier à l'Atlético » , sa formation pourrait apprendre beaucoup ce soir au Stadium.

En 2010, l'Inter de José Mourinho avait beaucoup appris de sa double confrontation face au FC Barcelone en poule. Un match aller où l'Inter s'était battue en reculant à domicile et avait fini par sauver les meubles (0-0), et un match retour où les Nerazzurri avaient voyagé à visage découvert et étaient repartis à Milan avec une leçon de football (2-0). Cinq mois plus tard, cette même Inter avait bien évolué pour finalement surprendre ce même Barça en demi-finale à San Siro (3-1). Il y a deux mois, l'aller au Vicente-Calderón (1-0) avait déjà donné un avant-goût de la cruauté de la C1 aux Turinois. Si le retour s'annonce instructif, il pourrait même marquer un tournant : il ne s'agit pas de terminer forcément premier, mais de gagner en maturité pour la bande de Tévez. Massimiliano Allegri a l'air au courant : vendredi dernier, le Toscan a tout simplement laissé jouer la Fiorentina (0-0). Peu importe la planète, il faut savoir choisir ses batailles.

À lire : Le jour où Diego Simeone a fait pleurer la Juve

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Message posté par Otto Ohlendorf
http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.deshumanisation.com%2Fimages%2Fstories%2Fnegre-singe.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.deshumanisation.com%2Fphenomene%2Fnegre-primate&h=409&w=606&tbnid=jZ52Df_b2IbdzM%3A&zoom=1&docid=e0q4EuqpSkVitM&ei=jiGHVLLrAYS0UaO7gJgL&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=231&page=1&start=0&ndsp=30&ved=0CCMQrQMwAQ


Putain* Heinrich tu vas tous nous les faire les enculés* du IIIème Reich?

Retourne sucer tonton Adolf sur le site d'E&R et arrête de venir nous faire chier* chez nous.
La plume de Markus Kauffman, c'est vraiment quelque chose. Certes on en apprend pas énormément au niveau footballistique, mais les métaphores utilisées valent à elles seules le détour et posent parfaitement les bases de cette confrontation entre 2 équipes que, finalement et après cette lecture, tout oppose...

Juste une petite remarque au risque de paraître un peu barbant avec ça : l'axe Bonucci, Pirlo, Pogba, Tevez n'est pas très juste. Depuis le début de la saison, les hommes forts côté Juve sont surtout Chiellini, Marchisio et Tevez. Bonnucci, (bien qu'excellent lors des derniers matchs), Pirlo, Pogba et même Vidal ont pour l'instant du mal à retrouver leur rendement de l'an passé.

Bref, hâte d'être ce soir. C'est grave comme l'attente de voir 22 blaireaux qui courrent derrière ballon peut parfois être stressante !

Espérons dans tous le cas qu'on ne reparle pas après le match du pénalty loupé par Vidal à la 93ème contre l'Olympiakos...
Comment ça se fait cette flopée de nazis là ? En tout belle culture gé je les connaissais pas tout ceux là
hamma clubiste Niveau : DHR
Ce stress.. je suis en train de chier dans mon froc!
Message posté par Timmy
Comment ça se fait cette flopée de nazis là ? En tout belle culture gé je les connaissais pas tout ceux là


J'ai essayé de trouver un lien avec l'article mais à part les sifflets à Vincente Calderon ou la peau de Paulo Pogba y'a pas grand chose.

Nan, c'est juste un con apparemment.
Pirlo, interista de coeur? J'ignorais.

Sinon, j'ai un peu la trouille pour la Juve. Elle est tellement fébrile en Europe le jour J!
@hamma clubiste; voici de quoi éviter une lessive supplémentaire

http://36.media.tumblr.com/b9228553347d … 1_1280.jpg
Objet artisanal fabriqué et vendu dans la région de naples...
hamma clubiste Niveau : DHR
Message posté par europa
Objet artisanal fabriqué et vendu dans la région de naples...


etrange.. à ma connaissance, la bas ils utilisent pas les toilette.
@ Europa

Hahahah j'ai profité d'un séjour à Milan il y a quelques années pour acheter le même à mon père, Milaniste convaincu, avec le portait de Berlu encadré des couleurs de l'AC.

Y'a pas à dire, ce genre d'accessoires, tu le trouves qu'en Italie.
Les napolitains se torchent donc avec les couleurs de la Juve. Une sorte d'hommage de leur part!
Message posté par mario
Les napolitains se torchent donc avec les couleurs de la Juve. Une sorte d'hommage de leur part!


Certains d'entre eux se sont fait une joie de démonter les toilettes du Juventus Stadium.
Y a de la cohérence.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par EternaJuve
La plume de Markus Kauffman, c'est vraiment quelque chose. Certes on en apprend pas énormément au niveau footballistique, mais les métaphores utilisées valent à elles seules le détour et posent parfaitement les bases de cette confrontation entre 2 équipes que, finalement et après cette lecture, tout oppose...

Juste une petite remarque au risque de paraître un peu barbant avec ça : l'axe Bonucci, Pirlo, Pogba, Tevez n'est pas très juste. Depuis le début de la saison, les hommes forts côté Juve sont surtout Chiellini, Marchisio et Tevez. Bonnucci, (bien qu'excellent lors des derniers matchs), Pirlo, Pogba et même Vidal ont pour l'instant du mal à retrouver leur rendement de l'an passé.

Bref, hâte d'être ce soir. C'est grave comme l'attente de voir 22 blaireaux qui courrent derrière ballon peut parfois être stressante !

Espérons dans tous le cas qu'on ne reparle pas après le match du pénalty loupé par Vidal à la 93ème contre l'Olympiakos...


Je trouve qu'on n'en a pas parlé tant que ça mais espérons pour la Juve qu'ils ne regrettent pas ce penalty contre les Grecs... Avec une victoire 4-2, ils auraient déjà eu la qualif en poche grâce au goal-average particulier !
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 2 heures Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 69
il y a 6 heures Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 3 Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 107 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT)